Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2019

Sitting Bull, chef indien, biographie, par son arrière-petit-fils, Ernie LaPointe...

1 SITTING .jpgUn entretien. Et un livre, biographie de son 
ancêtre, double message - celui du chef sioux,
sagesse et spiritualité amérindienne, et celui
du descendant, héritier d'une culture et porteur
d'une inquiétude pour l'état de la planète,
mais aussi d'une paradoxale sérénité,
car, pour lui, ce qui est a sa cohérence
au-delà du temps immédiat.

Par Ernie LaPointe, auteur de l'ouvrage
"Sitting Bull, sa vie, son héritage",
Flammarion, 2019.
L'article, Le Monde des religions, 
"Comment l'héritier de Sitting Bull
voit la vie"...
http://www.lemondedesreligions.fr/papier/2019/96/comment-...
Page éditeur, Flammarion... 

06/12/2019

"L'Oeil égaré dans les plis de l'obéissance au vent", Victor Hugo cité et relu par André du Bouchet

1 Hugo .jpgUn livre pour deux géants. Magnifique titre, 
qui reprend une
citation de Victor Hugo à
peine modifiée ("les plis", pour 
"tous ces plis"),
fragment de "Post scriptum de ma vie". 
André du Bouchet a réuni des brisures d'écrits
fragmentaires de Hugo, superbe choix où tout
est offert
du poète, dans la densité et la
profondeur. Hugo, 
notre contemporain ici.

Suit une analyse qui avait été
publiée en revue
en 1951 ("L'infini et l'inachevé"). 
L'ensemble offre cent pages magnifiques.
Un lien (lointain...) qui a l'avantage de donner 
la présentation du livre par l'éditeur, Seghers...
https://www.gallimardmontreal.com/catalogue/livre/oeil-eg... 
Et celui-ci (voisin) avec une brève introduction...
https://www.payot.ch/Detail/loeil_egare_dans_les_plis_de_lobeissance_au_vent_par_victor_hugo_suivi_de_linfini_et_linacheve-andre_du_bouchet-9782232121944 

04/12/2019

"En trente-trois morceaux", fragments de René Char

1 CHar.jpgRené Char... Donc, des éclats de verre, 
éclats de textes
qui échappent aux livres
et deviennent livre essentiel. 
Peu de fragments
dépassent les trois lignes, souvent 
deux
suffisent, ou une seule. Trente-trois pages,
un éclat par page. 
Le "Veilleur éphémère du monde" n'a pas 
besoin de plus
pour tracer l'errance lucide
d'un des "pélerins extrêmes". 
Suivent des notations brèves sur la poésie. 
Pour dire 
pourquoi et comment
"Les poèmes sont des bouts
d'existence
incorruptibles".
Et notamment par quels refus
du poète
(comme celui des "pages insignifiantes
qu'il n'écrit pas").
Lien, page éditeur...
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Poesie-Gallimard/En-trente-trois-

26/11/2019

Une heure de jour en moins, poèmes de Jim Harrison

1 JIM.jpgJe relis le recueil de poèmes de Jim Harrison. 
Le lisant j'ai un peu l'impression de vivre
ce qu'il dit, lui, de sa lecture de Su Tung p'o.
Il lit un auteur mort et lui parle comme
il parlerait à son père. Je lis Jim Harrison
et je dialogue avec un ami mort (en 2016),
jamais rencontré. Il fait le récit de souvenirs
et de moments présents, il confie des
pensées intimes, des peurs et des joies.
La nature est omniprésente, paisible ou
très sauvage. Les animaux, chiens, oiseaux
(beaucoup...), ours, serpents... Des êtres
rencontrés, des humbles, des auteurs.
Il parle du zen, avec un regard ironique
sur lui-même et de l'estime et tendresse
pour des maîtres rencontrés.
Et, de page en page, des aphorismes
profonds sont insérés dans le fil de sa parole.
Sa femme est évoquée, discrètement (ainsi par la pensée qu'après
tant de nuits ensemble l'un des deux partira le premier, et par
quelques anecdotes).
Il parle de la vieillesse, de la mort, de la tristesse d'avoir l'impression de ne plus
reconnaître son pays, et de la vie, simplement. Je pourrais beaucoup citer.
Je choisis un fragment : "Finis le vin dans ce champ aéré, retourne au cimetière
dans l'obscurité et tresse entre les pierres la danse lente de ton nom seulement
visible des oiseaux."
https://www.jailu.com/Catalogue/litterature-etrangere/une...

25/11/2019

Tao-tö king. À lire et relire...

1 TAO .jpgCitations... 
" Tout être porte sur son dos l'obscurité et serre 
dans ses bras la lumière." "Seul le rien s'insère dans ce qui n'a pas de failles.
À quoi je reconnais l'efficace du non-agir." "Le Tao caché n'a pas de nom. Et pourtant c'est lui
seul qui soutient et parachève tous les êtres."
Lao-Tseu
Absolu sommet. Le taoïsme essentiel. L'écriture nue
qui ne se perd jamais en dispersions inutiles. J'en ai
deux volumes. Relus et relus. Celui de la collection
Idées de Gallimard, poche. (Deux cent pages, dont
une cinquantaine pour la préface d'Étiemble). Et
celui des Mille-Et-Une-Nuits. Bilingue, pour 4 euros
environ. Avec 55 notes et une brève postface de
Catherine Despeux.
Deux traductions différentes.
Celle de Liou Kia-Hway pour Idées/Gallimard
et celle de Stanislas Julien pour Mille-Et-Une-Nuits. "Livre de la Voie et de la Vertu"... Trace d'un sage méditant passé de l'autre côté du miroir de la conscience.
Ne pas prendre le mot "vertu" au sens qu'aimeraient les pudibonds.
Ni la "voie" comme un chemin figé. Bien au contraire.

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Folio/Folio-S...

13/11/2019

Islamophobie ? Sur la marche du 10-11 et le piège du mot.

S'il faut refuser (combattre) la musulmanophobie, comme toute haine 
associée aux croyances ou origines, les slogans au sujet de la soi-disant
islamophobie (terme dont l'emploi est discutable) masquent le refus de
toute pensée critique.
Et le seul choix possible était de ne pas soutenir (mais au contraire
critiquer) l'organisation de cette manifestation. Quand on sait ce que
recouvre l'idéologie du CCIF et de divers signataires, qui osent mettre
en question les lois laïques (qu'ils désignent comme liberticides),
c'est-à-dire la vision fondamentaliste et antirépublicaine d'un islam
politique qui n'a rien à voir avec une quelconque orientation spirituelle.
Les complices politiques de cet événement sont irresponsables
(ces islamisto-gauchistes sans culture).
Car ils aident une extrême droite islamiste à prendre en otage
les nombreux musulmans qui ne partagent pas ces visions.
Dans la marche il y avait sans doute des gens sincères, mais aussi
des acteurs de manipulations (l'étoile jaune vue, scandaleuse confusion,
et certains slogans, plus que hors sujet).
Bonne mise au point... "Islamophobie : pourquoi je ne manifesterai
pas le 10 novembre". L’édito de Michel Taube -
Opinion Internationale...
https://www.opinion-internationale.com/2019/11/08/islamop...
 
 
Pas étonnant de ce support, si j'en crois la manière dont ils ont traité le sujet.
Évidemment que le mot islamophobie n'a pas été créé par les Iraniens, il est attesté depuis le début du XX ème s. Mais c'était par des orientalistes voulant mettre en garde, alors, la méconnaissance, par des administrateurs, de l'islam. Sauf que depuis il a été récupéré par des gens qui n'ont pas du tout la même optique. Et qui effectivement refusent tout regard critique sur l'islam, et font des amalgames en dénonçant toutes les options laïques et mettent dans leurs listes de faits islamophobes des expulsions d'islamistes ou des fermetures de lieux porteurs de discours de haine. De plus le contexte a changé, la connaissance est autre. Culturellement il y a une ouverture à l'oeuvre d'auteurs, islamologues ou mystiques.
Quant aux références, dans cet article, elles sont une preuve de leur méconnaissance.
Le Pen pour dévaloriser les vrais laïques et les assimiler à l'extrême droite (c'est exactement le discours des islamistes).  Et Messaoudene qui est un personnage plus que problématique, antilaïque militant, et auteur de déclarations qui sont inadmissibles. Cet individu qui blague après l'assassinat monstrueux des enfants à Toulouse par Merah...! Aucune info sur ce qu'il est réellement. 
Et bien sûr le rappel de l'aversion visant C. Fourest, en la légitimant, puisque mentionnée comme normale. Aversion qui est née surtout de son opposition à T. Ramadan,  notamment sur le choix de celui-ci du "moratoire" au sujet de la lapidation des femmes adultères (elle qui savait ce qu'il en était de ses adultères et viols présumés - objets de plaintes et enquêtes depuis - par des témoignages reçus). 
 
Ce mot est celui d'un refus des lois républicaines (cf. texte d'appel à la marche) et du respect de la laïcité,  dont droit au blasphème, au changement de croyance ou au rejet des croyances institutionnalisées (qu'on soit agnostique ou athée. - agnostique ne signifiant pas forcément loin de toute spiritualité, mais libre à ce sujet). 
Le rejet des musulmans en tant que tels a un nom, musulmanophobie. 
La phobie de l'islam ou des autres religions est un droit. D'autant plus que le fondamentalisme de l'islam politique a donné plus que des raisons de crainte. 
 
Il vaut mieux relire des rappels de qui sont les certains leaders autoproclamés.
 
 
Plus, note de blog de Naëm Bestandji... https://www.naembestandji.fr/dossiers/ccif/accuse-detre-u... ?
 
Ceci aussi est important. Un des faits de la manif. Provocation de Marwan Muhammad, autre personnage sulfureux, la mauvaise foi des justifications (cautionnées par Libération et démontées par Marianne)...

08/11/2019

Voix, d'Antonio Porchia, encore...

1 VOIX.jpgC'est cet ouvrage que j'ai d'abord lu en découvrant Antonio Porchia, ses "Voix". Fragments de sagesse, aphorismes-poèmes, "haut langage" au sens de Jean Cohen. Depuis j'ai récupéré d'autres éditions, plus complètes ou intégrales. Mais c'est ce livre qui reste ma référence préférée (le premier, de 1979, postérieur cependant à des fragments publiés par Guy Lévis Mano). Même si j'accorde de l'importance à d'autres, comme la publication bilingue chez erès, la source à lire en espagnol... Voix... En très peu de lignes une sagesse qui vient d'une sorte de méditation permanente dans le simple quotidien. Un constant exercice de lucidité, aussi. À lire et relire infiniment.

"Je n'ai trouvé qu'en Antonio Porchia une aussi haute coïncidence entre la sagesse de la vie et la sagesse du langage."
Roberto Juarroz (extrait de la 4ème de couverture).
 
Citations...
 
Avant de parcourir mon chemin, j'étais mon chemin.
.
Quand je crois que la pierre est pierre, que le nuage est nuage, je suis en état d'inconscience.
.
Ce que je sais je le supporte avec ce que je ne sais pas.
.
Maintenant que mes idées embrassent avec mes yeux, mes bras sont sans objet.
.
Ce qui est hors de moi est une imitation mal faite de ce qui est en moi.
 

07/11/2019

Abdelwahab Meddeb, à lire et relire. Un article d'Adil Hajji

Meddeb.jpgUn précieux article d'Adil Hajji sur Abdelwahab Meddeb, revue Esprit . Qui mentionne son excellent dernier livre, "Portrait du poète en soufi", 2014, mais aussi l'ouvrage rédigé avec Benjamin Stora, sur les relations entre juifs et musulmans, et rappelle son engagement contre l'intégrisme mortifère, après le choc du 11-09-2001. Auteur important. Une publication posthume récente, "Islam, la part de l'universel" prolonge la réflexion sur l'islam de l'ouvrage "La maladie de l'islam", 2002, (il désignait ainsi l'intégrisme). Il nommait les ombres et la lumière.

L'article d'Adil Hajji... CITATIONS... "Tissé, « créolisé » par de nombreuses cultures, Meddeb portait en lui une infinité de mondes. " / "Philosophe-artiste, descendant d’une lignée de théologiens tunisiens de la Zitouna, curieux de tout, il a célébré sans relâche ce qu’il appelait sa « double généalogie », européenne et islamique, française et arabe. " / "Meddeb incarnait une forme d’humanisme radical. Et qu’est-ce que l’humanisme, sinon la foi dans l’intelligence et la raison de l’homme, potentiellement infinies, ainsi qu’en son libre arbitre, la certitude que l’étude des lettres et des grands auteurs du passé a une finalité éthico-spirituelle et que les qualités essentielles à développer chez l’homme sont l’amour de ses semblables, la relation pacifique, l’esprit d’œcuménisme, la tolérance et la quête d’un universalisme fédérateur ?"...

LIEN...  https://esprit.presse.fr/article/adil-hajji/relire-meddeb...

Un FILM de Bénédicte Pagnot, Islam pour mémoire, un parcours selon Abdelwahab Meddeb... "La réalisatrice prolonge la voie tracée par le poète et intellectuel franco-tunisien aujourd’hui disparu pour qui « une des façons de lutter contre l’intégrisme est de reconnaître à l’Islam sa complexité et ses apports à l’universalité »." (AlloCiné).

LIEN... http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=253511.html

28/07/2019

ABÉCÉDAIRE (ciitations pour penser). De É comme écriture (inclusive ? ) à T comme transparence.

 
écriture inclusive,vertuisme,experts,sachants,normes,le mal,pédagogie,poésie,psychanalyse,rêves,transparence,l’écriture inclusive en questions,le panoptique,Éloge de l’irrévérenceÉCRITURE INCLUSIVE ou LANGUE PRISE en OTAGE ? "Ils confondent les signes de la langue qui servent à distinguer des types de mots avec ce qu’ils désignent dans l’extralinguistique (ce qu’on nomme le ‘réel’ en psychanalyse) : ‘masculin’ et ‘féminin’ en grammaire ne signifient pas ‘homme’ et ‘femme’." 
 
 
 
Tribune (d'universitaires), Le vertuisme égalitariste l’emporte sur le bon sens (titre papier), Le Monde, 12-07-2019
.
ÉCRITURE INCLUSIVE en QUESTIONS. Point de vue critique. 
"L’idée que le genre grammatical masculin et le genre biologique masculin sont homologues est profondément inexacte. (…) La taie d’oreiller n’est pas plus féminine que l’oreiller. (…) Rendre les langues coupables de solidarités avec des volontés idéologiques est un raccourci trop facile. (…) On peut être irrévocablement féministe - c’est mon cas - et absolument rétive à l’écriture inclusive. (…) L’écriture inclusive est impossible à moraliser et dévoie les signes de ponctuation et typographiques."
Danièle Manesse, entretien, Le masculin de la langue n’est pas le masculin du monde sensible, Le Monde, 31-05-2019. (Livre : Le féminin et le masculin dans la langue. L’écriture inclusive en questions. ESF)
.
écriture inclusive,vertuisme,experts,sachants,normes,le mal,pédagogie,poésie,psychanalyse,rêves,transparence,l’écriture inclusive en questions,le panoptique,Éloge de l’irrévérenceEXPERTS et SACHANTS (critique des normes et de ceux qui les gardent, les ’sachants’…).
"La phalange des zélotes, des doctrinaires et des fanatiques incapables de supporter l’existence de l’Insondable."
Hans Magnus Enzensberger, poète et essayiste, auteur de Le Panoptique, Alma éds, cité par Julien Lemaignen, Le Monde, 18-11-2014
.
HUMANISME
"Va où l’humanité te porte". C’est le titre du livre de Raphaël Pitti (2018)
Un médecin dans la guerre. Pourquoi, et comment... 
.
MAL. Comprendre le MAL. "Il n’y a pas de limite au mal si nous n’essayons pas de comprendre, au moins d’interroger, ce qui fait d’un être un bourreau, si nous n’essayons pas d’établir un lien. (…) La douceur est une énigme (…) La douceur peut retourner le mal contre lui-même. (…)  De l’animalité la douceur garde une fondamentale et paradoxale sauvagerie." 
Anne Dufourmantelle, La douceur est une puissance, Libération Next, décembre 2015.
 
M comme manifestations et violences, ou M comme mutation ? 
(Penser autrement, pour changer le monde… Vers une mutation qui commence par soi.)
"La mutation de l’espèce humaine", par Thierry Vissac 
 (…) "Autrement dit, les problèmes économiques ne sont pas issus d’une caste de dirigeants mais d’un fonctionnement humain partagé qui se perpétue depuis toujours en position de pouvoir." 
 
PÉDAGOGIE. "Il n’y a de pédagogie que par l’amour - et l’inquiétude." 
Federico Mayor, au sujet de Paulo Freire "géant de l’esprit", Le Courrier de l’Unesco, Juin 1997.
 
POÉSIE. "On a trop entendu de paroles salvatrices. Les gens se battent au nom des paroles salvatrices. Les religions, les discours politiques se veulent salvateurs, alors que la poésie n’est pas du tout salvatrice. Elle est exacte. Elle est à l’endroit où l’homme essaie de rejoindre son destin et ça, bien sûr, personne ne peut en parler politiquement. Pourtant c’est là le seul effort réel à faire pour vivre ensemble."
Georges Lavaudant, entretien, Le Monde, 27-04-2002
 
PSYCHANALYSE. "La psychanalyse est et reste, à mes yeux, la théorie la plus avancée du psychique. Grâce à la clinique psychopathologique qui lui est inhérente et compte tenu de son rapport à la culture." 
Pierre Fédida, entretien avec Roger Gentis, La Quinzaine littéraire, 1995.
 
RÊVES. "Les actes sont des murmures comparés aux rêves."
Alison Jean Lester, citée Par Liliane Kerjan, NQL, 01-01-2015
 
TRANSPARENCE TOTALE ? "Le droit de tout savoir est une chasse à courre obscène dont le gibier est humain. Puisque nous nous y engageons autant en avoir conscience : à terme, le monstre n’épargnera personne, pas même ses adorateurs." 
Richard Malka, avocat. Le monstre n’épargnera personne, Le JDD, 21-07-2019

27/07/2019

ABÉCÉDAIRE (citations pour penser). De A, comme antisémitisme à V comme valeurs, en passant par M, comme migrants.

 
antisémitisme,économie,haine,indifférence,mafia,migrants,planète,tyrans,valeurs,delphine horvilleur,rachid benzine,viviane forrester,alain minc,antónio guterres,yuval noah harari,roberto saviano,patrick chamoiseau,sylvie brunel,alain frachon,georges lavaudantANTISÉMITISME. "La haine du Juif n’est pas une simple xénophobie ou une haine traditionnelle. (…) L’antisémite reproche au Juif d’être ce qu’il aurait dû être. (…) La figure du Juif ce n’est pas que la figure de l’autre, c’est l’autre qui me ressemble trop. Cela renvoie tout un chacun au fait qu’il y a de l’autre en lui.  (…) Il faut se demander comment on pense la résonance universelle de ce message particulier de la Shoah alors que le récit de la souffrance juive déclenche presque une envie, une jalousie chez certains.  ‘Les antisémites ne nous pardonneront jamais le mal qu’ils nous ont fait.’ Cette phrase de Marceline Loridan-Ivens est assez juste. (…) L’antisémitisme n’est pas le problème des Juifs mais celui des antisémites, de la nation, de ceux qui ferment les yeux et de ceux qui nourrissent l’antisémitisme."
Delphine Horvilleur, rabbin, Le Figaro, 14-02-2019. Entretien au sujet de son livre, Réflexions sur la question antisémite, Grasset, 2019...
antisémitisme,économie,haine,indifférence,mafia,migrants,planète,tyrans,valeurs,delphine horvilleur,rachid benzine,viviane forrester,alain minc,antónio guterres,yuval noah harari,roberto saviano,patrick chamoiseau,sylvie brunel,alain frachon,georges lavaudantEt en 2017, livre, au Seuil, Des mille et une façons d’être juif ou musulman,dialogue avec Rachid Benzine... 
.
ÉCONOMIE et MUTATION de CIVILISATION. "Nous vivons, à mon sens, une rupture radicale, une mutation non seulement de société mais de civilisation. Nous la vivons très mal. (…) Pour la première fois au cours de l’histoire, l’ensemble des humains n’est plus indispensable au petit nombre de ceux qui gèrent l’économie mondiale. L’économie s’investit chaque jour davantage dans la spéculation pure." 
Viviane Forrester. Entretien, Le Courrier de l’Unesco, Juin 1997. Au sujet de son livre, L’horreur économique, Fayard, 1996. 
.
ÉCONOMIE et PROPHÉTIE AUTORÉALISATRICE. "En économie, il n’existe pas deux facteurs de production le capital et le travail -, mais trois : il faut y ajouter la confiance, c’est-à-dire la psychologie collective. (…)   L’économie est, bien plus que la politique, le domaine des ‘prophéties autoréalisatrices’ : penser une chose c’’est contribuer à la réaliser."
Alain Minc, essayiste, DirectSoir, 26-05-2019
.
HAINE. "Les discours de haine embrasent le monde, les réseaux sociaux sont exploités pour véhiculer le sectarisme. Les mouvements néonazis et les idéologies de la suprématie blanche prolifèrent.  (…) Au cours des dernières décennies, les discours de haine ont été annonciateurs des crimes atroces qui les ont suivis, génocides compris. Je crains que le monde ne se trouve à nouveau dans une période critique de la bataille contre le démon de la haine. (…) La haine est un danger pour tous et c’est donc l’affaire de tous que de la combattre." 
António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, Le JDD, 30-06-2019
.
HUMANITAIRE et droits humains. La catastrophe en SYRIE. TRIBUNE du 12-04-2018 et toujours valable, hélas… DIRE NON à la TERREUR, DIRE NON à la MORT.
Signée par Raphaël Pitti, médecin de guerre et ses collègues de l’UOSSM : Ziad Alissa et Anas Chaker
Extraits :
"Aujourd’hui, nous ne pouvons que continuer de nous indigner et de faire entendre notre voix de médecins, de soignants pour dire stop à la terreur, stop à la mort qui n’en finit pas de s’abattre, que ce soit par la voie d’armes conventionnelles ou d’attaques chimiques. Assez de ces gesticulations, de cette hypocrisie, de ces raisonnements qui visent à préserver des intérêts géopolitiques, géostratégiques ou que sais-je encore ! Mais aussi la lâcheté des autres.(…) Nous ne demandons pas d’intervention militaire, mais le respect du droit humanitaire, la reconnaissance de la catastrophe humanitaire en Syrie." (VOIR aussi la liste "SYRIE", marge gauche du blog. Plusieurs liens).
.
INDIFFÉRENCE. "Les pires crimes de l’histoire ont été pour la plupart commis non par haine mais par indifférence. Ils ont été engendrés par des gens qui auraient pu faire quelque chose mais qui n’ont pas même pris la peine de lever le petit doigt. L’indifférence tue.  Peut-être que votre indifférence ne vous tuera pas, vous, mais il est probable qu’elle tuera quelqu’un d’autre."
Yuval Noah Harari, Le Monde, 24-05-2019. (Auteur de Sapiens : une brève histoire de l’humanité, Albin Michel, 2015, et de 21 leçons pour le XXIème siècle, Albin Michel, 2018.
.
antisémitisme,économie,haine,indifférence,mafia,migrants,planète,tyrans,valeurs,delphine horvilleur,rachid benzine,viviane forrester,alain minc,antónio guterres,yuval noah harari,roberto saviano,patrick chamoiseau,sylvie brunel,alain frachon,georges lavaudantMAFIA. "Là où il n’y a pas d’effusion de sang, mais des investissements, des capitaux et un financement public sans contrôle, il y a là de hautes probabilités de trouver une infiltration de la mafia." 
Roberto SavianoLe JDD, 04-03-2019, encart. 
Et entretien en ligne (Mafia et politiques), 04-03-19 (après l’assassinat du journaliste slovaque Jan Kuciak qui enquêtait sur la corruption avec la Ndrangheta)… https://www.lejdd.fr/International/roberto-saviano-les-re...
 
VOIR aussi LISTE MAFIA (plusieurs liens, marge gauche du blog)
.

antisémitisme,économie,haine,indifférence,mafia,migrants,planète,tyrans,valeurs,delphine horvilleur,rachid benzine,viviane forrester,alain minc,antónio guterres,yuval noah harari,roberto saviano,patrick chamoiseau,sylvie brunel,alain frachon,georges lavaudantMIGRANTS. "Les poètes déclarent que la Méditerranée entière est désormais le Lieu d’un hommage à ceux qui y sont morts, qu’elle soutient de l’assise de ses rives une arche célébrante, ouverte aux vents et ouverte aux plus infimes lumières, épelant pour tous les lettres du mot accueil dans toutes les langues, dans tous les chants, er que ce mot constitue uniment l’éthique du vivre-monde." (fragment 13)... Les poètes déclarent (poème extrait de Frères migrants, livre de Patrick Chamoiseau). Le texte intégral du poème. À lire, ICI… http://tout-monde.com/downloads/fre300res-migrants-chamoi... 

antisémitisme,économie,haine,indifférence,mafia,migrants,planète,tyrans,valeurs,delphine horvilleur,rachid benzine,viviane forrester,alain minc,antónio guterres,yuval noah harari,roberto saviano,patrick chamoiseau,sylvie brunel,alain frachon,georges lavaudantPLANÈTE. Bientôt l’apocalypse ? "Et si nous remettions un peu de sérénité dans nos existences ? Une planète bientôt invivable nous est prédite. Les cris d’alarme répétés jettent les jeunes dans la rue et rendent nos modes de vie anxiogènes. (…) Loin d’être constructif, de tels discours ont un effet démobilisateur, clivant. (…) La géographie, cette science des territoires et des ressources (…) nous invite à traiter les grandes questions de notre époque avec mesure. (…) Certes les atteintes à la planète sont importantes, mais nous avons désormais les moyens de la réparer. Il n’est aucune irréversibilité. (…) Quand la pauvreté diminue la notion de surpeuplement disparaît. (…) La vision d’une trajectoire linéaire d’érosion de la biodiversité globale et universelle repose d’abord sur une méconnaissance de l’état réel de l’ensemble de la faune et de la flore mondiale. (…) Comment… (Pas une idéalisation trompeuse du passé. (…) Pas les menaces démobilisatrices d’une fin du monde annoncée, qui n’incitent qu’à l’aquoibonisme. (…) Il faut… remettre le respect de l’être humain au coeur de nos actions, au lieu de conspuer, exclure, accuser. (…)… Le respect, la confiance en l’avenir…" Sylvie Brunel, géographe, Le Monde, 26-07-2019. LIVRE. Toutes ces idées qui nous gâchent la vieJC Lattès... https://www.editions-jclattes.fr/toutes-ces-idees-qui-nou...

.
TYRANS, qu’on ADMET. "En ces temps de mondialisation avancée, ce qui change, c’est aussi le rapport à la tyrannie. Elle choque moins. On s’y fait et, si on ne la justifie pas, on l’admet - au nom de la lutte contre le djihadisme, de la non-ingérence, de la stabilité dans telle ou telle région ou tout simplement au nom du business." (Tyrans. Il cite… Égypte d’Al-Sissi digne de Pinochet, Arabie saoudite qui assassine et exécute en nombre, Corée du Nord, banalisée par Trump, Chine et contrôle numérique, Russie et ultra-droite…).
Alain Frachon, Chronique, Un temps de tyrans, Le Monde, 22-05-2019.
.
 
VALEURS (ou le PIRE). "À partir du moment où nous ne sommes plus capables de savoir profondément quelles sont nos convictions, quelles sont les valeurs qu’on veut défendre au-delà du résultat à atteindre, on ne peut que se laisser entraîner sur le terrain du pire." 
Georges Lavaudant, metteur en scène. Le Monde, 27-04-2002 

26/07/2019

Abécédaire (faits). I comme ISLAMISME et autres VOIES et VOIX d’ISLAM (regards laïques, et voie spirituelle du soufisme)

 
islamisme,frères musulmans,salafistes,laïcité,islam,soufisme,abdennour bidar,ghaleb bencheikh,khaled bentounes,conscience soufie,saveurs soufies,isthme
ISLAMISME. On a pu constater que l’entrisme des Frères musulmans atteignait des associations diverses qui prennent des décisions surprenantes, sous influence. Et on a pu voir aussi que les réseaux des salafistes (pourtant minoritaires au départ) se déployaient. Pour comprendre les enjeux et réagir il faut s’informer. Et c'est possible : blogs et sites, associations, auteurs, les sources sont infinies. Et si le fondamentalisme fait pression et influence, l'expression autre existe : des intellectuels musulmans (ou de culture musulmane sans être d'esprit religieux), des militants laïques, des chercheurs spirituels désirant une autre manière de vivre l'islam hérité, soit simplement en voulant le confronter à la modernité et en contextualiser les textes fondateurs, soit en se rapprochant des voies soufies mystiques.
 
islamisme,frères musulmans,salafistes,laïcité,islam,soufisme,abdennour bidar,ghaleb bencheikh,khaled bentounes,conscience soufie,saveurs soufies,isthmeISLAM. Volonté de s'opposer aux fanatiques qui instrumentalisent le religieux à des fins politiques, de pouvoir.
Et aussi volonté de répondre aux projections malveillantes qui font un amalgame entre des courants violents et criminels (ou des dogmatiques obscurantistes) et l'ensemble des croyants nés dans cette culture, confusion essentialisante qui rejoint un certain racisme ne disant pas toujours son nom. (Même si les marges extrémistes prêtent de quoi nourrir l'hostilité de gens qui ne sont pas forcément des porteurs de haine.) Et même s'il existe une certaine porosité entre les tenants de vues réactionnaires et de simples pratiquants, à partir du sentiment d'appartenance. Cette porosité on peut la voir à des signes, quand des faits provoquent des débats sur des questions liées au voile, par exemple, et que des laïques (par leur
islamisme,frères musulmans,salafistes,laïcité,islam,soufisme,abdennour bidar,ghaleb bencheikh,khaled bentounes,conscience soufie,saveurs soufies,isthmeexpression, leur comportement, et leurs choix de vie) rejoignent des positionnements qui les rapprochent d'esprits plus rigides, à cause d'une susceptibilité de caractère identitaire. 
 
LAÏCITÉ...
REGARDS LAÏQUES...
Ainsi… Ikhwan Info… Menaces contre la laïcité, investigation…
Comité Laïcité République (en descendant sur la page d’accueil, nombreux LIENS, amis ou pas)…
 
BLOG de Naëm Bestandji… 
 
islamisme,frères musulmans,salafistes,laïcité,islam,soufisme,conscience soufie,saveurs soufies,isthme,universalisme,différentialisme,lettre au monde musulman,je ne  suis pas diam’s,les nouveaux penseurs de l’islam,l’universel à l’épreuve des fondamentalismes religieux et marchaLIVRE. Lettre ouverte aux islamistes, de Ghaleb Bencheikh et Antoine Sfeir, Bayard, 2008. Note, revue… 
LIVRE de Fawzia Zouari, Je ne suis pas Diam's...  https://www.editions-stock.fr/livres/essais-documents/je-...
 
LIVRE. Les Nouveaux Penseurs de l'Islam, de Rachid Benzine... https://www.albin-michel.fr/ouvrages/les-nouveaux-penseur...
Une page de SaphirNews, sur un positionnement de Ghaleb Bencheikh islamologue. À propos du voilement… https://www.saphirnews.com/Ghaleb-Bencheikh-s-explique-ap... 
 
islamisme,frères musulmans,salafistes,laïcité,islam,soufisme,conscience soufie,saveurs soufies,isthme,universalisme,différentialisme,lettre au monde musulman,je ne  suis pas diam’s,les nouveaux penseurs de l’islam,l’universel à l’épreuve des fondamentalismes religieux et marcha
La collusion qui enferme le monde. Article de Dominique Eddé, dans L'Orient littéraire, Liban, sur un livre de Sophie Bessis (La double impasse. L'universel à l'épreuve des fondamentalismes religieux et marchands, La Découverte, 2014). Elle y dénonce notamment la complaisance d'une certaine gauche qui abdique et sacrifie l'universalisme au différentialisme, et accepte une convergence de vues avec des adversaires idéologiques (ou qui devraient l'être, comme les islamistes)...
....................................................
 
Kamel Daoud. Il faut être laïque pour sauver la religion...
 
islamisme,frères musulmans,salafistes,laïcité,islam,soufisme,conscience soufie,saveurs soufies,isthme,universalisme,différentialisme,lettre au monde musulman,je ne  suis pas diam’s,les nouveaux penseurs de l’islam,l’universel à l’épreuve des fondamentalismes religieux et marchaISLAM. AUTRES VOIX, AUTRES VOIES, dont le SOUFISME (la haute spiritualité musulmane)...
 
Abdennour Bidar. LIVRE. lettre ouverte au monde musulman… http://www.editionslesliensquiliberent.fr/livre-Lettre_ou...
 
DOSSIER. Réenchanter l’islam, Le Monde des Religions, déc.2017 (et rubriques régulières dans le magazine)... 
 
islamisme,frères musulmans,salafistes,laïcité,islam,soufisme,conscience soufie,saveurs soufies,isthme,universalisme,différentialisme,lettre au monde musulman,je ne  suis pas diam’s,les nouveaux penseurs de l’islam,l’universel à l’épreuve des fondamentalismes religieux et marchaLIVRE. Abd Al Malik, Qu’Allah bénisse la France (un itinéraire spirituel)...
 
LIVRE. L'instant soufi, Éric Geoffroy... http://www.eric-geoffroy.net/linstant-soufi/
 
islamisme,frères musulmans,salafistes,laïcité,islam,soufisme,conscience soufie,saveurs soufies,isthme,universalisme,différentialisme,lettre au monde musulman,je ne  suis pas diam’s,les nouveaux penseurs de l’islam,l’universel à l’épreuve des fondamentalismes religieux et marchaEva de Vitray-Meyerovitch, soufie, voix essentielle. (auteur de plusieurs livres, dont Islam, l’autre visage)...
 
islamisme,frères musulmans,salafistes,laïcité,islam,soufisme,conscience soufie,saveurs soufies,isthme,universalisme,différentialisme,lettre au monde musulman,je ne  suis pas diam’s,les nouveaux penseurs de l’islam,l’universel à l’épreuve des fondamentalismes religieux et marchaLIVRE d’Amadou Hampâte Bâ. Vie et enseignement de Tierno Bokar./Le Sage de Bandiagara.
 
Abdennour Bidar. TEXTE. Par-delà religion et athéisme...  http://www.lemondedesreligions.fr/culture/abdennour-bidar-comment-sortir-de-la-religion 

Revue Shakti, SOUFISME, définition... http://revue.shakti.pagesperso-orange.fr/soufisme.htm

Maghress.com/SOUFISME et éthique (Forum, 2011)... https://www.maghress.com/fr/mapfr/21202

Conscience soufie… https://consciencesoufie.com/presentation/ 

Saveurs soufies… https://www.saveurs-soufies.com

Soufisme.org (Isthme)… http://www.soufisme.org/

Khaled Bentounes. Les sources du soufisme, AISA.ong... http://aisa-ong.org/cheikh-khaled-bentounes-les-sources-du-soufisme/

Soufisme et création chez Abd Al Malik (pour qui Camus est aussi une référence essentielle). Cet article donne des clés sur la spiritualité musulmane. "Quand le rap rencontre le soufisme"...
 
Autre témoignage spirituel. Atiq Rahimi, écrivain franco-afghan (lui aussi lecteur de Camus) dit son rapport à l’oeuvre de Shams, le maître mystique du soufi Rûmi. La Croix…  
 
Un peu d’HUMOUR
J’ai beau aller à la mosquée, un Bondynois partage pas son curé...

25/07/2019

Abécédaire (faits). A comme Antisémitisme : contre la haine, la connaissance...

racisme,antisémitisme,judaïsme,delphine horvilleur,pinchas goldschmidt,elie wiesel,akadem,c.c.l.j.,centre laïc juifL’ANTISÉMITISME. En 2018 les actes antisémites ont augmenté de 74%. En février 2019, Le Monde, en première page, listait brièvement les différentes sortes d’antisémitisme qui se rejoignent (mais la première page en oubliait un). Donc (je liste à ma manière)… 
. Celui, ancien et toujours présent, de l’extrême droite, avec ses fantasmes identitaires et ses haines constitutives d’une idéologie entre fascisme et néo-nazisme (ce que montrent les fréquentations internationales des responsables du RN, par exemple, réseaux de l’Ultra-Right américaine, populistes européens souverainistes à tendance identitaire, mouvances pro-Kremlin, et flirt avec des négationnistes qui ne sont exclus que lorsque des photos dérangeantes sortent dans les médias ou les réseaux sociaux). Antisémitisme que certains milieux catholiques, encore imprégnés de vieilleries idéologiques,  partagent (derrière des rideaux de fumée pour faire respectable : ainsi on adore que quelqu’un défende le Céline des Pamphlets, entre deux signes de croix). Cela, c’est un constat que je viens de faire en observant des réactions à des textes, sur Facebook.
. Celui des islamistes (très inspirés aussi par les thèses complotistes…), et cherchant dans la ‘cause’ palestinienne de quoi légitimer des délires. Porosité qui atteint des gens qui ne pourraient peut-être pas être qualifiés d’islamistes, mais qui adoptent des rigidités et des rejets qui viennent de leur propagande. Contagions idéologiques, et terreau accueillant. 
. Les conspirationnistes sévissant sur Internet, et fascinés par des sites que le négationnisme ne gêne pas. Les Gilets jaunes ont été pas mal dans cette mouvance (on l’a vu à des banderoles, des tags, des commentaires en ligne, et des agressions).
. L’extrême-gauche qui se croit pro-palestinienne. De celle qui se fait récupérer par le complotiste Chouard, celui qui ne sait pas ce qu’on doit penser des camps de la mort (réponse, émission de télé, et dont Ruffin fit l'éloge au Parlement...).
… Après avoir vu en quoi consiste le nazisme d’un Céline, savoir cela est inquiétant. Les germes fascistes sont là. Ils ont toujours été là, mais ils n’ont pas toujours rencontré des complaisances lâches. Et les mots du pire n’ont pas toujours été ‘pardonnés’ quand ils ne devaient pas l’être, pour un prétexte ou un autre. (Ainsi les ‘charmantes’ céliniennes obtues sont des criminelles de papier. Et le flirt avec ces discours est un flirt avec la mort. Pinchas Goldschmidt, grand rabbin européen, le rappelait dans le JDD du 17-02-19 : "Elie Wiesel disait qu’Auschwitz n’a pas été construit avec des briques mais avec des mots". Ce grand rabbin, condamnant toutes les compromissions, avait lancé un appel au pouvoir israélien au sujet des liens avec des pouvoirs populistes européens, peu critiques de l’antisémitisme… Mais comme le montre un livre de Jean-Pierre Filiu, "Main basse sur Israël. Netanyahou et la fin du rêve sioniste", la radicalité intérieure a des effets extérieurs. Les ressorts qui motivent les uns ou les autres (intérêts, calculs et ambitions) pour accepter d’accepter sont porteurs de catastrophes. 
 
Lire Caroline Fourest (le début de la chronique est en ligne), "Ignorer l’antisémitisme peut tuer", Marianne, 30-03-18. Je copie les trois dernières phrases : "L’antisémitisme tue. Celui-là, en prime, annonce le totalitarisme. Ne l’oublions jamais".
 
"Dire l'antisémitisme avec des mots fermes" (parole d'un chrétien), Jean-Pierre Denis, La Vie, 17-02-2015... http://www.lavie.fr/debats/edito/dire-l-antisemitisme-ave...
 
TRIBUNE. Quand antisémitisme et racisme s'infiltrent chez les 'gilets jaunes'. Marc KNOBEL, 07-01-2019
 
racisme,antisémitisme,judaïsme,delphine horvilleur,pinchas goldschmidt,elie wiesel,akadem,c.c.l.j.,centre laïc juif,dire l'antisémitisme avec des mots fermes,ignorer l'antisémitisme peut tuerQui si je criais ? SITE de VEILLE (antisémitisme, persécutions...)...
 
CONTRE l’antisémitisme, la CONNAISSANCE… 
Delphine Horvilleur, rabbin. Liens, France Culturehttps://www.franceculture.fr/personne-delphine-horvilleur
Akadem. "Ils ont fait le judaïsme français", rubrique... http://www.akadem.org/sommaire/cours/ils-ont-fait-le-juda...
Musée d’art et d’histoire du judaïsmehttps://www.mahj.org/fr
Collège des Bernardins (centre chrétien). Connaissance du judaïsme… https://www.collegedesbernardins.fr/formation/judaisme
CCLJ. Centre laïc Juif, Belgique… http://www.cclj.be
 
SPIRITUALITÉ...
LAMED. Connaissance du judaïsme, étude et vie pratique.
 
et 
Times of Israël, journal…  https://fr.timesofisrael.com
La Paix Maintenant… https://www.lapaixmaintenant.org

24/07/2019

Des faits. Céline, Voyage au bout du nazisme. Preuves.

1. TAGUIEFF.jpgA lire, CITATIONS et liens… Les FAITS, les preuves...
 
Annnick Duraffour, chronique, CAIRN-info, 2013… "Il assiste au meeting de Doriot du 1er février 42. La presse doriotiste se flatte de sa présence en publiant une photographie ainsi légendée : 'Le grand écrivain Louis-Ferdnand Céline a assisté à la réunion du Vel d'Hiv. Le voici suivant avec émotion l'exposé de Jacques Doriot.' " (...) "Nous voyons en lui un spécimen de ce que l'humanité peut porter de plus vil et de plus dangereux pour les autres. Céline est dans la littérature française une exception sinistre..." (Informations, dans ce texte, sur les dénonciations de Juifs par Céline. Et précisions sur la volonté de faire pression pour faire appliquer des méthodes radicales d'épuration ethnique...   
………………

Entretien avec Pierre-André Taguieff
, L’Express, 2018. "Céline, agent d’influence nazi"… 
………………..
Tribune de Pierre-André Taguieff, FigaroVox, 2018. "Céline, collaborateur enthousiaste du régime nazi."..
"L'admiration pieuse et inconditionnelle pour le « génie littéraire » nommé Céline, avec son cortège de légendes fabriquées par le « grantécrivain » lui-même, a longtemps fait partie du culturellement correct. Le snobisme célinophile permettait aux esprits grégaires de se prendre pour des aventuriers de l'esprit, des anticonformistes d’élite.’’ (…)''De Faurisson à Sollers en passant par Nabe et Soral, des marginaux aux installés de la célinerie, les prédicants célinistes ont tous entonné le credo victimaire."
…………………
"Voyage au bout du nazisme ? ". Article, Libération, juillet 2019 (Le point d’interrogation est supprimé d’évidence par le compte-rendu qui est fait des émissions de France-Culture…). Donc, Voyage au bout du nazisme, oui. Excellent article.
"La question n’est pas celle d’un Céline antisémite, ce qu’il est de toute évidence, mais celle d’un Céline militant activement pour Hitler." (…) "Dans ses Pamphlets Céline épouse clairement le nazisme. C’est chez lui une conviction." (…) "Quand on lit Bagatelles pour un massacre… on retrouve toutes les idées nazies, dites avec une force expressive qui n’existe même pas dans la littérature nazie elle-même." (Citations de Johann Chapoutot, historien, auteur de "Comprendre le nazisme", c’est-à-dire mettre du savoir sur l’ombre, et "La révolution culturelle nazie", qui analyse la pensée nazie, le processus de sa mise en œuvre). L’article montre, dans le dernier paragraphe, en reprenant les observations de l’historien cité ici,  que les obsessions nazies de Céline sont toujours présentes dans l’extrême droite, sous ses différentes facettes. 
………..
"L’écrivain fasciste Louis-Ferdinand Céline", Par Robert Paris, MatièreRévolution, 2016…
Des citations qui suffisent à situer...
…………
Article. "Autoportrait de Céline en salaud délirant", Le Monde,  05-07-19. (Au sujet des Cahiers de prison)… 
"Écrites en 1946, au moment des bilans humains de la guerre, ces phrases composent en vérité l’autoportrait d’un salaud aveuglé par un délire persistant : un salaud en détresse, mais qui refuse obstinément d’admettre que le pire a eu lieu et qu’il en a été partie prenante."
.........
Céline, sur Robert Desnos. Sommation... 
…………………………………………………...
LIVRES
céline,louis-ferdinand céline,nazisme,collaboration,fascisme,extrême droite,citations,livres,annnick duraffour,pierre-andré taguieff,voyage au bout de l’abject,voyage au bout du nazisme,l’écrivain fasciste louis-ferdinand céline,la race,le juif"Céline, la race, le Juif".Livre  d’Annick Duraffour et Pierre-André Taguieff, éd. Fayard, 1-2-2017
"Avec Céline, c’est tout un imaginaire raciste, antisémite et complotiste qui se livre à l’observation. Se montre ici le fonctionnement d’un esprit raidi dans un réseau de préjugés et de convictions inébranlables…" (…) "Ce livre est une somme, le livre de référence que l’on attendait sur le cas Céline. Il croise la lecture des textes avec l’histoire intellectuelle et politique. Une étude critique, rompant avec les habituelles approches, plus ou moins apologétiques. L’érudition y est mise au service de la volonté de clarifier et de comprendre."
………………….
céline,louis-ferdinand céline,nazisme,collaboration,fascisme,extrême droite,citations,livres,annnick duraffour,pierre-andré taguieff,voyage au bout de l’abject,voyage au bout du nazisme,l’écrivain fasciste louis-ferdinand céline,la race,le juif
 
 
 
De Patrick Lepetit, "Voyage au bout de l'abject. Louis-Ferdinand Céline, antisémite et antimaçon", éd. Atelier de création libertaire, 01-07-2017. Sur le "premier des révisionnistes, véritable pousse-au-crime"... 
……...
Recension du livre de Patrick Lepetit, note de blog
"Voyage au bout de l'abject ne fait que confirmer ce que l'on savait déjà. Le bouquin n'en reste pas moins essentiel car le combat est loin d'être terminé."
............................................................................................................................................
Écho tragique. "D’Asperger, nazi, assassin d’enfants", Le Monde, 29-03-19.
Edith Sheffer dit, dans son livre "Les enfants d'Asperger", qui était ce psychiatre autrichien nazi qui a donné son nom à un autisme (mot inventé, autisme, par un psychiatre suisse pour caractériser un repli sur soi psychotique, et détourné par Asperger). Comment peut-on encore utiliser ce nom, Asperger, pour qualifier des personnes ?

23/07/2019

Des faits... Céline ou l’abjection.

céline,louis-ferdinand céline,abjection,antisémitisme,nazisme,fascisme,extrême droiteAbjection, la sienne, évidemment. Mais abjection, celle de ceux qui peuvent écrire une défense (éloge) des Pamphlets scélérats de Céline, sous le masque d’une fausse science critique. Et cela a été fait, j'ai pu lire la prose d'une femme (écrivain, paraît-il), assumant assez l'immonde complicité pour la diffuser dans des groupes littéraires sur Facebook. Autre  abjection, celle de ceux qui applaudissent à cela, et de ceux qui passent, complaisants. Ou comment des masques tombent. Décidément la lutte contre les esprits fascistes (déguisés en auteurs de fiction ou même en poètes, sur Facebook) est toujours d'actualité. 
 
Comment peuvent-ils cautionner l’admiration pour une écriture fasciste, dans ce qu’elle utilise des émotions et des miasmes idéologiques, dans les passions qu’elle met en scène et inocule ? Passions de rancoeur et haine obsessionnelle. C’est être un bien médiocre lecteur que ne pas sentir que le fascisme du personnage Céline est présent partout, Pamphlets et Voyage… (On ne découpe pas les individus en rondelles de saucisson, toxiques là, digestes là, ou succulentes même ailleurs.) L’élan d’écriture vient de la même source. Saine ou pourrie. On a là une pathologie de l’esprit. Et c’est terrifiant de voir qu’elle est encore contagieuse. 
 
Sur une autre chronique (rendant compte d'une publication chez Tinbad (...) j’ai pu lire que Céline éprouve une ''pitié universelle'' pour tous (!!!). C’était au sujet d’un texte d’un Céline présenté comme critique du régime russe, critique faite par l’anticommuniste Céline préférant Hitler (ce Destouches qui écoutait passionnément Doriot sur ce thème). 
 
Sur celle que je mentionnais d'abord, d'une bêtise confondante (et de tant d'ignorance tant littéraire qu'historique qu'on en reste KO…) une volonté de minimiser l’antisémitisme, et les implications dans l'horreur. Sauf que l’antisémite extrême qu’est Céline (ce qui est déjà beaucoup, car les idées sont porteuses des crimes) est un collaborateur actif, les faits sont maintenant avérés. Dénonciation (dans un article où il le signale, et par une lettre), du poète Robert Desnos (qui mourra en camp, déportation accélérée aussi par l'intervention d'un journaliste collaborateur) et d’autres, par conviction, par intérêt, pour régler des comptes. Participation à des meetings. Lettres et interventions pour accélérer l'élimination des Juifs (Céline veut une épuration plus radicale, tuer, vite). Pressions pour que s’intensifie l’épuration ethnique par le massacre. Les documents existent, les traces sont là. Ce n’est pas de la fiction. Ce sont des faits. Et ces faits condamnent sans retour possible Céline. C’est à cela que sert aussi l’histoire. Et l’authentique critique littéraire. 
Mais comment peut-on se compromettre avec le pire (cet antisémitisme putride dont certains traînent de sales relents dans le fond de leur cerveau et de leurs tripes) ? Antisémitisme qui se prolongea dans la haine de l’étranger, de l’autre, chez Céline, en nazi accompli.
 
Je ne citerai pas le nom de la chroniqueuse. Mais en ligne, sur Google, ce nom fait illusion : on croirait voir un auteur de livres (qui a ses lecteurs fascinés, ses "amis" conquis). Ce sont ces lectures (chroniques et réactions) qui ont déclenché la nécessité de cette note et de la suivante.
 
Donc, Céline, des rappels sont nécessaires, ils suivent. Venant de ceux qui ont fait un considérable travail de recherche… Pour que ce qui mérite la poubelle retourne à la poubelle…   Quoi lire sur cela ? Voir, note suivante, les preuves de l'abjection, liens.
 
MC San Juan
 
Mais déjà, ici, un questionnement, une tribune, un manifeste antifasciste, et une chronique sur un philosophe dont la pensée est à l'opposé du nazisme, Nietzsche... 
 
Le questionnement... 
ENTRETIEN. (05-02- 2018) avec Johann Chapoutot. L’ombre du nazisme plane-t-elle sur l’Europe ? Document audio et texte, plus bibliographie, France Culture.
................................
La tribune... Le nazisme des intellectuels, par J-P Faye. Sur C.Schmitt, Jünger, Heidegger...
...............................
Le manifeste... "Une vie non fasciste", par Pierre Zaoui et un collectif d'auteurs, revue Vacarme...
..............................
La chronique d'IPhilo sur l'incompatibilité de Nietzsche et des nazis. Le texte aide à définir, par opposition, ce qui constitue le nazisme... Par Philippe Granarolo, qui publie ces jours-ci un livre sur Nietzsche (chez L'Harmattan)... 

21/07/2019

Des "Cafés noirs" à Luis Ocaña, un parcours d'écrivain...

 
On s’en tient à ce qui s’envole : une feuille, un oiseau, un peu d’encre, une pensée.
 
Puis des ailes.
Hervé Bougel, Petites fadaises à la fenêtre

Retour sur quelques livres. Le parcours d’écriture (non exhaustif) d’Hervé Bougel. C’est le moment d’y revenir, maintenant que l’auteur-éditeur a décidé d’arrêter l’édition, après une vingtaine d’années intenses, où il a mené de front son œuvre personnelle, sa vie professionnelle, et l’édition. Il va se consacrer totalement à son écriture.

Publication de livres, dès 1995 (suivant la bibliographie).
Je vais directement plus loin…
 
hervé bougel,cafés noirs,petites fadaises à la fenêtre,les pommarins,osram osram,travails,tombeau pour luis ocaña,poésieCafés noirs, Les Carnets du Dessert de Lune, 2002. Avec des illustrations de Sophie Jolivet.
Au début un poème-préface de Jean-Pierre Chambon, qui présente l’auteur, en familier complice. 
Une vingtaine de textes, proses. Rencontres au hasard des cafés, ou d’un buffet de gare. Portraits de personnages rocambolesques et cinglantes dénonciations de comportements racistes. Des récits de faits divers, presque des scènes de théâtre. Et des souvenirs, comme la grenadine d’enfance.
 
hervé bougel,cafés noirs,petites fadaises à la fenêtre,les pommarins,osram osram,travails,tombeau pour luis ocaña,poésiePetites fadaises à la fenêtre, La Chambre d’échos, 2004.
Un livre qui se relit de bout en bout, ou au hasard des pages. Comme on le fait pour un recueil de poèmes. 
En exergue, Georges Perros (« Prendre l’air / était son métier »). Et tout le long du livre des citations, en italique (références à la fin), une vingtaine.
C’est un journal de regard. Notations brèves, jour après jour, et livre structuré en suivant les quatre saisons, 365 jours… L’auteur, à sa fenêtre (comme le dit le titre) observe, contemple, et note. Parfois avec tendresse, parfois avec une distance ironique. Scènes de tous les jours, une vie de quartier, une rue qui ressemble à d’autres. Scènes universelles du quotidien, des passants, n’importe où. Notations en prose qui sont des fragments poétiques ou souvent une ligne se détache, comme un vers unique, poème minimal lui-même dans un poème-fragment. Mais aussi notes qui sont des poèmes de deux ou trois vers libres. Des pensées qui viennent du regard et s’en échappent. Il rêve aussi, et laisse l’imagination transformer des klaxons en cris d’oiseaux. Mais toujours, exercice de lucidité. Acuité d’esprit, et humour qui trouve les flèches, même en citant Prévert (« Ceux qui sont chauves à l’intérieur de la tête »). Parfois il dialogue avec l’auteur cité. Ainsi, le 16 décembre, sa phrase, une ligne, est entre deux citations de Jacques Bertin
 
hervé bougel,cafés noirs,petites fadaises à la fenêtre,les pommarins,osram osram,travails,tombeau pour luis ocaña,poésieLes Pommarins, Les Carnets du Dessert de Lune, 2008. Préface de Roland Tixier, illustrations d’Hubert Daronnat
La réalité de l’entreprise, brute, brutale, cruelle. L’usine du travail qui écrase, mais lieu, aussi, d’humanité : des visages, la société, telle quelle. Lui écrit, se souvenant de tout, sans illusions, sans acceptation, sans complaisance. Il dit la fatigue du corps et de l’esprit, les destins qui se perdent là. Et comme le dit Roland Tixier : «  Il nous prend à témoin avec des mots dont la force fait dire : c’est ainsi, c’est vrai. » 
 
Osram, Osram. Atelier du Hanneton, 2009.
Seize poèmes denses, qui privilégient le quatrain. Variations sur la lumière, le regard, le corps, sous l'univers des ampoules et des néons. La réalité peinte, et une métaphore du réel. Ce qui est montré, ce qui est ressenti, sans masques.
 
Travails, Les Carnets du dessert de Lune, 2013.
Quatrième de couverture de Christian Degoutte
Longs poèmes verticaux de trois ou quatre pages. Vers courts. Une autobiographie qui mêle des souvenirs divers, le travail justement. Des lieux, des gens, des faits. Fragments de vie, détails, charge de mémoire. 
 
hervé bougel,cafés noirs,petites fadaises à la fenêtre,les pommarins,osram osram,travails,tombeau pour luis ocaña,poésieTombeau pour Luis Ocaña, La Table ronde, 2014. 
Dans cet ouvrage 71 textes, proses, où le Je désigne Luis Ocaña. L’auteur entre dans la mémoire et les jours du coureur cycliste espagnol qui immigra en France. Il parle à sa place, comme pénétré par sa rage, ses douleurs, l’injustice d’un  destin brisé, et la conscience de ce qui menait peut-être à cela. Le premier texte est celui du suicide, mai 1994. Et comme une litanie cela revient, parce que c’est le moment d’un aboutissement triste, et c’est, dans le livre, le point de départ de l’entreprise de dévoilement du mystère Ocaña. Le dernier, le 71, est celui de la chute sur le Tour de France  en juillet 1971, qui le fit perdre. Les chiffres sont une clé, car on comprend ainsi que 1971 est une sorte de naissance du drame, et la sienne dans le drame. Et même si en 1973 il fut vainqueur, le point de vue qui est pris ici met l’accent sur cette tragédie. De cette chute à la mort, comme une boucle de destin. Une tragédie qui se poursuit avec des accidents, la catastrophe qui anéantit sa plantation, son refuge après la fin de sa carrière, et la maladie. On découvre comment la passion du vélo lui est venue, tôt. On pénètre dans le secret de ses doutes, regrets, et rêves. On vit ses douleurs physiques. Et on va de page en page d’un poème (en prose) à un autre. 
 Comme si on avait sous les yeux une tragédie en 71 stances. Et l’archéologie d’une passion dévorante, l’histoire d’un « forcené ». Des mots, les siens, en espagnol, inscrivent cette histoire particulière dans l’univers « del sentimiento trágico de la vida » d’Unamuno. Et interrogent. Quelle est la source de telles passons ? Lui répondit à un journaliste que rien n’avait été plus fort que sa vie de coureur. Le sens d’une vie. Malgré les ratages la force d’une puissance incarnée, pour être. En face de la mort. 
 
MC San Juan
Ce parcours sera complété... 
Hervé BOUGEL. Bio-Biblio, M-E-L (qui devra être actualisée)... http://www.m-e-l.fr/,ec,1156