Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2019

5. REVUE de PRESSE. Dossiers sur l'antisémitisme... et l'antisionisme.

"Un journal se doit d’opposer les mots à l’ignorance et à l’ignominie."
Éric Fottorino
"Face à l’antisémitisme", LE UN
Dossier  Simone Veil, réédition, 22 février 19
En page Une, "La honte" (sur les tags profanant les portraits de Simone Veil créés par le street artiste C215, Christian Guémy)

......

Articles de plusieurs journaux, réactions aux actes antisémites récents… et à des controverses. Liens web. (Voir, fin de note, deux réponses à Shlomo Sand, et des précisions sur "l'antisionisme" : ce qu'il n'est pas, ce qu'il est... Et, rappel, des repères pour définir l'antisémitisme selon l'IHRA). 

......

... Le MONDE12-02-19. Tribune de Delphine Horvilleur, rabbin libéral. "La parole antisémite…"  (Antisémitisme sur les murs et les vitrines... La faute des Gilets jaunes ou rien à voir avec eux ?)

"La réalité est plus complexe, et pour la décrire, il faut sans doute accepter d’énoncer une phrase paradoxale : la libération de la parole haineuse, et plus spécifiquement antisémite, ne dit rien du mouvement des 'gilets jaunes', mais ne lui est pas non plus étrangère." Delphine Horvilleur part de l’inscription sur la vitrine d’une boutique de bagels, ces gâteaux troués. Elle en fait une métaphore intéressante. Le mouvement  des Gilets jaunes a lui aussi, un trou, aspirant tout ce qui peut être charrié dans une dynamique un peu trouble, pas définie ni structurée. C’est cet espace trouble qui fait trou et peut être rempli du pire, aussi.  Donc, dit-elle, "C’est ce défi que les 'gilets jaunes' ont le devoir de relever, faire taire immédiatement et sans ambiguïté les voix qu’ils abritent, s’ils ne veulent être rongés par les forces obscures qui feront de leur mouvement une chambre d’écho ou une vitrine. ». LIEN vers la tribune (et vers d’autres titres insérés dans la page…)… https://lemde.fr/2TOJkw2

.................................... 

Le MONDE,  21-02-19… "Antisémitisme : au dîner du CRIF, Macron promet des 'actes tranchants’

"La veille, mardi 19 février, place de la République, au cœur de la capitale, 20 000 personnes s’étaient rassemblées à l’appel d’une vingtaine de partis politiques pour protester contre la multiplication des actes antisémites - une hausse de 74% en 2018, soit 541 actes (insultes, tags, menaces, dégradation de bien, violences, agressions, homicide…)" (…) "Le président du CRIF, Francis Kalifat, l’a rappelé : les Français de confession juive représentent moins de 1 % de la population globale du pays et concentrent 50 % des actes racistes commis...". / "Le Président a annoncé "que la France allait adopter dans ses textes de référence la définition de l’antisémitisme validée par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), c’est-à-dire élargie à l’antisionisme, 'une des formes modernes de l’antisémitisme', a souligné le chef de l’Etat, sans pour autant 'empêcher ceux qui veulent critiquer la politique israélienne de le faire' ni  'modifier le code pénal', a-t-il précisé."... https://lemde.fr/2XfE2Mn 

................................................................................................................................................................................... 

LIBÉRATION. "Contre l’antisémitisme Macron promet des ‘actes tranchants’', 21-02-19

Citations… "Grave et solennel, souvent étreint par l’émotion, Emmanuel Macron a prononcé mercredi soir un discours très volontariste pour convaincre de sa détermination à lutter contre l’antisémitisme. (Et si la critique d’Israël serait toujours possible, la complaisance avec l’appel au boycott, BDS, devrait cesser…). Macron a évoqué, sans plus de détail, la lutte contre la radicalisation et 'la reconquête républicaine’ des quartiers où se déploie 'un antisémitisme fondé sur l’islam radical’." (Il annonce aussi la dissolution d’associations d’extrême droite)." LIEN... https://bit.ly/2Est66s

 ............................................................................................................................................................................

Le PARISIEN. "Marron veut bannir la ‘haine’ antisémite.", 21-02-19… "La honte, sur ces sujets, d’urgence, doit changer de camp. Elle ne doit plus ronger les victimes, elle doit accabler les agresseurs, martèle Emmanuel Macron, les yeux rougis, marqué comme rarement."  (…) "Nous sommes chez nous. Nous tous."… LIEN... https://bit.ly/2E9Fw1R

… "Toujours marre de cette haine", titre Le Journal de Paris, pages intérieures du Parisien, 22-02-19 (recensant tous les tags, inscriptions diverses, dégradations, et menaces des jours précédents…). 

...........................................................................................................................................................................

CHARLIE HEBDO, du 20 février, titré en Une "CONTRE  L’ANTISÉMITISME", contient plusieurs articles importants. 

ÉDITORIAL de Riss… "Antisémites à tous les étages"... "Grisés par leur puissance, certains dans la rue semblent ne plus avoir de limites éthiques à l'expression de leur rage, qui se transforme - s'en rendent-ils compte ? - en haine pure et simple."LIEN... https://charliehebdo.fr/edito/antisemites-a-tous-les-etag...

… "Actes antisémites, + 74%, et alors ?". Tribune de Jean-Yves Camus (spécialiste des extrêmes droites), qui dit qu’il ne veut plus ’s’indigner'. "Je veux comprendre et je veux que cela cesse.". (Donc, pour que cela cesse… ?) "Ce serait plus facile si on nommait les agresseurs. Sont-ils musulmans (pratiquants ? ou pas ?), d’extrême droite, antisionistes d’extrême gauche ? On n’en saura rien. Ce qui permet à chacun, selon ses opinions et ses fantasmes, de mettre l’antisémitisme sur le dos de celui qui l’arrange." (Donc,pour que cela cesse…? Il faudrait… Il énonce : arrestations, condamnations, médias informés…). "Ce n’est pas le cas. Et c’est pourtant facile à faire."

… "Déni antisémite", par Guillaume Erner...  Il revient sur l’agression d’Alain Finlielkraut, après avoir abordé les croix gammées sur le visage de Simone Veil et les arbres de l’hommage à Ilan Halimi profanés (Ilan, séquestré, torturé et tué par le ‘gang des barbares’ parce que Juif.). Manifestation des Gilets jaunes, foule, et meute, dont un plus excité. "Tout suintait la haine" (…) la "rhétorique antisémite". Mais, dit-il, "tous ne veulent pas reconnaître l’antisémitisme de cette agression." Or "La haine antitjuive a une histoire, tout comme le refus de reconnaître l’existence de cette haine." (…) "En niant l’évidence s’agit-il de se rassurer ou de justifier cette haine ?" 

… "Politique du bagel", par Yann Diener... Il traite de l’apport de Delphine Horvilleur, rabbin, à la réflexion sur l’antisémitisme. En parlant de son livre, "Réflexions sur la question antisémite", et en se référant aussi à son article sur le bagel et le ‘trou’ du mouvement des GJ. (Cf. ma lecture ci-dessus, pour l’article, et ma note ‘Antisémitisme’, sur les livres, pour son essai). Mais son article est très intéressant justement pour le rapprochement qu’il fait et son insistance sur la dimension psychanalytique de l'analyse de Delphine Horvilleur, qui repère très finement ce qui se joue de l’inconscient individuel et collectif dans l’antisémitisme et cite Freud ("Le complexe de castration est la plus profonde racine inconsciente de l’antisémitisme", "La morgue envers les femmes n’a pas de racine inconsciente plus forte."). C’est très éclairant que cette vision. Misogynie et antisémitisme associés. Ce que, rappel utile, fait dans l'article, le Talmud disait déjà.. (haine des Juifs et refoulé du féminin : le haineux y voit "son manque"). 

(( J’ajoute… Comment ne pas voir le rapport entre la haine antisémite des islamistes (et divers intégristes) et leur sexisme absolu… ? Et les pays dont l’antisémitisme est presque la deuxième religion d’État sont les pays qui oppriment le plus la femme…)) 

En plus, même journal, autres textes, dont la chronique de Philippe Lançon qui continue le récit de sa reconstruction.

SITE, Charlie Hebdo... https://charliehebdo.fr

...........................................................................................................................................................................

MARIANNE… "QUENELLISATION des ESPRITS", du 22 au 28 février 19.

..."Le vrai visage de l’antisémitisme". Dans l’éditorial, Natacha Polony, notant le sursaut du 19 février avec des milliers de présences, dit (à juste titre) que cela n’effacera pourtant pas le silence après la tuerie des enfants de Toulouse par Merah en mars 2012. Elle loue la dignité extrême d’Alain Finkielkraut (lui qui, tout en ayant de la sympathie pour le ‘surgissement’ du mouvement des GJ y avait quand même vu les signes des dérives dès le début. Elle s’intéresse à l’inquiétante ‘jonction entre les publics de Soral et Dieudonné sur fond d’islamisation des banlieues, rencontre entre ressentiment, obscurantisme, et déni, quand il s’agit de nier la dimension antisémite de la fameuse quenelle ’. (Jonction que pressentait Alain Finkielkraut en parlant de "La Défaite de la pensée", livre controversé). "Quenellisation des esprits", titre donc le journal en Une. Elle en donne là des clésÉDITO, LIEN…  https://bit.ly/2H1nMIX

…  "Soral, Dieudonné, et la ‘quenellisation' des esprits", par Martine Gozlan... Article de trois pages, qui fait l’historique des différentes étapes de l’élaboration de cette jonction entre des groupes différents ayant un point commun, l’antisémitisme, construit autour d’une mythologie complotiste où le sionisme est le monstre tentaculaire d’un pouvoir des Juifs sur tout. Au point de créer un parti ‘antisioniste’ regroupant des extrémistes divers, capables de louer les assassins des attentats de 2015, par exemple, de féliciter des dictateurs antisémites. Et d’utiliser le geste de la ‘quenelle’ comme code de regroupement, Face à cela le déni d’une gauche refusant de voir l’antisémitisme de certains milieux musulmans (pas si minoritaires que ça...), et criant au racisme s’il est nommé. Jonction supplémentaire avec certains des GJ, sur la base du refus du ‘système’, mot fourretout. Plus le déni est là plus la haine augmente, BDS (boycott total d’Israël) compris. "Sioniste, l’ensemble du syndrome antisémite s’est attaché à ce mot." explique l’historien britannique Hyam Maccoby, qu'elle cite.  

… "Le boycott d’Israël, nouvelle arme antijuive". Ce  billet en analyse les racines, la signification, et les expansions… (Boycott associé notamment, pour certains instigateurs, à des adhésions fort douteuses, comme la justification des attentats, pour l’un au moins). 

… Un entretien avec Jean-François Barnaba (GJ qui voudrait se mobiliser contre l’antisémitisme mais n’arrive pas à en entraîner d’autres  ) montre les blocages et limitations qui rendent les GJ passifs et complaisants devant cela (ce qui le préoccupe, lui.).  

… "Naufrage sans gilet", par Guy Konopnicki... Naufrage, c’est notamment celui de Mélenchon, qui, oublieux de ce qu’il serait censé connaître, se compromet pour tenter de récupérer… Ainsi, rappelle Guy Konopnicki, pour le mot ‘sioniste’, l’injure lancée (entre autres) contre Alain Finkielkrauit. Ce mot fut celui qui légitima la condamnation et exécution de Juifs (pourtant communistes) à Moscou en 52. (Lire J-J Marie, "L’Antisémitisme en Russie"). 

CITATIONS...  ANTISIONISME… "Cette idéologie s’est formée non contre les injustices de l’État d’Israël, mais comme appui d’un terrorisme déclenché par le refus d’un accord de paix, négocié en 2000 à Camp David par les négociateurs palestiniens et israéliens." (…) "Cet antisionisme que l’on voudrait dédouaner est à l’origine de tous les meurtres de juifs perpétrés en France. Mélenchon et bien d’autres à gauche ne veulent voir que l’antisémitisme d’extrême droite. Celui du bd Montparnasse s’exprimait dans les termes de l’antisionisme islamique, soutenu par la gauche radicale. Les réticences de Mélenchon à le condamner précipitent le naufrage de la France insoumise."

… "Une colère sans fin". Caroline Fourest note la stérilité de la poursuite infinie  (sans revendication ni proposition sauf objectifs aberrants) des manifestations des GJ, et les compromissions (les silencieux, les soutiens cf. LFI). Elle note la convergence (devant l’agression contre Alain Finkielkraut) entre Le Média (LFI…) et… un avocat du Qatar (par exemple…).

SITE, Marianne… https://www.marianne.net

...........................................................................................................................................................................

Le POINT. "LA NOUVELLE FRANCE MOISIE et ses complices" / (Antisémitisme, haine de la,police et des élus, islamisme…)

Tout un DOSSIER,  plusieurs chroniqueurs. A LIRE… attentivement.

ÉDITORIAL de Franz-Olivier Giesbert, "La chasse aux Juifs est ouverte"... Remontant à la source de l’Histoire et des mensonges de l’antisionisme, il balaye tous leurs mythes, rappelant l’histoire des Jufs ancrée dans la terre dite Palestine (on parlait de Palestiniens pour nommer les Juifs vivant là, avant la création d’Israël). 

… "SUGGESTIONS COMPASSIONNELLES à l’usage des antisionistes français", par Étienne Gernelle. (Il donne des noms, situations, lieux…). Effectivement, comme il le dit et précise par des exemples, seule la cause palestinienne déclenche la ‘solidarité’ des antisionistes. Aucun drame vécu par des musulmans quelque part ailleurs ne déclenche le même intérêt. Plutôt le plus souvent ignorance totale et indifférence. (( J'ajoute... Quel intérêt, n’est- ce pas, que se dresser contre des ‘oppresseurs’ qu’on ne peut taxer de ‘sionistes’… !)). 

… Riche SOMMAIRE, autres textes… 

… Chronique sur les pulsions malsaines de notre société (Par Manuel Valls, qui, même pris ailleurs, reste attentif à ce qu’il dénonçait avant ici). 

… "Les idiots utiles de l’antisémitisme". Marylin  Maeso, philosophe, réfute d'abord l’aveuglement de ceux qui ne voient d’antisémitisme qu’à l’extrême droite, mais aussi ceux qui ne le voient que chez les islamistes. Deux erreurs en miroir, car les deux antisémitismes existent. Mais elle cible surtout les 'idiots utiles’ qui donnent des arguments au déni et se font complices de la haine (Aude Aucelin, Thomas Guénolé, notamment). Et elle rappelle la nocivité d’Houria Bouteldja, du PIR, et celle de l’UJFP, refusant de voir et de condamner la haine des islamistes radicaux.

… "Identitaires et salafistes". Gilles Kepel aborde la question de la présence des islamistes approchant les Gilets jaunes, s’intégrant au mouvement. Mouvance djihadiste même, écrit-il. Il développera dans un livre l’analyse qu’il présente ici, celle de 'l’interpénétration entre identitaires et salafiistes’, sur un fond de complotisme et de banalisation de la violence.

Réseaux sociaux et haine. Rejet des élites et du parlementarisme. Irresponsabilité de certains médias complaisants avec la ‘rhétorique populiste'… Etc.

SITE, Le Point... https://www.lepoint.fr

...........................................................................................................................................................................

L’EXPRESS. "L’ANTISÉMITISME et ses COMPLICES"

Évidemment on retrouve le constat des autres dossiers. 

Mais deux articles surtout apportent autre chose, qui n’est pas traité ainsi dans les autres journaux.

… "Une dette imprescriptible". François Sureau dit le choc qu’il a eu en entendant l’islamiste hargneux injurier Alain Finkielkraut en criant qu’il était le peuple, ‘Ici chez nous’, renvoyant donc hors de France l’intellectuel juif parce que Juif (‘sioniste’…). Écho à des moments honteux de l’Histoire de France. (Il a repensé aux auteurs juifs qui l’ont nourri (littérature et philosophie, et donné sens supplémentaire au pays). Infamie que cette agression, symptôme d’un état du pays au bord d’une fracture plus grande et dangereuse. Mais il met en garde contre un piège qui serait une réponse au danger antisémite (réponse nécessaire), mais en s’enfermant dans l’oubli d’un ordre injuste qui nourrit les ressentiments et donc les haines. Il appelle à un ‘examen de conscience’ collectif, pour rendre notre monde ‘habitable’, ou ‘en tout cas moins infraternel’.

… "Ces ultras qui veulent l’insurrection" Cet autre article correspond à une investigation (faite à trois rédacteurs) qui fait écho à l’inquiétude de Gilles Kepel dans Le Point. Violence de groupes extrémistes (d’extrême droite, et d’extrême gauche surtout). Infiltrations du mouvement des GJ dans un but factieux. Et l’ultra gauche étant elle-même infiltrée par les islamistes, ou alliée à eux, la jonction actuelle est très inquiétante…

SITE, L'Express... https://www.lexpress.fr

...........................................................................................................................................................................

Le UN… 
Réédition 2 en 1 (et réponse actuelle). Publication datée 22-02-19. Deux feuilles associées, republiées. La Honte, Face à l’antisémitisme (dossier Simone Veil), et Contre l’oubli (dossier Beate et Serge Klarsfeld). 
La Honte. Éditorial ajouté, d’Éric Fottorino, sur l’agression contre Alain Finkielkraut et divers actes antisémites (tags, crimes, attentats, profanations, etc.). 
Et le dossier sur Simone Veil… L’éloge de Jean d’Ormesson pour l’accueil de Simone Veil à l’Académie française, larges extraits. Un entretien avec Annette Wieviorka. Un texte de Leïla Slimani titré "Mon héroïne" (elle qui a un portrait de Simone Veil au-dessus de son bureau, et la considère comme "notre avocate à nous toutes"). Et, en forme d’adieu (ou de méditation sur l’absence de ce "roc sur lequel s’appuyer", titre d’un billet de Clara Wright) , un poème d’Emily Dickinson, dont la traduction est de René Char : "Ma barque s’est-elle brisée en mer, / Crie-t-elle sa peur sous le vent".
Contre l’oubli (dossier Beate et Serge Klarsfeld). En Une, le début du grand entretien avec les Klarsfeld, et un billet ("Lire Alain Finkielkraut") qui est une citation de lui, et nous invite à lire cet ouvrage,"La seule exactitude" (pour penser la réalité actuelle de l'antisémitisme, sans comparaison erronée avec d'autres périodes de l'Histoire).
Puis le grand entretien, des repères, et le rappel, par Philippe Meyer, de la gifle donnée à Kiesinger par Beate Klarsfeld, pour demander des comptes à l’Allemagne en tant qu’Allemande. Et un magnifique  et bouleversant poème de Nelly Sachs ("Nous les rescapés").
Le un…   https://le1hebdo.fr
Contre l’oubli… 

..........................................................................................................................................................................

LE FIGARO. "L’antisémitisme, un défi d’envergure mondiale", 17-02-19. L’article n’est pas lisible intégralement en ligne, mais ce qu’on peut lire est suffisant pour comprendre le questionnement de l’imam Chalgoumi de Drancy. Car il pose la question de l’antisémitisme en envisageant une problématique internationale, en en faisant un sujet géopolitique. Ce qui l’interpelle, lui, c’est l’antisémitisme islamiste contre lequel il lutte, en tant qu’imam fraternel. Effectivement, Iran, Qatar, Turquie, ces pays, qu'il cite ((mais pas eux seuls : Arabie saoudite, pays non cité dans ce qui est visible...)), ont une responsabilité dans la diffusion et le financement des idéologies de la haine. Cet imam qui prône le dialogue judéo-musulman est critiqué pour cela par les antisémites (plus ou moins assumés)… LIEN... https://bit.ly/2TbJP6p 

.

FigaroVox. Thierry Wolton. "Les racines anciennes et occultées de l'antisémitisme d'extrême gauche", 19-02-19...

https://bit.ly/2IoARi9

...........................................................................................................................................................................

Bertrand Delanoë, France Inter, 18-02-19
"Il ne faut pas dénoncer que l’antisémitisme, il faut aussi dénoncer les antisémites  : derrière cette vague qui est particulièrement dangereuse, il y a des gens qui profèrent des idées de haine". (…) "Tous ceux qui sont identifiés dans les médias, sur les réseaux sociaux, comme proférant des propos antisémites doivent être poursuivis fermement."

.............................................................................................................................................................................

COURRIER INTERNATIONAL. L’antisémitisme en France, vu d’ailleurs. (Plusieurs liens à consulter (recherche : ‘antisémitisme’…). Sélection... 

BELGIQUE. "L’abjection ne connaît plus de limites"… https://www.courrierinternational.com/article/vu-de-belgi...

ALLEMAGNE. "Paris sur les sentiers de la haine"...  https://www.courrierinternational.com/article/vu-dallemag...  

ÉTATS-UNIS. "Mon rêve de France est mort, pas mon amour pour elle"...  https://www.courrierinternational.com/article/antisemitis...

...........................................................................................................................................................................

Le CANARD ENCHAÎNÉ. Lui aussi met les Gilets jaunes et l’antisémitisme en Une, en les associant. Avec humour il renvoie l’argument de l’amalgame, posé comme refus légitime de toute critique. Là,  'OVER !'.  Démonstration par l’absurde… SITE...  https://www.lecanardenchaine.fr

...........................................................................................................................................................................

MISE à JOUR... (26-02-19) 

Juifs de France ET Histoire de France. Le Parisien 
"Quand Charles VI dit le fou expulsait tous les Juifs de France" (et autres faits)… 
 
"Des familles juives contraintes de déménager. Un échec de la République." Le Parisien… 
 
Deux réponses à Shlomo SAND  
"Réponse d’un sioniste de gauche à Shlomo Sand au sujet de son article sur Macron", note de blog Médiapart…  
Réponse à Shlomo Sand. Akadem (conférence en trois parties, doc audio)…
Sur "Négation du peuple juif et délégitimation d’Israël"...
https://bit.ly/2NzQLVQ

ANTISIONISME… 
France Culture… Paroles diverses sur l’antisionisme…
"Antisionisme et/ou critique de l'État d'Israël. De quoi parle-t-on ?"
Et sur Europe-Israël.org
Ce que l’antisionisme n’est pas, et ce qu’il est…
(Pas la critique d’Israël, pas des intox sur Israël et la Palestine, mais…). Réponse...
...
RAPPEL. REPÈRES...
Définition de l’antisémitisme de l’IHRA (en anglais)… 
Sur la définition de l’antisémitisme de l’IHRA (en français)…  
.....................
Mise à jour, 1er mars 19
De Daniel Leconte, réalisateur, Huffingtonpost, 1er mars 19.
"L'antisionisme, cet antisémitisme à visage humain". 
(C'est-à-dire masqué en faux humanisme...). Analyse et rappels historiques...
...
"L'antisémitisme sans fin"
Vincent Duclert (historien : affaire Dreyfus, étude des génocides) rappelle, dans "Esprit", janvier 19, l’article d’Émile Zola, en 1896, condamnant l’antisémitisme, les luttes antijuives de l’extrême droite (article qui précède de près de deux ans son "J’accuse" pour défendre Dreyfus injustement diffamé et accusé). Vincent Duclert recense les différents courants de l’antisémitisme actuel, cinq. Et affirme que les luttes antijuives "du présent" sont très graves. Qu’il faut donc s’inscrire dans la lignée de Zola pour s’y opposer.
........................
SIGNALER... (publications ou faits)
INFOS. Gouv.fr… "Tous unis contre la haine"...
Dénoncer la haine (dont apologie du terrorisme)...
Égalité contre le racisme. LIENS (associations antiracistes)...
 
MC San Juan

23/01/2015

« Pourquoi tant de haine ? », dossier, Le Un

UN HAINE.jpg

 

 

« Ce n’est pas vrai qu’un mort / Soit comme un vague empire / Plein d’ordres et de bruit. (...) – Mais c’est vrai que des morts / Font sur terre un silence / Plus fort que le sommeil. » Souvenir. Guillevic      (recueil « Exécutoire »). Poème choisi par Louis Chevaillier, rubrique « La voix du poète », Le Un  

En exergue du numéro, Camus (parlant des Possédés). : CITATION : « Pour moi Dostoïevski est d’abord l’écrivain qui, bien avant Nietzsche, a su discerner le nihilisme contemporain, le définir, prédire ses suites monstrueuses, et tenter d’indiquer les voies du salut. Son sujet principal est ce qu’il appelle lui-même ‘’l’esprit profond, l’esprit de négation et de mort’’, l’esprit qui, revendiquant la liberté illimitée du ‘’tout est permis’’, débouche dans la destruction de tout ou dans la servitude de tous. » (Témoins, automne 1957-1958). Albert Camus

Après les attentats, tenter de penser les racines des drames, et les perspectives offertes à ceux qui ne veulent pas rester impuissants et n’attendent pas tout (mais beaucoup cependant) des pouvoirs de l’Etat. 

Editorial : « Après le deuil vient le temps de la réflexion. ». Suite en Une... 

Différents points de vue (et, justement, différents : la complexité de cette réalité terrifiante est saisie, et le lecteur peut réfléchir en sortant des excès compassionnels – du seul compassionnel – et échapper aux injonctions politico-morales qui forcent à penser dans un sens, pris au piège, parfois, de clichés désolants. Là, non,  rien de tel : des avis qui se confrontent, mais sans polémique, entrant tellement dans la recherche de ce qui, racines complexes des faits, échappe d’abord au regard de l’émotion. Mots clés de la thématique :  fanatisme, djihadisme, islam, Coran, laïcité... "Pourquoi en sommes-nous là?"

Les contributeurs : Edgar Morin, Leïla Slimani, Michel Onfray, Dominique Schnapper, Metin Arditi, Olivier Roy, Mayanthi Fernando, Tahar Ben Jelloun. Noter, aussi, la rubrique "Repères", qui, en dessins, fait l'historique de l'insertion des jeunes dans les quartiers (par Manon Paulic/Jochen Gerner).

Sur le site certains articles sont lisibles. Ainsi : « Un islam sans racines ni culture », par Olivier Roy, http://le1hebdo.fr/numero/40/un-islam-sans-racines-ni-culture-651.html

Et « Une armée de plumes », par Leïla Slimani : http://le1hebdo.fr/numero/40/une-arme-de-plumes-642.html

..........................................................................................................................................

CITATIONS :

"Aux essayistes, comme aux écrivains, va bientôt revenir la tâche de prendre de la distance. De faire quelques pas en arrière pour apprécier ce qui se passe." (...) "La littérature est plus que jamais nécessaire. Elle ramène de la complexité et de l'ambiguïté dans un monde qui les rejette." Leïla Slimani, écrivain, "Une armée de plumes".

"Les humiliations subies ne s'oublient pas. Elles se transmettent de génération en génération. La marginalité sociale et le chômage endémique n'expliquent pas tout. La démocratie 'extrême' ne favorise pas l'intégration des populations marginales ou fragiles. Elle cultive une relativité des valeurs qui constitue un choc pour les héritiers des cultures traditionnelles." (...) "Il faut lutter contre l'antisémitisme, même sous ses formes sophistiquées d'antisionisme (...)." / "Il faut lutter pour que cesse la lente communautarisation de la société française. Trop souvent les politiques ont alimenté l'idée de 'communautés' au sein de la société française et fait apparaître les juifs et les musulmans comme étrangers à la nation, tandis que se développait la confusion entre juif et Israélien." Dominique Schnapper, sociologue, "Les ressorts de la haine".

"IL Y A UN TEMPS POUR TOUT". "Un temps pour dire (...) qu'une terre éclairée doit savoir vivre avec celui qu'elle a a fait venir pour vider ses poubelles." (...) "Il y a un temps pour dire que former des imams français qui souscrivent aux valeurs de la France ne serait pas la pire des idées."/"Un temps pour rappeler ces mots : Il ne faut jamais blesser les hommes, disait Machiavel. Il faut les caresser ou les occire, car un homme blessé est un animal dangereux." (...) "Un temps pour rappeler à François Hollande, qui parle d'unité, que ce mot dit l'unicité, qu'il est le contraire de la pluralité. Que c'est un mot d'exclusion. C'est d'union qu'il faut parler. D'union, qui désigne une entente entre plusieurs. Ce qui est tout autre chose. Et c'est le cœur du problème." Metin Arditi, écrivain, "To be or not to be Charlie"

"Dehors, droite et gauche confondues, la France a bombardé les populations musulmanes (...) sous prétexte de lutter contre le terrorisme." (...) "La plupart des intellectuels (...)"... 'je songe au terrible rôle de BHL..." (...)  "Comment ces guerres répétées contre les musulmans partout sur la planète depuis presque un quart de siècle ne pouvaient-elles pas faire de la France une cible? Ce qu'elle est devenue aujourd'hui. Islamophobe au-dehors, la France est islamophobe au-dedans." (...) Que n'avons-nous aujourd'hui, à gauche, un Chevènement capable, au-dehors, de mener une politique proarabe qui ne soit pas anti-israélienne et, au-dedans, de conduire une politique clairement laïque qui ne laisse aucun pion se positionner dans une stratégie antirépublicaine sur l'échiquier français." Michel Onfray, philosophe, "Le balai de l'apprenti sorcier"

"Les rejetés rejettent ceux qui les rejettent. Une partie de ces jeunes se sentent non pas Français, mais privés de patrie." (...) "Pour les jeunes d'ascendance maghrébine, le poids de la colonisation qu'ont subie leurs ascendants n'a pas disparu." (...) "Une grande majorité d'Arabo-musulmans souffrent de toutes les humiliations subies par le monde arabe. Ils voient dans les guerres américaines en Afghanistan et en Irak des interventions impérialistes contre des nations arabes." (...) "L'Occident dénonce avec horreur le terrorisme aveugle qui tue civils, femmes et enfants, sans se soucier que dans le monde arabo-musulman, on dénonce avec horreur les bombardements aveugles qui tuent civils, femmes et enfants, les assassinats ciblés par drones ou autres." (...) "Ainsi la guerre du Moyen-Orient est entrée en France le 7 janvier 2015." (...) "L'IMPUISSANCE." (...) "La coalition inclut l'Arabie saoudite, dont le régime est proche de celui que rêve d'instaurer Daech." (...) "L'AVEUGLEMENT. L'interventionnisme occidental accentue la décomposition des nations du Moyen-Orient qu'il a en grande partie provoquée." (...) "L'ILLUSION. L'objectif des Occidentaux au Moyen-Orient est la restauration des Etats-nations déjà décomposés. Alors qu'il existe un seul et vrai but de guerre à opposer au califat de Daech, c'est la confédération du Moyen-Orient, à l'image amplifiée d'un Liban, qui respecterait l'autonomie et la liberté des ethnies et des religions diverses qui y sont implantées, dont le christianisme" (...) "Sauf redressement et changement de voie, tout s'aggravera, y compris en France." (...) "... L'espoir serait que, de cette société civile qui s'est réveillée, puisse naître en dehors des partis une confédération d'associations." (...) "Mais malheureusement l'anti-islamisme profite maintenant du raz-de-marée de dimanche, l'orientant pour isoler, culpabiliser, dégrader les populations musulmanes. De plus une incompréhension réciproque s'est installée dans les esprits : les uns, laïcs, ne peuvent admettre une limitation de nature religieuse à la liberté, quand les autres ne peuvent accepter une atteinte à ce que leur religion a de plus sacré. / "La réponse n'est pas dans les polémiques lapidaires. Elle est dans l'introduction au cœur de la culture française, et d'abord à l'école, d'une culture historique." (...) "Il faut également rappeler que le 'terrorisme' n'est pas une invention islamique en Europe." (...) "La re-pensée, la ré-éducation sont beaucoup plus nécessaires que les proclamations antiracistes. / S'impose à nous une grande, lourde, mais nécessaire tâche de régénération de la pensée, qui comporte nécessairement une regénération de la pensée politique." Edgar Morin, philosophe, "Essayons de comprendre..."

"Terroristes ou djihadistes, ils se construisent un statut de héros, de guerriers (...) ils se mettent en scène (...) ne préparent ni leur fuite ni des lendemains qui chantent, et meurent en direct à la une des journaux télévisés, dans un bref spasme de toute-puissance." (...) "En ce sens ils sont bien le produit d'une culture nihiliste et individualiste de la violence que l'on retrouve dans d'autres secteurs de la jeunesse (...)."Il y a beaucoup de rebelles en quête d'une cause, mais la cause qu'ils peuvent choisir n'est évidemment pas neutre." (...) "On pourrait enfin se demander si la 'laïcité' ne fabrique pas à son tour un sacré qui échapperait à la liberté d'expression." (...) Ce religieux (...) est reconstruit à partir d'une déculturation profonde des nouvelles générations. Le salafisme, qui en est l'expression la plus pure, rejette toutes les cultures à commencer par la culture musulmane et sa propore histoire. (...) " L'Arabie saoudite... (...) La Mecque aujourd'hui, c'est Las Vegas plus la charia." (...) "Historiquement, l'islam comme le christianisme se sont 'enculturés', aujourd'hui religion et culture se séparent. La question est donc non pas de 'réformer' l'islam, mais de 'culturer' l'islam en l'insérant dans la société française. En mettant en avant une conception de la laïcité qui exclurait le religieux de l'espace public, on contribue à 'fanatiser' le religieux." Olivier Roy, politologue, spécialiste de l'islam politique, "Un islam sans racines ni culture".

"Les musulmans sont donc placés dans une situation impossible : ils doivent désavouer une appartenance communautaire à laquelle ils sont pourtant constamment réduits." Mayanthi Fernando, anthropologue, "Le fardeau de la représentation".

"Deux visions du monde vont s'affronter à travers la lecture du Coran. La première est portée par des théologiens appartenant au courant mutazilite, des rationalistes lisant le texte de manière symbolique et métaphorique." (...) "... Face à eux des traditionalistes pour qui le Coran est non seulement incréé, mais doit être lu de manière littérale sans aucune distance ni interprétation." (...) '... Victoire de l'obscurité sur la lumière, du rigorisme sur l'intelligence." (...) "La défaite de la raison est aussi celle de l'humanisme qu'on trouve dans le Coran." Tahar Ben Jelloun, écrivain, "Lire le Coran".

..............

Des lectures sont suggérées, au fil des articles ou dans la note "Pour aller plus loin". Dont l'ouvrage d'Abdelwahab Meddeb, "La Maladie de l'islam", 2202, éd. du Seuil, ou "Généalogie de l'islamisme" d'Olivier Roy, Pluriel, 2011.