Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2011

Hanna Schygulla, pensée sur la pensée, lors du parcours de l’exposition « Walter Benjamin Archives », au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme

BENJAMIN EXPO.jpg

« J'ai étudié cinq ans la philologie quand j'étais étudiante. J'ai retenu que notre pensée est liée à la grammaire... »

Hanna Schygulla, actrice et chanteuse allemande, parcourant l’exposition « Walter Benjamin Archives » devant des feuillets tracés par Walter Benjamin, et notamment celui où il note une question d’enfant, celle de son fils Stefan : « Que chantent les poissons ? ». Citée par Nicolas Weill, dans Le Monde des Livres du 9 décembre : http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/12/08/walter-benjamin-et-hanna-schygulla-les-affinites-inattendues_1614663_3260.html

Oui, grammaire, premier lieu de la pensée, et, même, de la philosophie, recherche de sens et soif d’être, dès l’enfance, dès les premiers balbutiements organisés du langage. Je et tu sujet. Objet, fonction. Objet, chosification. La conscience, et la négation de la conscience. Distinguer, choisir, poser. Présent, passé, futur, antériorité : sagesse de la présence à l’instant, possibilité de l’Histoire, risque de l’utopie, de l’espoir. Rien de construit sans rigueur maîtrisée. Ni politique, ni poésie. Grammaire, socle de la métaphore... Mais il faudrait étudier ce qu’est la grammaire du mensonge, la grammaire de la manipulation, de la haine, celle du totalitarisme (et celle de la complaisance à ce qui produit haine et mort)... Comment, dans le langage, s'inscrit la volonté de mort...Grammaire du nazisme? Langue de l'antisémitisme... Comment se fissure la vie dans les discours du nazisme, et dans l'écriture d'un Céline... 

Hanna Schygulla, fiche wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hanna_Schygulla

et page sur concerts.fr : http://www.concerts.fr/Biographie/hanna-schygulla

Walter Benjamin, fiche wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Walter_Benjamin

et sur le site de l’encyclopédie agora.qc.ca : http://agora.qc.ca/dossiers/walter_benjamin

L’EXPOSITION « Walter Benjamin Archives », Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme (jusqu’au 5 février 2012) : http://www.mahj.org/fr/3_expositions/expo-Walter-Benjamin-Archives.php?niv=2&ssniv=2

« Né à Berlin en 1892, dans une famille juive assimilée, Walter Benjamin s’est suicidé à la frontière franco-espagnole le 26 septembre 1940, devant la menace d’être livré aux nazis et envoyé à la mort. C’est à l’un des philosophes et critiques les plus importants du XXe siècle que l’exposition Walter Benjamin Archives est consacrée. » (…) « Collectionneur passionné (de livres pour enfants notamment), Walter Benjamin a adapté l’objet et la méthode de la collecte au travail de la pensée. L’extraction, le découpage, la citation, le montage, l’association, la juxtaposition, ou encore la mise en regard furent autant de gestes qui lui permirent de déconstruire des logiques de représentation dominantes et de faire apparaître des configurations inédites à l’origine de lectures radicalement nouvelles de l’histoire, de la littérature, du rapport de l’art au politique. » (Page sur le site du Musée, mahj.org, extraits)

......

VOIR aussi la NOTE du 16-12-2011, sur Walter Benjamin        http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2011/12/16/en... 

Les commentaires sont fermés.