Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2012

15 mars 1962 – 15 mars 2012. Il y a 50 ans Mouloud Feraoun était assassiné…

14 mars  

« A Alger, c’est la terreur. Les gens circulent tout de même et ceux qui doivent gagner leur vie ou simplement faire leurs commissions sont obligés de sortir et sortent sans trop savoir s’ils vont revenir ou tomber dans la rue. » (…) « Mais chaque fois que l’un d’entre nous sort, il décrit au retour un attentat ou signale une victime. »

Journal, Mouloud Feraoun

Le lendemain, 15 mars 1962, Mouloud Feraoun, enseignant et écrivain, humaniste subtil, était assassiné par l’OAS, ainsi que d'autres enseignants. Je ne peux que marquer ce jour, Mouloud Feraoun étant un écrivain que j'estime particulièrement, et ces meurtres une abomination. Le Journal (1955-1962) est un livre d'une lucidité et d'une prescience extraordinaires. Ouvrage admirable. Ci-dessous des liens pour marquer cet hommage, condamner le crime et donner envie de lire ou relire l'auteur, penseur subtil... (Mars 62... Le 26, l'armée française tire sur une foule, et tue, à Alger, de nombreux Pieds-Noirs venus protester contre le blocus d'un quartier. Mars à Juillet, crimes des uns et crimes des autres - OAS, FLN. Le 5 juillet, à Oran, massacre de centaines de civils.)

Page intéressante, sur algerie-dz.com, ("La rupture avec satan") : http://www.algerie-dz.com/article195.html

Fiche wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouloud_Feraoun

Bibliographie, fiche decitre.fr : http://www.decitre.fr/recherche/resultat.aspx?recherche=refine&auteur=Mouloud+Feraoun

Sur Limag (Littératures du Maghreb), page et liens : http://limag.refer.org/Volumes/Feraoun.htm

Site dédié : http://mouloudferaoun.free.fr/temoignages.html

Tizi-Hibel  : http://www.tizihibel.net/

Page sur arabesques-editions.com : http://www.arabesques-editions.com/fr/biographies/mouloud-feraoun1974105.html

 

Commentaires

Contribution envoyée par mail. Réflexion d’un ami, en accord avec mes questionnements :

Notre tragédie !

Tout a été dit et écrit sur elle et c'est une bonne chose pour les générations à venir.
Elles auront en main tous les éléments, les plus extrêmes mais aussi les plus modérés, tous les écrits, et tous les témoignages.
Ceux (d'un bord ou d'un autre) qui ne sont pas près à faire une quelconque concession mais qui veulent rester convaincus que, là bas, tout était "blanc immaculé" ou que tout était d'un "noir apocalyptique" eh bien ceux là ne changeront pas plus d'avis qu'ils n'en ont changé en cinquante ans.

Désormais, notre tragédie entre dans l'Histoire, avec ses bons et ses mauvais cotés, avec ses erreurs et ses bienfaits, mais aussi avec ses vérités et ses mensonges.

Ce qui compte : Mémoire, Histoire, Souvenirs...

Personnellement, je fais confiance à ceux qui viendront après nous. S'il se trouve parmi eux des détracteurs, des personnes qui voudront mouler notre histoire à des idéologies politiques, il se trouvera aussi des honnêtes gens qui liront tous les livres et écouteront tous les témoignages.

Prenons garde de cultiver amertume, rancœur ou parfois haine...
Et surtout de "rejouer" tout cela inlassablement comme un disque rayé.

Écrit par : Luc Demarchi | 21/03/2012

Les commentaires sont fermés.