Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2020

REVUE de PRESSE... Planète et pays. Grands sujets d’actualité et faits à noter...

Le UN .pngBeaucoup de recensions (poésie) dans les notes qui précèdent, mais je suis aussi (très) lectrice de la presse (papier et en ligne). Avec des pauses (presse papier) car c’est chronophage et budgétivore…  
 
Comment présenter une revue de presse ?
J’ai fait un classement mixte.
 
Trois journaux, avec plusieurs articles commentés (Le Un, Slate, Courrier international), choix fait en fonction des thèmes à ces dates (liberté d’expression, antisémitisme, racisme et antiracisme).
Puis des articles sur des sujets d’actualité (coronavirus, crise socio-politique, questions écologiques, idéologie, etc.). Divers journaux regroupés par thèmes (planète, France, monde), textes présentés brièvement.
Ensuite des infos sur des pays.
Enfin des liens généralistes (18), dont plusieurs revues de presse, liens seuls.
La littérature n’est pas absente, car des écrivains interviennent, et des références de titres sont données. Mais l’axe est thématique : aborder les questions actuelles, s’informer, réfléchir.
 
Si les articles principaux sont récents, je fais des rapprochements et connexions  avec d'autres sources plus anciennes, pour une synthèse assez complète (faits, analyses, références et liens web, dont liste en fin de note). C'est un parcours ample.
 
Cette note se retrouvera facilement si on veut y rechercher tel ou tel lien ou info, en cliquant sur la catégorie 'Revues de presse’, où elle apparaîtra longtemps en premier, même quand plusieurs notes auront suivi, d’autres catégories.

Lire la suite

16/03/2012

Le Japon, un an après la catastrophe

CERISIERS.png

La presse mêle les articles sur l’anniversaire de la catastrophe nucléaire et les pages culturelles d’hommage au Japon, en relation avec le Salon du livre. Cela interfère évidemment : infos et littérature ou mangas, tout se croise. Et même quand les œuvres ne parlent pas de Fukushima directement, ou sont très antérieures, on lit et on évoque malgré soi d’autres sens, comme en déchiffrement d’une trame fatale, de 1945 à aujourd’hui. Ainsi, ce haïku de Kobayashi Issa, dit Issa (XIXè siècle) : « En ce monde nous marchons / sur le toit de l’enfer / et regardons les fleurs ». Ou, XXè siècle, celui-ci, de  Ishihara Yakka  : « La mort en ce printemps / doit jouer / sur les rivages du ciel ». Ou cet autre,  de Morita Tomoko : « Elle cherche et trouve / les lèvres de la plaie --- / la main de l’homme ».

Un blog francophone (mais avec des liens vers la presse japonaise anglophone) fait le point sur le drame nucléaire de Fukushima et ses conséquences, démonte les désinformations : http://fukushima.over-blog.fr/  

Articles… « Des vies brisées par un mal invisible », le Japon un an après, Le JDD, 11-03-2012 : http://www.lejdd.fr/International/Asie/Actualite/A-Fukushima-entre-destins-brises-et-vies-disloquees-493551/  (« La vie à Minamisoma ne tient plus qu’à un souffle. Celui du vent qui charrie au loin la poussière radioactive. » Le médecin qui se sacrifie, et les remarques sur les carences du pouvoir, la blogueuse qui perd ses dents, la mère qui apprend que sa fille est gravement atteinte, ceux qui survivent, et s’interrogent…)

Kenzaburô Ôé, prix Nobel de littérature 1994, lutte pour la fin du nucléaire. Le Monde des livres, entretien, 16-03-2012,  « Sommes-nous un peuple aussi facile à berner ? » : http://www.lemonde.fr/livres/article/2012/03/15/kenzaburo-oe-sommes-nous-un-peuple-aussi-facile-a-berner_1669357_3260.html  (« Car cette crise ne se réduit pas au désastre de Fukushima. Le plus désespérant pour moi est la "conspiration du silence" des compagnies d'électricité, des administrations, du gouvernement et des médias pour cacher les dangers. Depuis mars 2011 ont été dévoilés tant de mensonges - et il y en a probablement d'autres... La révélation de cette complicité des élites pour dissimuler la vérité me bouleverse. Sommes-nous un peuple aussi facile à berner ? »)

Le Japon est l’invité du Salon du livre 2012. Littérature et Culture manga...

Echo... Hiroshima, 1955, 10 ans après la bombe atomique. BD, manga, Le pays des cerisiers, de Fumiyo Kouno : http://www.actuabd.com/Le-Pays-des-cerisiers-Fumiyo-Kouno-Kana (« Évidemment, un titre vient immédiatemment à l’esprit si l’on pense à manga et à bombe atomique, celui de Gen d’Hiroshima, la série de Keiji Nakazawa actuellement en cours de publication chez Vertige Graphic. Mais là où Nakazawa s’inspirait de sa vie et de celle de sa famille pour nous faire partager l’horreur de la bombe, Fumiyo Kouno, une mangaka née en 1964 à Hiroshima même, fait œuvre de fiction. »)

………………………………………………………………………………………………………………………………………

APPEL  INTERNATIONAL . Hiroshima, Tchernobyl, Fukushima : des crimes contre l’humanité. En français : http://fukushima.over-blog.fr/article-appel-international-hiroshima-tchernobyl-fukushima-des-crimes-contre-l-humanite-101458831.html  Et en anglais : http://fukushima.over-blog.fr/article-international-appeal-hiroshima-chernobyl-fukushima-crimes-against-humanity-101394506.html

16/04/2011

Japon. Après les constats, la solidarité

Quand le pire est la réalité de la catastrophe nucléaire, cela ferait presque oublier le désastre humanitaire, les gens démunis de tout. Les appels ont été lents, tant l’idée d’un pays riche qui peut s’en sortir seul a d’abord dominé. Mais des initiatives sont venues d’artistes, appels relayés par des blogs, et en relation avec des associations. Pour le reste on ne peut que penser, impuissants, à ceux qui se mettent en danger pour stopper le pire. Donc, à notre mesure…

"Quand la blogosphère se mobilise pour aider le Japon…" http://www.paperblog.fr/4327121/quand-la-blogoshpere-se-mobilise-pour-aider-le-japon/  (plusieurs actions solidaires)

Et sur le blog "Le pouvoir des fleurs"  : http://joelbruffin.typepad.fr/le_pouvoir_des_fleurs/2011/03/projet-tsunami-pour-aider-le-japon.html 

Projet "tsunami" pour aider le Japon... Divers créateurs envoient leurs illustrations, pour le livre qui doit être vendu au bénéfice de Give2Asia, ou, au moins, pour parution sur le blog (et donc valorisation du site et du projet).  

MISE à JOUR 11-04-16... Plusieurs liens étant devenus inactifs... on ne peut plus voir trace des créations...

VOIR la NOTE du 16-03-2011, sur le Japon  http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2011/03/16/ja...