Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2013

ARRETEZ… ! Violence, terrorisme, guerre, misère, heurts idéologiques et identitaires… En exergue, une citation d’Ahmed Azeggah

Arrêtez de célébrer les massacres / Arrêtez de célébrer des noms / Arrêtez de célébrer les fantômes / (…) Ce sang coagulé / Venin de la haine / Levain du racisme

Ahmed Azeggah,

Arrêtez (Quand la nuit se brise, anthologie, Poésie algérienne)

BOSTON, ISTRES. La folie de l’idéologie (quand des jeunes en perte de repères se radicalisent seuls ou sont manipulés par des criminels et se cherchent une identité dans la haine, un refuge dans l’islamisme), ou la folie du mal être (quand un enfant détruit devient un jeune criminel, et que l’entraînement au tir est un choix maternel, pour apprendre à se concentrer, écho d’un autre drame, aux USA…). En commun, terrorisme ou meurtrière violence gratuite, les armes qui circulent, et Internet où on trouve des jeux qui coupent du réel, isolent et hypnotisent, des propagandes haineuses,  des recettes pour faire des bombes…  Quelle solution ? En arrière-plan une communication absente, des masques et des apparences, des solitudes monstrueuses. Effets de ces horreurs, une peur qui grandit, la haine qui se trouve des justifications. Mais au Canada un attentat a été déjoué grâce à des musulmans qui ont alerté… Cela suffira-t-il à déjouer les récupérations idéologiques, la stigmatisation ?

Et pendant ce temps-là… le FN. A lire, blog droites-extrêmes : http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2013/04/26/le-fn-fait-mauvaise-pioche-pour-sa-securite-du-1er-mai/  

Oui. ARRÊTER… Il faut arrêter de nourrir la violence des faits avec la violence des mots. Combattre les extrémismes toxiques c’est dire avec force, dénoncer les idées avec force, ce n’est pas prendre plaisir à la confusion.

Les commentaires sont fermés.