Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2019

ABÉCÉDAIRE (citations pour penser). De A, comme antisémitisme à V comme valeurs, en passant par M, comme migrants.

 
antisémitisme,économie,haine,indifférence,mafia,migrants,planète,tyrans,valeurs,delphine horvilleur,rachid benzine,viviane forrester,alain minc,antónio guterres,yuval noah harari,roberto saviano,patrick chamoiseau,sylvie brunel,alain frachon,georges lavaudantANTISÉMITISME. "La haine du Juif n’est pas une simple xénophobie ou une haine traditionnelle. (…) L’antisémite reproche au Juif d’être ce qu’il aurait dû être. (…) La figure du Juif ce n’est pas que la figure de l’autre, c’est l’autre qui me ressemble trop. Cela renvoie tout un chacun au fait qu’il y a de l’autre en lui.  (…) Il faut se demander comment on pense la résonance universelle de ce message particulier de la Shoah alors que le récit de la souffrance juive déclenche presque une envie, une jalousie chez certains.  ‘Les antisémites ne nous pardonneront jamais le mal qu’ils nous ont fait.’ Cette phrase de Marceline Loridan-Ivens est assez juste. (…) L’antisémitisme n’est pas le problème des Juifs mais celui des antisémites, de la nation, de ceux qui ferment les yeux et de ceux qui nourrissent l’antisémitisme."
Delphine Horvilleur, rabbin, Le Figaro, 14-02-2019. Entretien au sujet de son livre, Réflexions sur la question antisémite, Grasset, 2019...
antisémitisme,économie,haine,indifférence,mafia,migrants,planète,tyrans,valeurs,delphine horvilleur,rachid benzine,viviane forrester,alain minc,antónio guterres,yuval noah harari,roberto saviano,patrick chamoiseau,sylvie brunel,alain frachon,georges lavaudantEt en 2017, livre, au Seuil, Des mille et une façons d’être juif ou musulman,dialogue avec Rachid Benzine... 
.
ÉCONOMIE et MUTATION de CIVILISATION. "Nous vivons, à mon sens, une rupture radicale, une mutation non seulement de société mais de civilisation. Nous la vivons très mal. (…) Pour la première fois au cours de l’histoire, l’ensemble des humains n’est plus indispensable au petit nombre de ceux qui gèrent l’économie mondiale. L’économie s’investit chaque jour davantage dans la spéculation pure." 
Viviane Forrester. Entretien, Le Courrier de l’Unesco, Juin 1997. Au sujet de son livre, L’horreur économique, Fayard, 1996. 
.
ÉCONOMIE et PROPHÉTIE AUTORÉALISATRICE. "En économie, il n’existe pas deux facteurs de production le capital et le travail -, mais trois : il faut y ajouter la confiance, c’est-à-dire la psychologie collective. (…)   L’économie est, bien plus que la politique, le domaine des ‘prophéties autoréalisatrices’ : penser une chose c’’est contribuer à la réaliser."
Alain Minc, essayiste, DirectSoir, 26-05-2019
.
HAINE. "Les discours de haine embrasent le monde, les réseaux sociaux sont exploités pour véhiculer le sectarisme. Les mouvements néonazis et les idéologies de la suprématie blanche prolifèrent.  (…) Au cours des dernières décennies, les discours de haine ont été annonciateurs des crimes atroces qui les ont suivis, génocides compris. Je crains que le monde ne se trouve à nouveau dans une période critique de la bataille contre le démon de la haine. (…) La haine est un danger pour tous et c’est donc l’affaire de tous que de la combattre." 
António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, Le JDD, 30-06-2019
.
HUMANITAIRE et droits humains. La catastrophe en SYRIE. TRIBUNE du 12-04-2018 et toujours valable, hélas… DIRE NON à la TERREUR, DIRE NON à la MORT.
Signée par Raphaël Pitti, médecin de guerre et ses collègues de l’UOSSM : Ziad Alissa et Anas Chaker
Extraits :
"Aujourd’hui, nous ne pouvons que continuer de nous indigner et de faire entendre notre voix de médecins, de soignants pour dire stop à la terreur, stop à la mort qui n’en finit pas de s’abattre, que ce soit par la voie d’armes conventionnelles ou d’attaques chimiques. Assez de ces gesticulations, de cette hypocrisie, de ces raisonnements qui visent à préserver des intérêts géopolitiques, géostratégiques ou que sais-je encore ! Mais aussi la lâcheté des autres.(…) Nous ne demandons pas d’intervention militaire, mais le respect du droit humanitaire, la reconnaissance de la catastrophe humanitaire en Syrie." (VOIR aussi la liste "SYRIE", marge gauche du blog. Plusieurs liens).
.
INDIFFÉRENCE. "Les pires crimes de l’histoire ont été pour la plupart commis non par haine mais par indifférence. Ils ont été engendrés par des gens qui auraient pu faire quelque chose mais qui n’ont pas même pris la peine de lever le petit doigt. L’indifférence tue.  Peut-être que votre indifférence ne vous tuera pas, vous, mais il est probable qu’elle tuera quelqu’un d’autre."
Yuval Noah Harari, Le Monde, 24-05-2019. (Auteur de Sapiens : une brève histoire de l’humanité, Albin Michel, 2015, et de 21 leçons pour le XXIème siècle, Albin Michel, 2018.
.
antisémitisme,économie,haine,indifférence,mafia,migrants,planète,tyrans,valeurs,delphine horvilleur,rachid benzine,viviane forrester,alain minc,antónio guterres,yuval noah harari,roberto saviano,patrick chamoiseau,sylvie brunel,alain frachon,georges lavaudantMAFIA. "Là où il n’y a pas d’effusion de sang, mais des investissements, des capitaux et un financement public sans contrôle, il y a là de hautes probabilités de trouver une infiltration de la mafia." 
Roberto SavianoLe JDD, 04-03-2019, encart. 
Et entretien en ligne (Mafia et politiques), 04-03-19 (après l’assassinat du journaliste slovaque Jan Kuciak qui enquêtait sur la corruption avec la Ndrangheta)… https://www.lejdd.fr/International/roberto-saviano-les-re...
 
VOIR aussi LISTE MAFIA (plusieurs liens, marge gauche du blog)
.

antisémitisme,économie,haine,indifférence,mafia,migrants,planète,tyrans,valeurs,delphine horvilleur,rachid benzine,viviane forrester,alain minc,antónio guterres,yuval noah harari,roberto saviano,patrick chamoiseau,sylvie brunel,alain frachon,georges lavaudantMIGRANTS. "Les poètes déclarent que la Méditerranée entière est désormais le Lieu d’un hommage à ceux qui y sont morts, qu’elle soutient de l’assise de ses rives une arche célébrante, ouverte aux vents et ouverte aux plus infimes lumières, épelant pour tous les lettres du mot accueil dans toutes les langues, dans tous les chants, er que ce mot constitue uniment l’éthique du vivre-monde." (fragment 13)... Les poètes déclarent (poème extrait de Frères migrants, livre de Patrick Chamoiseau). Le texte intégral du poème. À lire, ICI… http://tout-monde.com/downloads/fre300res-migrants-chamoi... 

antisémitisme,économie,haine,indifférence,mafia,migrants,planète,tyrans,valeurs,delphine horvilleur,rachid benzine,viviane forrester,alain minc,antónio guterres,yuval noah harari,roberto saviano,patrick chamoiseau,sylvie brunel,alain frachon,georges lavaudantPLANÈTE. Bientôt l’apocalypse ? "Et si nous remettions un peu de sérénité dans nos existences ? Une planète bientôt invivable nous est prédite. Les cris d’alarme répétés jettent les jeunes dans la rue et rendent nos modes de vie anxiogènes. (…) Loin d’être constructif, de tels discours ont un effet démobilisateur, clivant. (…) La géographie, cette science des territoires et des ressources (…) nous invite à traiter les grandes questions de notre époque avec mesure. (…) Certes les atteintes à la planète sont importantes, mais nous avons désormais les moyens de la réparer. Il n’est aucune irréversibilité. (…) Quand la pauvreté diminue la notion de surpeuplement disparaît. (…) La vision d’une trajectoire linéaire d’érosion de la biodiversité globale et universelle repose d’abord sur une méconnaissance de l’état réel de l’ensemble de la faune et de la flore mondiale. (…) Comment… (Pas une idéalisation trompeuse du passé. (…) Pas les menaces démobilisatrices d’une fin du monde annoncée, qui n’incitent qu’à l’aquoibonisme. (…) Il faut… remettre le respect de l’être humain au coeur de nos actions, au lieu de conspuer, exclure, accuser. (…)… Le respect, la confiance en l’avenir…" Sylvie Brunel, géographe, Le Monde, 26-07-2019. LIVRE. Toutes ces idées qui nous gâchent la vieJC Lattès... https://www.editions-jclattes.fr/toutes-ces-idees-qui-nou...

.
TYRANS, qu’on ADMET. "En ces temps de mondialisation avancée, ce qui change, c’est aussi le rapport à la tyrannie. Elle choque moins. On s’y fait et, si on ne la justifie pas, on l’admet - au nom de la lutte contre le djihadisme, de la non-ingérence, de la stabilité dans telle ou telle région ou tout simplement au nom du business." (Tyrans. Il cite… Égypte d’Al-Sissi digne de Pinochet, Arabie saoudite qui assassine et exécute en nombre, Corée du Nord, banalisée par Trump, Chine et contrôle numérique, Russie et ultra-droite…).
Alain Frachon, Chronique, Un temps de tyrans, Le Monde, 22-05-2019.
.
 
VALEURS (ou le PIRE). "À partir du moment où nous ne sommes plus capables de savoir profondément quelles sont nos convictions, quelles sont les valeurs qu’on veut défendre au-delà du résultat à atteindre, on ne peut que se laisser entraîner sur le terrain du pire." 
Georges Lavaudant, metteur en scène. Le Monde, 27-04-2002 

14/05/2019

JOFROI. Chanter l’humanisme pour "habiter la terre"...

JOFROI.jpgJofroi est auteur-compositeur-interprète. Un esprit libertaire.
(L’illustration est l’affiche d'une tournée au Québec, en 2018).
 
J'ai découvert l'artiste par hasard il y a plusieurs mois, peut-être un peu plus.
Il y a un film de Pagnol (1934) qui est titré ainsi, du nom provençal d'un personnage. Et comme le chanteur (d’origine belge), lui, vit maintenant dans le sud de la France, il a sans doute choisi ce pseudonyme pour dire son lien avec cette terre adoptive (et adoptée…).
Quand je vois tout ce qu’il a fait, disques et participations à des scènes, avec Maurane, par exemple, je suis étonnée de ne pas l’avoir découvert plus tôt.
Envie de partager. 
J’ai trouvé deux axes à son expression. Éthique de la solidarité avec les autres, d’où qu’ils viennent, et souci de la planète, avec des valeurs simples qui rejoignent celles d’une écologie de soi pour une écologie de la terre. 
 
CITATION. Voilà comment il se présente (page sur le recueil des textes) : "On entend parfois dire : "Pour être d'ici, il faut avoir ses parents au cimetière et ses enfants à l’école"... Autant dire que je suis de nulle part. Il y a bien longtemps que j'ai quitté mon village natal ainsi que la terre où reposent mes ancêtres… Et mes enfants ne sont pas tout près non plus. Mais est-ce vraiment si important ? Dans ce monde où le futur de l'homme est planétaire. Je ne suis donc ni d'ici, ni de là... Je suis à l'endroit où je vis et j'y construis des univers, en partie imaginaires. Je suis de Champs la rivière, je suis de Cabiac sur terre… Et ces mondes se métamorphosent."
Donc… Conscience planétaire, qui sait qu’on est de plusieurs endroits, de plusieurs identités, de nulle part et de partout. Mais je vois (publications critiques) que la Belgique garde un oeil sur lui… 
 
LIVRE. L’intégrale de ses textes a pour titre l’itinéraire d’un lieu à l’autre (de la Belgique francophone au sud ensoleillé, à Cabiac) : "de Champs la rivière à Cabiac sur terre" (Éditions du Soleil, 2013 - je fais le lien avec les Productions du Soleil)…
 
ENTRETIEN, sur TV5 Monde, en 2015. (Un parmi d’autres, sur la page "Actualités" du site). Au sujet d’un festival de chansons qu’il organise (Chansons de Parole, c'est-à-dire de textes). Plutôt que de chansons engagées il préfère parler de chansons  "responsables" et d’humanisme.
 
TEXTES de ses chansons (comme... l’accordéoniste, aimer ou haïr, bienvenue sur la terre, Cartier-Bresson, frontières, hasard (le), il rêve, poésie (la), prière iconoclaste, voyance…).
 
ÉCOUTER… (Voir aussi la page ‘Vidéos’ du site)...
En l’an 2000, l’humanité… http://www.jofroi.com/mp3/an2000/humanite2000.mp3 
Prière iconoclaste… https://youtu.be/PYGRdbRzC-k 
 
FICHE wikipedia (bio, discographie, implications, publications)…

04/11/2012

HAÏTI. Situation catastrophique après SANDY. Indifférence médiatique? Ou information et solidarité ?

Les chaînes d’information de la télévision française (iTélé, BMFtv, TF1, Frce 2, Frce 3, etc.) ont suivi abondamment (en revenant en boucle sur les mêmes faits) ce qui se passait aux Etats-Unis avec le cyclone Sandy, mais surtout sur cela, et en n’évoquant pas ou peu les autres pays touchés… Cela continue avec les suites (marathon annulé, essence rare à New York, etc.). Si les effets du cyclone sur les élections américaines ne peuvent que nous intéresser, nous maintenir dans l’indifférence de l’ignorance pour les autres lieux touchés et un pays dévasté, c’est pire que de la désinformation… Le silence est un choix idéologique.

A Haïti la situation est particulièrement catastrophique…

Informations sur Europe 1, "Sandy. Haïti, un pays délaissé" : http://www.europe1.fr/International/Sandy-Haiti-un-pays-delaisse-1296895/ 

« Plus de cinquante morts, des infrastructures dévastées et des récoltes détruites : Haïti a été durement touché par le passage de l’ouragan Sandy. L’état d’urgence a été décrété par le gouvernement pour une durée d’un mois dans ce pays qui peine encore à se remettre du séisme dévastateur de 2010. Un appel à l’aide internationale a aussi été lancé. »

Point de vue de Gotson Pierre, journaliste à Port-au-Prince. Extrait : « Les médias ont beaucoup couvert le passage de Sandy aux Etats-Unis, mais très peu à Haïti, qu’en pensez-vous ?--- C’est tout à fait choquant. Surtout que dans le cas d’Haïti, il y a un impact énorme du phénomène, en termes d’ampleur des dégâts. On s’imagine que, normalement, la presse devrait s’intéresser à ça. Y a-t-il des degrés de valeur au niveau de la mort et des dégâts, qui font qu’on considère plus ce qui se passe dans une région que dans une autre ? Il y a des pays qui sont sous les projecteurs et d’autres qui sont délaissés. ». 

Importante analyse, celle du contexte géopolitique, dans la chronique de Brice Lalonde ( Coordonnateur de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable). Il pose, dans cette chronique du JDD, la question du traitement médiatique inégalitaire du cyclone, puis  la question morale des responsabilités des USA (pays qui contribue particulièrement au réchauffement climatique - dans sa part due aux hommes), et, ayant développé la situation particulière d’Haïti, il se demande si une prise de conscience américaine pourra enfin permettre un accord mondial en 2015 sur les questions climatiques… « Sandy, à Port-au-Prince comme à New-York », Le JDD, 04-11-2012 : http://www.lejdd.fr/Chroniques/Invite-du-JDD/Sandy-a-Port-au-Prince-comme-a-New-York-573251 (CITATIONS : « Port-au-Prince et New York, Haïti et les États-Unis. Aux deux bouts de l’échelle du développement, victimes du même ouragan Sandy mais avec des moyens de lutte et de reconstruction incomparables. Qui parle des premiers? En encourageant à l’action contre les dérèglements climatiques, le désastre tant médiatisé à New York pourrait contribuer à soulager non seulement Haïti et les Caraïbes, mais encore toutes les îles menacées par la montée de la mer. C’est aussi une question morale. Si le changement climatique augmente l’intensité des ouragans et si les gaz émis par la combustion du charbon, du pétrole et du gaz sont les principaux agents du changement climatique, alors Manhattan, capitale économique d’un grand pays gourmand de combustibles fossiles, aura probablement sa part de responsabilité dans les futures inondations de la Cité Soleil de Port-au-Prince. » (…) « La question qui compte désormais est la suivante : une partie de l’Amérique continuera-telle d’ignorer le changement climatique? Ou bien les États-Unis se joindront-ils enfin à l’Europe et aux nations soucieuses de l’avenir pour montrer une voie nouvelle et proposer un accord mondial à la conférence climat de 2015 »)

SOLIDARITÉ : De nombreuses associations ont fait appel aux dons. Solidarités.org, Unicef, Médecins du monde ou Médecins sans frontières... etc.