Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2012

Pataouète, sur hautetfort.com. Le blogueur n’est plus là…

Pataouète : http://patawet.hautetfort.com  (Sous-titre : Le blog de Bab-El-Oued).

J’avais découvert ce blog par hasard, en regardant les sites mis à jour sur hautetfort.com. (Les noms, les titres, me suffisent pour aller voir ou pas). Et, évidemment, ce nom, alors, m’a retenue. Un compatriote de naissance, toujours un lien… Mais on peut se rejoindre ou pas, suivant le regard qu’on porte sur la mémoire, l’Histoire, l’actualité, la culture, le partage. J’ai donc été voir : l’Algérie, présente, une identité, assumée dans la fraternité, un souci de la justice. Puis j’y suis retournée de temps en temps (il était depuis dans une liste sur mon blog). Bien sûr, dans les choix, les perceptions, des différences, des nuances, et de possibles désaccords, peut-être... Mais j’aimais bien, globalement, ce positionnement. Puis en fin d’été, j’ai vu que s’étaient prolongées les pauses associées à une hospitalisation, et le « à bientôt » qui s’éloignait de plus en plus. En août il y avait eu deux notes (rien d’effrayant si la maladie n’était pas évoquée, on se doit des pauses, des lenteurs, des silences : mais le sens en devenait autre). Puis rien (dans ses projets d’éventuel retour au blog il disait vouloir reparler de l’Algérie…). Et ensuite un message annonçant son décès, et des notes d’affection et d’hommage, en octobre : compagne, amis, famille… J’ai été attristée. Pourtant je ne savais pas même son prénom (Yves), lu ensuite là…  J’ai repensé aussi à Chounet, de Bains Romains, mort en 2006 (http://www.bainsromains.com/). Même ouverture du cœur… Mais lui je le connaissais un peu plus. (Là aussi le blog perdure...). Mais que deviendront  cette mémoire sur la Toile, ces pensées, ces souvenirs, quand même les amis ne pourront pas maintenir ces traces ? Il y a un manque, là…

Des messages d’octobre je retiens celui qui présente l’orientation du blog, et un poème émouvant:

« Ce blog était donc dédié à l’Algérie, le pays de son enfance. Même s’il était né dans une famille anti-colonialiste, Yves portait en lui la blessure commune à tous les Français ayant dû quitter brutalement l’Algérie.

Son blog était donc voulu comme une réparation et surtout le souci de révéler la vérité de l’Algérie, en particulier des aspects inconnus de notre histoire coloniale, pourtant si proche mais tellement méconnue. Parmi les billets les plus marquants je citerai celui sur les Juifs-berbères mais aussi sur le camp de LODI. À lire absolument. » Rosa, 06-10-2011 http://patawet.hautetfort.com/archive/2011/10/05/adieu-capitaine-pataouete.html  (Page complète…)

Le poème « Un rêve », signé Robert Puig, est introduit ainsi : «Qui, désormais, me fera voyager dans ce pays qui t'a vu naître ? / Ce poème, oeuvre d'un déraciné, tu aurais pu l'écrire… »

Extrait :

« J'ai fait un rêve, couleur soleil…
Tout à coup, comme par magie,
Prisonnier de mon profond sommeil,
J'ai cru retrouver mon Pays… »

Texte complet : http://patawet.hautetfort.com/archive/2011/10/15/a-toi-yves-mon-guide-mon-ami.html

...............................................................................................................................................

Pataouète… Lien permanent dans la liste « Frères de Rive…s » (colonne de gauche, tout en bas).

Commentaires

Je tiens à vous remercier pour ce billet en mémoire de mon père. Il souhaitait que son blog continue à vivre après lui et je vous remercie d'y contribuer.
Son fils, Rémy

Écrit par : Rémy | 21/03/2012

Les commentaires sont fermés.