Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2020

Ashraf Fayad, POÈTE toujours prisonnier en Arabie saoudite…

ASHRAF FAYAD.jpgC’est une tragédie, comme l’Arabie saoudite en crée régulièrement, n’acceptant aucune pensée dissidente, ni même des ébauches de questionnements (pouvoir emprisonnant et exécutant aussi des adolescents et des femmes). Démocrates (hommes et femmes). Intellectuels voulant revendiquer la liberté de conscience et d'expression, ou simplement la vivre. Adolescents suivant une marche pour plus de liberté. Femmes refusant l’oppression des femmes (les réformes apparentes ne doivent pas faire illusion…). Tous sont réprimés. Jusqu’à la mort. Nombreuses exécutions…


ashraf fayad,poète palestinien,instructions à l’intérieur,je vis des moments difficiles,arabie saoudite,liberté de conscience, liberté d’expression,poésie,valeurs,abdellatif laâbi,un peu de ciel et de poésie,valentina meloni,la macchina sognante,élégie du silence
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Poète palestinien exilé en Arabie saoudite, Ashraf FAYAD, est arrêté, jugé, condamné (d’abord à la mort, en 2014, peine commuée en prison - huit ans - et fouet  -800 coups - en 2016). Le soutien international a fait plier la dictature, et Ashraf Fayad a échappé à la mort. Mais le poète est toujours en prison, toujours en danger. 
Pour avoir osé dire sa perception critique de la société, pour être soupçonné de propos "blasphématoires" et pour des poèmes (son recueil de 2007, Instructions à l’intérieur) censés être "athées". Toujours cette mortifère volonté de contrôle des consciences. 
Voir dans la vignette l’appel à soutien (courriels à envoyer - ou message par la formule contact sur les sites (ambassades, mission à Genève…). Depuis, un autre recueil a été traduit, Je vis des moments difficiles (avec des poèmes qu'il "libère", comme dit Abdellatif Laâbi - émission de France Culture - lui qui le traduit de l'arabe en français).

CITATION, livre Je vis des moments difficiles

Je suis cerné par la volonté de puissance dont les êtres humains
ne parviennent à se débarrasser
Ma solitude m'assiège
Ma solitude m’étouffe

………………………….

CITATION. Extrait de la lettre-préface au livre d’Ashraf Fayad, Je vis des moments difficiles, texte d'Abdellatif Laâbi 

"Je sais, nous savons que tu as un atout de premier ordre : la poésie, que je n’hésiterai pas à définir comme une école de courage. Et le vrai courage ne réside-t-il pas dans ce que cette école nous apprend à pratiquer : la vérité sur soi-même quoi qu’il nous en coûte, le refus des consensus, de quelque nature qu’ils soient, l’indépendance vis-à-vis des pouvoirs constitués, le corps à corps avec la langue dans laquelle on s’exprime, la fidélité à la parole donnée dans ce que l’on écrit ?

Ayant lu tes Instructions, à l’intérieur d’abord en arabe, et encore plus intimement en les traduisant en français, j’ai acquis la conviction que tu as parfaitement honoré les exigences d’un tel enseignement et bien intégré les principes de son éthique. Et c’est ce qui te permet assurément de garder, dans ta cellule, la tête haute, que dis-je, dans les étoiles. De garder, même dans la nuit noire, les yeux ouverts à l’intérieur de toi-même et tout autant à l’extérieur, sur l’humaine condition."

........................
LIENS...
Revue Les Hommes Sans Épaules, page dédiée, INFOS, d’année en année… Dont lettre-préface d’Abdellatif Laâbi… 
 
Revue Décharge, N°846, 2019. La voix du détenu Ashraf Fayad, "Il est vivant. Il résiste. Il continue d’écrire du fond de sa cellule." Des citations, ses textes, sur sa souffrance (l’enfermement et les pressions), la séparation des êtres aimés (son père mort sans lui, sans adieu), la solitude, les insomnies… https://www.dechargelarevue.com/IMG/article_PDF/I-D-no-84...
.
Un peu de ciel et de poésie. PAGE sur Ashraf Fayad, Université Paris-Diderot. Le même poème (extrait de Je vis des moments difficiles, à lire sur la page puis à écouter en regardant un ciel de nuages mouvants, petit FILM bref visible en cliquant sur le rectangle bleu)… 
 

CITATION, extrait du poème lu sur la page Un peu de ciel et de poésie

Je suis cette partie de l’univers / Qui s’est mis à dos / L’univers / Je suis cette partie de la terre / Qui a rendu perplexe / La terre

.

Page BNF, Bibliothèque nationale. Notice bio-bibliographique, Je vis des moments difficiles (avec résumé situant la vie) https://cutt.ly/zd46acw

Un poème d’Ashraf Fayad, du dernier recueil, sur La toile de l’un, 2019…
 
Poème dédié, de Valentina Meloni, en italien (Élégie du silence pour Ashraf Fayad), La machina sognante… 

Autres poèmes partagés pour Ashraf Fayad, notes antérieures...

France Culture. Paroles et poèmes lus... Les tyrans aussi lisent les poètes, 4ème partie de la série documentaire La poésie arme de réenchantement massive.. Assez rapidement on entend Abdellatif Laâbi évoquer la condamnation d’Ashraf Fayad et parler de la mobilisation de soutien… Puis, après d’autres poètes, de nouveau Abdellatif Laâbi, sur sa propre expérience de la prison, des années… https://www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-docum...

Fiche wikipedia, Ashraf Fayad…

……………………………….

VOIR aussi LISTE de LIENS  "Ashraf Fayad" (INFOS et ACTIONS)… 
(Marge gauche, un peu plus bas que la VIGNETTE permanente, à son nom,
en accueil, qui contient une NOTE.
Liste et notes régulièrement mises à jour). 
……………………………..................................................................
Même pays... 
 
ashraf fayad,poète palestinien,instructions à l’intérieur,je vis des moments difficiles,arabie saoudite,liberté de conscience,liberté d’expression,poésie,valeurs,abdellatif laâbi,un peu de ciel et de poésie,valentina meloni,la macchina sognante,élégie du silence,ali al nimr,ali mohammed al nimr,raif badawiConsulter les notes sur Ali Al Nimr, jeune condamné à mort en Arabie saoudite (tag de recherche à son nom) et la liste de liens à son nom (marge gauche, sous la vignette "MOBILISATION"), dont page Facebook mise à jour par sa mère, et lettre de son père. Il rêvait de démocratie...
ashraf fayad,poète palestinien,instructions à l’intérieur,je vis des moments difficiles,arabie saoudite,liberté de conscience,liberté d’expression,poésie,valeurs,abdellatif laâbi,un peu de ciel et de poésie,valentina meloni,la macchina sognante,élégie du silence,ali al nimr,ali mohammed al nimr,raif badawiSans oublier le BLOGUEUR saoudien toujours prisonnier Raif Badawi (tag à son nom pour les notes et liste de liens, marge gauche). Livre. 1000 coups de fouet parce que j'ai osé parler librement.
 
Et ce que l'on sait de l'assassinat du journaliste critique, révèle l'abjection cynique de ce pouvoir... Courrier international...
.............................
MAIS... des libérations, survenues ailleurs, dans des situations d’oppression similaires, peuvent donner espoir…
Ainsi Mohammed Ibn Al-Dhib Al-Ajami, prisonnier au Qatar (pour quelques vers trouvés subversifs), a finalement été libéré en 2016.
Le Monde. Qatar : libération d’un poète critique de la dynastie au pouvoir… 
 
De même, a été libéré en 2019 le blogueur mauritanien Mohamed Mkhaïtir, arrêté en 2014, condamné à mort pour apostasie en 2015, peine commuée en prison. Son témoignage, Page Amnesty… 
 
Et enfin la poète et photographe Liu Xia a pu fuir la Chine en 2018 et se réfugier en Allemagne. Femme de Liu Xiaobo, l'écrivain Prix Nobel de la Paix mort en prison, elle était privée de liberté et surveillée.
Le Figaro. Liu Xia libre enfin… 
 
.............................
 
NOTES antérieures mises à jour (et tag de recherche "Ashraf Fayad").
 
Poème dédié, La patience du feu. Publication bilingue, La macchina sognante N° 19... http://www.lamacchinasognante.com/la-pazienza-del-fuoco-d...

Écrire un commentaire