Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2019

ABÉCÉDAIRE (citations pour penser). De É comme écriture (inclusive ? ) à T comme transparence, en passant par P comme planète

écriture inclusive,experts,normes,pédagogie,poésie,psychanalyse,rêves,transparence,citationsÉCRITURE INCLUSIVE ou LANGUE PRISE en OTAGE ? "Ils confondent les signes de la langue qui servent à distinguer des types de mots avec ce qu’ils désignent dans l’extralinguistique (ce qu’on nomme le "réel" en psychanalyse) : "masculin" et "féminin" en grammaire ne signifient pas "homme" et "femme"."
Tribune (d'universitaires), Le vertuisme égalitariste l’emporte sur le bon sens (titre papier), Le Monde, 12-07-2019
.
ÉCRITURE INCLUSIVE en QUESTIONS. Point de vue critique. 
"L’idée que le genre grammatical masculin et le genre biologique masculin sont homologues est profondément inexacte. (…) La taie d’oreiller n’est pas plus féminine que l’oreiller. (…) Rendre les langues coupables de solidarités avec des volontés idéologiques est un raccourci trop facile. (…) On peut être irrévocablement féministe - c’est mon cas - et absolument rétive à l’écriture inclusive. (…) L’écriture inclusive est impossible à moraliser et dévoie les signes de ponctuation et typographiques."
Danièle Manesse, entretien, Le masculin de la langue n’est pas le masculin du monde sensible, Le Monde, 31-05-2019. (Livre : Le féminin et le masculin dans la langue. L’écriture inclusive en questions. ESF)


 
écriture inclusive,vertuisme,experts,sachants,normes,le mal,pédagogie,poésie,psychanalyse,rêves,transparence,l’écriture inclusive en questions,le panoptique,Éloge de l’irrévérenceEXPERTS et SACHANTS (critique des normes et de ceux qui les gardent, les ’sachants’…).
"La phalange des zélotes, des doctrinaires et des fanatiques incapables de supporter l’existence de l’Insondable."
Hans Magnus Enzensberger, poète et essayiste, auteur de Le Panoptique, Alma éds, cité par Julien Lemaignen, Le Monde, 18-11-2014
.
HUMANISME
"Va où l’humanité te porte". C’est le titre du livre de Raphaël Pitti (2018)
Un médecin dans la guerre. Pourquoi, et comment... 
.
MAL. Comprendre le MAL. "Il n’y a pas de limite au mal si nous n’essayons pas de comprendre, au moins d’interroger, ce qui fait d’un être un bourreau, si nous n’essayons pas d’établir un lien. (…) La douceur est une énigme (…) La douceur peut retourner le mal contre lui-même. (…)  De l’animalité la douceur garde une fondamentale et paradoxale sauvagerie." 
Anne Dufourmantelle, La douceur est une puissance, Libération Next, décembre 2015.
 
M comme manifestations et violences, ou M comme mutation ? 
(Penser autrement, pour changer le monde… Vers une mutation qui commence par soi.)
"La mutation de l’espèce humaine", par Thierry Vissac 
 (…) "Autrement dit, les problèmes économiques ne sont pas issus d’une caste de dirigeants mais d’un fonctionnement humain partagé qui se perpétue depuis toujours en position de pouvoir." 
 
PÉDAGOGIE. "Il n’y a de pédagogie que par l’amour - et l’inquiétude." 
Federico Mayor, au sujet de Paulo Freire "géant de l’esprit", Le Courrier de l’Unesco, Juin 1997.

écriture inclusive,experts,normes,pédagogie,poésie,psychanalyse,rêves,transparence,citationsPLANÈTE. Bientôt l’apocalypse ? "Et si nous remettions un peu de sérénité dans nos existences ? Une planète bientôt invivable nous est prédite. Les cris d’alarme répétés jettent les jeunes dans la rue et rendent nos modes de vie anxiogènes. (…) Loin d’être constructif, de tels discours ont un effet démobilisateur, clivant. (…) La géographie, cette science des territoires et des ressources (…) nous invite à traiter les grandes questions de notre époque avec mesure. (…) Certes les atteintes à la planète sont importantes, mais nous avons désormais les moyens de la réparer. Il n’est aucune irréversibilité. (…) Quand la pauvreté diminue la notion de surpeuplement disparaît. (…) La vision d’une trajectoire linéaire d’érosion de la biodiversité globale et universelle repose d’abord sur une méconnaissance de l’état réel de l’ensemble de la faune et de la flore mondiale. (…) Comment… (Pas une idéalisation trompeuse du passé. (…) Pas les menaces démobilisatrices d’une fin du monde annoncée, qui n’incitent qu’à l’aquoibonisme. (…) Il faut… remettre le respect de l’être humain au coeur de nos actions, au lieu de conspuer, exclure, accuser. (…)… Le respect, la confiance en l’avenir…" Sylvie Brunel, géographe, Le Monde, 26-07-2019. LIVRE. Toutes ces idées qui nous gâchent la vie, JC Lattès... https://www.editions-jclattes.fr/toutes-ces-idees-qui-nou...

POÉSIE. "On a trop entendu de paroles salvatrices. Les gens se battent au nom des paroles salvatrices. Les religions, les discours politiques se veulent salvateurs, alors que la poésie n’est pas du tout salvatrice. Elle est exacte. Elle est à l’endroit où l’homme essaie de rejoindre son destin et ça, bien sûr, personne ne peut en parler politiquement. Pourtant c’est là le seul effort réel à faire pour vivre ensemble."
Georges Lavaudant, entretien, Le Monde, 27-04-2002
 
PSYCHANALYSE. "La psychanalyse est et reste, à mes yeux, la théorie la plus avancée du psychique. Grâce à la clinique psychopathologique qui lui est inhérente et compte tenu de son rapport à la culture." 
Pierre Fédida, entretien avec Roger Gentis, La Quinzaine littéraire, 1995.
 
RÊVES. "Les actes sont des murmures comparés aux rêves."
Alison Jean Lester, citée Par Liliane Kerjan, NQL, 01-01-2015
 
TRANSPARENCE TOTALE ? "Le droit de tout savoir est une chasse à courre obscène dont le gibier est humain. Puisque nous nous y engageons autant en avoir conscience : à terme, le monstre n’épargnera personne, pas même ses adorateurs." 
Richard Malka, avocat. Le monstre n’épargnera personne, Le JDD, 21-07-2019

Les commentaires sont fermés.