Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2020

Ashraf Fayad, POÈTE toujours prisonnier en Arabie saoudite…

ASHRAF FAYAD.jpgC’est une tragédie, comme l’Arabie saoudite en crée régulièrement, n’acceptant aucune pensée dissidente, ni même des ébauches de questionnements (pouvoir emprisonnant et exécutant aussi des adolescents et des femmes). Démocrates (hommes et femmes). Intellectuels voulant revendiquer la liberté de conscience et d'expression, ou simplement la vivre. Adolescents suivant une marche pour plus de liberté. Femmes refusant l’oppression des femmes (les réformes apparentes ne doivent pas faire illusion…). Tous sont réprimés. Jusqu’à la mort. Nombreuses exécutions…

Lire la suite

09/07/2020

Écrivains prisonniers, écrivains en danger. Actions du Pen Club...

LOGO PEN CLUB.pngOn écrit, on lit, librement.
(Même si certains, qui hystérisent la question de l’expression pour des raisons politiciennes aiment à se dire soumis à dictature, ici...). 
Pendant ce temps, comme le titrait une émission de France Culture, sur des cas de répression, "Les tyrans lisent les poètes" (lien sur ce blog, dans la liste Focus, marge gauche, haut). Les dictateurs ont peur des poètes, des auteurs de romans, des journalistes et des blogueurs. Ils les préfèrent morts ou prisonniers, réduits au silence, oubliés. On arrive à les sauver (pas toujours mais souvent, au moins du pire) en agissant. C’est ce que font des associations des droits humains, diverses (qui interviennent et parfois font appel à signer des pétitions), ce que font notamment RSF, Cyber@cteurs, Amnesty, HWRights, et ce que fait le Pen Club. 
C’est important de consulter ce site, pour savoir quels sont les écrivains ou blogueurs en danger dont on n’aurait pas vu la trace ailleurs. (Ainsi qui a entendu parler du poète de 81 ans prisonnier en Inde ?).   
Même un Prix Nobel peut mourir en prison. C’est arrivé deux fois. Sous Hitler et en Chine (ce qui donne des clés sur ce qu’est ce régime, se moquant, comme Hitler, de l’indignation internationale).
Dans la lettre d’information du Pen Club, de juin 2020, dix cas sont présentés et cités.
Sur le site on accède facilement aux lettres précédentes, lisibles intégralement, pdf.

Lire la suite

15/06/2018

LIU XIA. SOUTIEN.. / Enfin libre, la mobilisation a réussi...

catherine blanjean,liu xia,béatrice desgranges,liao yiwu,jean-philippe béja,chine,maison de la poésie,solidarité,poètes,poésie,liberté,répression,dissidenceMise à jour, 11-07-18

 

 

 ENFIN LIBRE... 

 

 

 

LIU XIA A QUITTÉ LA CHINE...

((Exilée.https://www.nouvelobs.com/monde/20180710.OBS9450/liu-xia-... ))  

Lire la suite

31/01/2018

Charlie Hebdo. Mercredi...

charlie hebdo,charlie,terrorisme,protection,sécurité,islamisme,extrémismes,démocratie,république,liberté d’expression,liberté de la presse,journalistes,presse,gérard biard,fabrice nicolino,chandortt djavann,ce que ces trois années ont vraiment changé ,valeurs,droitsIl n'est pas normal que dans une démocratie, en temps de paix, un journal satirique, un journal d'opinion, un journal d'information, un journal de distraction, n'importe quel journal, soit contraint de vivre sous protection, qu'elle soit privée ou publique. C'est même scandaleux, car cela signifie que la liberté de la presse n'est pas pleinement assurée. La République française, qui est loin d'être parfaite, a sans doute sa part de responsabilité dans cette situation.

Gérard BiardCharlie, 3 janvier 2018, tribune À la manivelle

Lire la suite

21/12/2017

L'athéisme, tabou en "pays" musulman...

angeline montoya,waleed al-husseini,islam,soufisme,musulmans,apostasie,blasphémateur,la voie de la raison,laïcité,islamisme,trahison,trahison française,complaisance,musulmans laïques,nasser ramdane ferradj,communautarisme,c.c.i.f.,lallabLe texte d’Angeline Montoya, 20-12-17, paru dans Le Monde, repris sur le blog de Waleed Al-Husseini (La voie de la raison), athée ex-musulman qui a payé très cher son athéisme (emprisonné par l’Autorité palestinienne, puis exilé en France où il a été déçu par l’insuffisant soutien à gauche). 

Texte très intéressant, sur la difficile liberté de conscience, liberté de ne pas croire.

Et témoignages. 

Une seule chose me gêne, c'est le nom du blog de Waleed Al-Husseini, "La voie de la raison".

Lire la suite

16/02/2016

KAMEL DAOUD, voix essentielle, grande conscience. Et polémiques destructrices causées par des censeurs...

Voix essentielle... Kamel Daoud.

kamel daoud,daoud,pensée,idéologie,polémiques,religion,islam,islamisme,intégrisme,islamophobie,censure,censeurs,bien-pensance,bien-pensants,sexualité,misère sexuelle,monde arabe,occident,tabous,guerre du silence,soraya addi,blog,journaldunebougnouleeclairee,fascismesQue ce soit dans Le Quotidien d'Oran (cf. illustration), ou que ce soit sur d'autres supports, on lit... pour plus de lucidité, pour un miroir qui nous renvoie des questions souvent douloureuses. Pour plus d'être. Voir ci-dessous certaines de ses chroniques lisibles en ligne, et particulièrement intéressantes, formulant des analyses essentielles, des questionnements importants, avec beaucoup de lucidité. (Mise à jour... Une sélection importante de ses chroniques a été publiée sous le titre Mes indépendances par Actes Sud, après une publication aussi en Algérie).

Des critiques sont venues cette fois, non directement des islamistes affirmés et affichés, salafistes algériens au lourd passé (décennie noire), mais d'inconnus, sur cette rive, en France, se présentant comme "intellectuels" (cependant rien ne les distingue dans ce domaine, et, après enquêtes faites par plusieurs, pour savoir qui ils sont - une blogueuse, Sonia, et d'autres - ils ont trouvé plutôt des proximités idéologiques avec des fondamentalistes).

Lire la suite

30/03/2015

"La Parole contraire". Présence contre l’absence et l’évitement... Mots autres...

parole contraire,erri de luca,écriture,oxymore,libertaire,humanisme,liberté d'expressionOn reproche à Erri De Luca une  "incitation" à la violence, pour avoir utilisé le mot "saboter", en répondant à une question de journaliste au sujet de la ligne Lyon Turin que la région concernée  refuse et qui présente de grands dangers environnementaux et de santé publique. Il soutient le refus et prête ses mots d’écrivain à ce refus. Reprenant une injonction biblique il dit devoir "ouvrir la bouche pour les muets", parler pour les "sans-voix", pour défendre ce droit à la parole des autres. De ce projet contestable du Val de Suse ("réaliser un lieu qui n’existe pas") il dit : "Une utopie, et des pires qui soient, est l’asservissement d’un territoire à une spéculation déclarée stratégique pour de plus grands abus." (p.19). Il rappelle que cela passe par "Le percement et la pulvérisation des gisements d’amiante" (pp. 19 et 39). Et il évoque de même les gisements de pechblende (radioactif) qui doivent aussi être percés (p.40). Mais son propos principal est la revendication de son droit de parole d’écrivain et le refus de la distorsion du sens des mots qui est à la base de l’accusation."Saboter", ce n’est pas, pour lui, faire violence, c’est "entraver", rendre impossible ce qu’on refuse, et entraver les mensonges et la désinformation. Il répond aux accusations dans son livre La parole contraire.

Lire la suite

07/03/2015

Raif Badawi, Arabie saoudite. Informations et pétitions (plus intro...)

raif badawi,badawi,ensaf haidar,arabie saoudite,prison,torture,exécutions,décapitation,apostasie,liberté d’expression,liberté de conscience,blogs,blogueurs,droits humainsDes gens sont privés de soleil et d’espoir pour avoir osé penser, et, pire, avoir osé l’écrire, revendiquant ainsi la liberté d'expression, la liberté de conscience... C’est le cas de Raif Badawi, blogueur, écrivain (prison, torture, menace d’un procès d’apostasie – dans son pays, l’Arabie saoudite, on en meurt). Lui vit ce martyre. Ses trois enfants et sa femme, réfugiés au Canada, vivent son absence et l’angoisse permanente.

L’Arabie saoudite enferme et exécute, et donne ainsi l’exemple à ceux qui en font leurs spectacles de terreur. Elle le fait notamment pour défendre un islam de terreur, car non critiquable, et croyance obligatoire sous peine de mort... Mais ce pays est lié au nôtre par des alliances commerciales et un aveuglement idéologique (le silence sur ce qui devrait être condamné et devrait justifier des ruptures) aveuglement commandé par les lois du marché, une raison d’Etat mal pensée...

Lire la suite

13/01/2015

MÊME PAS PEUR !!! 11 JANVIER 2015, MARCHE HISTORIQUE...

même pas peur,peur,marche,manifestation,11 janvier 2015,11-01-2015,je suis charlie,je suis juif,jesuis flic,charlie hebdo,charlie,peuple,debout,valeurs,république,terrorisme,islamisme,idéologie,presse,liberté,liberté d’expression,parisRevue de presse...

Quelques traces en images, titres, articles... d’un fait immense...  

Des citations...  

Lire la suite

09/01/2015

Charlie Hebdo. Hommage de la presse...

charlie hebdo,liberté,satire,dérision,humour,expression,critique,pensée,dessin,dessinateurs,presse,attentat,terrorismeONDE de CHOC.  

Charlie en UNE, partout..

Solidarité.

Quelques exemples...

Lire la suite

07/01/2015

Terrorisme. « Il n’y a rien à négocier avec les fascistes », Charb, 2012

terrorisme,obscurantisme,fascisme,terreur,assassins,barbarie,charlie hebdo,journalistes,dessinateurs,policiers,ibn arabi,je suis charliePeins un Mahomet glorieux, tu meurs. / Dessine un Mahomet rigolo, tu meurs. / Gribouille un Mahomet ignoble, tu meurs. / Réalise un film de merde sur Mahomet, tu meurs. / Tu résistes à la terreur religieuse, tu meurs. / Tu lèches le cul aux intégristes, tu meurs. / Prends un obscurantiste pour un abruti, tu meurs. / Essaie de débattre avec un obscurantiste, tu meurs. / Il n’y a rien à négocier avec les fascistes.

Charb, 2012

Non, rien à négocier... Mais toujours tout à dire, et, toujours, totalement affirmer le refus. Sans confusion, sans amalgame.

Lire la suite

22/12/2014

Kamel DAOUD. Journalistes algériens solidaires.

Soutien, d'évidence, parce que cette menace contre un journaliste et écrivain est insupportable. Que c'est révélateur de la mise en danger de soi que constitue la volonté de dire, quand on affronte les extrémismes en refusant leurs diktats. Que le sens de cette attaque est d'autant plus fort et violent que l'intellectuel visé est une figure de liberté et pensée de très haute exigence. La lecture de ses chroniques est une nourriture essentielle (intelligence, lucidité, et humanisme). Ce qui se joue là est la possibilité d'un monde à construire, d'une Algérie d'avenir, d'une traversée des frontières au-delà des limites identitaires et des enfermements. Mais la violence est aussi dans certains soutiens affirmés qui, en fait, trahissent le message réel de l’écrivain menacé. 

..............................................................................................

Mise à jour (22-12-2014) : un texte de soutien, parmi tous ceux qu’on pourrait mentionner... Contribution, publiée dans Le Soir d’Algérie, 20-12-2014.  « De la charte de l’impunité à «la peine de mort» de Kamel Daoud », Par Leïla Aslaoui-Hemmadi :http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2014/12/20/article.php?sid=172343&cid=41

Ce texte (lisible intégralement sur le site du journal : ci-dessous de larges extraits) pose des questions importantes, pour lesquelles les réponses ne sont d’ailleurs pas simples. Tenter la réconciliation après des périodes de guerre civile, cela peut ramener la paix, stopper la haine et la mort... Mais si le terreau idéologique demeure, et si le pardon rencontre le mensonge de fausses renonciations, appuyées par des complaisances, le germe mortifère peut couver là. L’auteur du texte met aussi en question le terme de fatwa, qui, en effet, est détourné par les islamistes s’autoproclamant maîtres en religion... Les pétitions, ajoute-il, ne suffiront pas. Cet appel terrifiant d’un intégriste est une leçon, est-il dit finalement : la vigilance ne doit jamais cesser. 

Constat valable, à mon sens, autant à Paris qu’à Alger : des extrémismes menacent (certains similaires, dont la genèse échappe un peu trop aux analystes pour que les réponses soient toutes pertinentes, d’autres de nature différente, mais interférant avec la même culture de haine). Contre les fascismes (noirs ou verts) les polices et pouvoirs ne peuvent seuls agir : il faut une résistance de terrain, et des outils pour qu’elle puisse concrètement s’ancrer dans le quotidien et se faire entendre.... »

CITATIONS : « Abdelfatah machin… dans son ignorance crasse ne saura jamais rien de Camus, de L’étranger et de Meursault. Il ne retint des propos de Kamel Daoud que le terme «Dieu» lorsque probablement celui-ci a dit : «Si on ne tranche pas la question de Dieu dans le monde arabe, on ne va pas avancer.» Ah Dieu ! le monopole des islamistes. Ah Dieu ! dont eux seuls ont le droit de parler lorsqu’ils assassinent en son nom et de l’islam, lorsqu’ils demandent la mise à mort d’un poète, d’un écrivain, d’un cinéaste, d’une femme, d’un homme toujours au nom de Dieu, c’est bien ce qu’a fait Abdelfatah machin… lorsqu’il a lancé son cri de haine contre Kamel Daoud sans se forcer d’ailleurs, parce que tout son être n’est que haine, détestation à l’égard de tous ceux qui ne lui ressemblent pas mais surtout qui ne partagent pas son projet de société fait d’incurie et d’obscurantisme. Et en bon islamiste fidèle à ses principes : si on ne se soumet pas à son «diktat» il appelle au meurtre. «Ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous. Leur meurtre est licite» inscrivirent les Frères musulmans de Hassan-El-Bana en 1953 dans leur charte. » /  (...) « Demain, si nous nous taisons, viendra le tour des journalistes, des éditeurs, d’autres écrivains, d’artistes-peintres, etc. Ne l’avons-nous pas vécu ? » / (...) « Voilà pourquoi notre vigilance est plus que jamais d’actualité, parce que l’islamiste tantôt assassine ceux qui «sont contre lui» tantôt il vocifère qu’il faut les tuer comme Abdelfatah machin… Le résultat est strictement identique. Voilà pourquoi nous sommes tous des Kamel Daoud solidaires avec lui et plus que jamais. Plus que jamais dis-je, car si Abdelfatah machin… et autres islamistes ont recours à l’anathème, à l’appel au meurtre, c’est essentiellement parce que «la charte de l’impunité» (dite «de réconciliation nationale ?») a fait d’eux non pas seulement des criminels de la pire espèce blanchis mais aujourd’hui des infatués récidivistes appelant à l’assassinat des républicains. A leurs côtés se tiennent leurs idéologues qui jureront qu’ils sont des non-violents, «des islamistes modérés» disent les naïfs ou les niais c’est selon ; mais qui en, leur for intérieur, partagent en tous points le hurlement barbare de Abdelfatah machin… » / (...) « Si de telles pratiques sont autorisées, tolérées, instrumentalisées par l’Etat, cela signifie, comme l’exprime Mohamed Issami que : «Leur «repentance» a concerné le recours à l’action terroriste et non aux idées qui sont l’intolérance, l’inquisition et finalement la violence. Autrement dit, la religion n’est qu’un retour à la case départ («Le FIS et le terrorisme : Au cœur de l’enfer» Le Matin éditions page 417). L’amnistie dite «de réconciliation nationale» garantissant l’impunité aux terroristes islamistes fait d’eux mais aussi de leurs soutiens d’hier et d’aujourd’hui des défenseurs acharnés de leur projet de société. C’est ainsi qu’il faut interpréter l’appel au meurtre de Abdelfatah machin… Et notre vigilance ainsi que notre solidarité avec Kamel Daoud ne sauraient s’arrêter à la signature d’une pétition. » / (...) « Alors oui, nous sommes tous des Kamel Daoud. Mille fois oui. » L. A.-H.

06/02/2013

Chine. Libération de Liu Xiaobo et Liu Xia. Infos et actions Amnesty 2013...

Informations sur le site d’Amnesty :

« Liu Xiaobo, lauréat du prix Nobel de la paix, purge actuellement une peine de 11 ans d’emprisonnement pour exiger un plus grand respect des droits humains fondamentaux en Chine, ainsi que la fin du système de parti unique. Son épouse Liu Xia est assignée à résidence, dans le plus grand isolement.
Amnesty International et 134 autres lauréats du prix Nobel ainsi que des organisations de défense des droits humains du monde entier se sont regroupés pour exiger leur libération immédiate et inconditionnelle.» 

LIRE : http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Protegeons-les-personnes/Actualites/Chine-il-est-temps-de-liberer-Liu-Xiaobo-et-Liu-Xia-7565

...............................

MISE à JOUR après le décès de Liu Xiaobo.

...... FICHE WIKIPEDIA... LIU XIAOBOdécédé le 13 juillet 2017 en prison. Le pouvoir fit disperser ses cendres dans la mer... Sa femme Liu Xia (poète et photographe) a réussi, finalement, à quitter la Chine, après bien des épreuves. Elle est réfugiée en Allemagne...  https://fr.wikipedia.org/wiki/Liu_Xiaobo 

....... Qui était le Prix Nobel de littérature Liu Xiaobo, mort en captivité ?, FranceTVinfo...  https://www.francetvinfo.fr/monde/chine/qui-etait-liu-xia...

……. ....... "L’hommage impossible", en Chine. La Chine veut effacer sa mémoire… http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20180712-chine-mort-liu-...

15/12/2012

Liu XIAOBO prisonnier. Initiative de 134 prix Nobel, et pétition sur change.org

PETITION pour Liu Xiaobo.pngSolidarité...

 

134 prix Nobel engagés pour faire libérer Liu Xiaobo. Initiative soutenue par ECPM, ACAT, RSF, etc. : http://www.abolition.fr/fr/actualites/134-prix-nobel-sengagent-pour-liberation-de-liu-xiaobo  (« Liu Xiaobo, défenseur chinois des droits de l’homme et prix Nobel de la paix 2010, est toujours emprisonné en Chine après avoir été condamné en 2009 pour tentative de subversion de l’État. A l’initiative de Desmond Tutu (prix Nobel de la paix 1984) et de Sir Richard Roberts (prix Nobel de physiologie ou médecine 1993), le 4 Décembre 2012, 134 lauréats du prix Nobel ont exhorté, par le biais d’une pétition, le prochain chef d’État chinois Xi Jinping, à libérer Liu Xiaobo et son épouse Liu Xia. »)

Pétition à lire sur change.org, pour mémoire (mise à jour : fermée, depuis, mais toujours en ligne) : https://www.change.org/LiberezLiuXiaobo

..................................................................................................................................................

Liu Xiaobo, notes précédentes sur ce blog :

Liu Xiaobo, écrivain et dissident. Informations. Note du 10-12-2010 : http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2010/12/10/liu-xiaobo-dissident-prix-nobel-prisonnier-et-intellectuel-d.html

Les réactions du pouvoir chinois au prix Nobel. Des textes de l’écrivain… Note du 16-12-2010 : http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2010/12/16/liu-xiaobo-la-colere-du-pouvoir-les-reactions-ses-textes-dos.html

Sur Liu Xia, peintre et femme de Liu Xiaobo. Note du 06-11-2011 : http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2011/11/06/liu-xia-artiste-et-femme-de-liu-xiaobo-prix-nobel-prisonnier.html

...............................

MISE à JOUR après le décès de Liu Xiaobo.

...... FICHE WIKIPEDIA... LIU XIAOBOdécédé le 13 juillet 2017 en prison. Le pouvoir fit disperser ses cendres dans la mer... Sa femme Liu Xia (poète et photographe) a réussi, finalement, à quitter la Chine, après bien des épreuves. Elle est réfugiée en Allemagne...  https://fr.wikipedia.org/wiki/Liu_Xiaobo 

....... Qui était le Prix Nobel de littérature Liu Xiaobo, mort en captivité ?, FranceTVinfo...  https://www.francetvinfo.fr/monde/chine/qui-etait-liu-xia...

……. ....... "L’hommage impossible", en Chine. La Chine veut effacer sa mémoire… http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20180712-chine-mort-liu-...

11/11/2012

QATAR. Le POÈTE a été libéré (mise à jour avril 2016)

Voir la mise à jour ci-dessous (bas de page), infos 2016. Après les informations sur les réactions et actions de 2012... 

COMMUNIQUÉ (page en français) d'Amnesty international. « Procès secret pour un poète arrêté à la suite de la ‘’révolution  de jasmin’’ », 29-10-12  (« Un poète en détention depuis 2011 risque d’être jugé en secret. Si cet homme a été arrêté uniquement pour les critiques qu’il a émises de manière pacifique, il s’agit d’un prisonnier d’opinion et il doit être libéré immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International à l’approche du premier anniversaire de son arrestation. /  Mohammed al Ajami, également connu sous le nom de Mohammed Ibn al Dheeb, a été arrêté le 16 novembre à Doha, la capitale du Qatar. Il aurait par la suite été inculpé d’« incitation au renversement du système dirigeant » et d’« outrage à l’émir »./ Le dossier de l’accusation semble reposer sur un poème que cet homme a écrit en 2010, dans lequel il critiquait l’émir du Qatar. Des militants de la région estiment cependant que la véritable raison de son arrestation est un autre poème, intitulé « Jasmine Poem » (« Poème de jasmin »), écrit en 2011 au moment des troubles au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. »)

"Le poète qatari Mohammed Ibn Al-Dhib Al-Ajami toujours en détention".  Le PEN international se mobilise », actualitte.com, le 05-11-12 :  http://www.actualitte.com/international/le-poete-qatari-mohammed-ibn-al-dheeb-al-ajami-toujours-en-detention-37955.htm  (« L'association internationale pour la défense de la littérature, PEN international, vient de rappeler sa préoccupation sur la situation du poète Qatari Mohammed Ibn al-Dheeb al-Ajami, arrêté le 16 novembre 2011 et toujours contraint à l'isolement dans la prison centrale de Doha, capitale du Qatar. Il est accusé d'incitation à la rébellion contre le système en place, potentiellement punie par la peine de mort, en vertu de l'article 130 du code pénal de ce réjouissant pays. »/ « Selon PEN international, toutes les cessions devant le tribunal ont été tenues à huit-clos, sans que le poète, sans doute maltraité et torturé, ait pu être représenté par un avocat. » / « Le poète est apparu cinq fois devant la cour criminelle de Doha, sans que son avocat, obligé de présenter une défense écrite, ait été autorisé à être présent. »

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

ACTIONS. Courriers à l'ambassade du Qatar, et aux dirigeants. (Seront-ils sensibles à ces appels, à l’image déplorable que ce pays donne en matière de liberté d’expression ? Ou croiront-ils que l’argent peut tout acheter, même le silence des témoins solidaires ? Et que la répression est la norme à conserver… ?)

…………………………………………………………………………………………………………………

....... Infos complémentaires... QATAR. Projet de loi qui criminalise la critique des dirigeants : http://www.ifex.org/qatar/2012/10/30/draft_media_poet/fr/  (IFEX)  …..ET…… http://www.hrw.org/fr/news/2012/10/30/qatar-le-projet-de-loi-sur-la-presse-devrait-tre-r-vis-pour-permettre-de-critiquer-l  (HRW)

QATAR. Infos QATAR, PAGE "PAYS", Amnesty.org : http://www.amnesty.org/fr/region/qatar/report-2012

 ................ MISE à JOUR, 23-04-16. Le poète a été libéré (après 4 ans de prison). Voir note du 03-08-15, mise à jour (dont communiqué d'Amnesty international): http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2015/08/03/qa...