Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2020

Écrivains prisonniers, écrivains en danger. Actions du Pen Club...

LOGO PEN CLUB.pngOn écrit, on lit, librement.
(Même si certains, qui hystérisent la question de l’expression pour des raisons politiciennes aiment à se dire soumis à dictature, ici...). 
Pendant ce temps, comme le titrait une émission de France Culture, sur des cas de répression, "Les tyrans lisent les poètes" (lien sur ce blog, dans la liste Focus, marge gauche, haut). Les dictateurs ont peur des poètes, des auteurs de romans, des journalistes et des blogueurs. Ils les préfèrent morts ou prisonniers, réduits au silence, oubliés. On arrive à les sauver (pas toujours mais souvent, au moins du pire) en agissant. C’est ce que font des associations des droits humains, diverses (qui interviennent et parfois font appel à signer des pétitions), ce que font notamment RSF, Cyber@cteurs, Amnesty, HWRights, et ce que fait le Pen Club. 
C’est important de consulter ce site, pour savoir quels sont les écrivains ou blogueurs en danger dont on n’aurait pas vu la trace ailleurs. (Ainsi qui a entendu parler du poète de 81 ans prisonnier en Inde ?).   
Même un Prix Nobel peut mourir en prison. C’est arrivé deux fois. Sous Hitler et en Chine (ce qui donne des clés sur ce qu’est ce régime, se moquant, comme Hitler, de l’indignation internationale).
Dans la lettre d’information du Pen Club, de juin 2020, dix cas sont présentés et cités.
Sur le site on accède facilement aux lettres précédentes, lisibles intégralement, pdf.


LETTRE d’information N°29, juin 2020.
LISTE des dix cas 2020 des écrivains en danger particulièrement signalés par le PEN CLUB. Page 19 de la lettre.
 
"Le Comité des écrivains en danger du PEN Club Français célèbre la Journée mondiale des réfugiés avec les portraits de dix écrivains, journalistes et défenseurs des droits humains persécutés dans le monde, injustement condamnés et pour la majorité, emprisonnés depuis de nombreuses années. Cette liste, loin d’être exhaustive, est importante, car il ne faut jamais oublier le nom des écrivains en prison ou en exil. Que les dictateurs du monde se détrompent : la parole libre est plus forte que les murs, on ne peut pas l’étouffer."

Par Michèle Gautard, Présidente du comité des écrivains en danger, et Giulio Zucchini, membre du PEN Club Français

1. Ahmet Altan, écrivain turc
2. Chimengul Awut, poétesse ouïghoure
3. Raif Badawi, écrivain, blogueur saoudien
4. Adama Diané, écrivain guinéen
5. Asli Erdogan, écrivaine turque
6. Ashraf Fayad, poète palestinien
7. Dawit Isaak, écrivain, journaliste érythréen
8. Osman Kavala, homme d’affaires, mécène, écrivain turc

9. Narges Mohammadi, physicienne, journaliste, défenseure des droits humains, iranienne
10. Alireza Roshan, poète iranien 
Dans la lettre, des informations sur diverses situations, des citations…https://www.penclub.fr/wp-content/uploads/2020/06/PEN_let...
…………………………………………………………………….....................
 
Sur le SITE, des informations, des articles, des communiqués…
 
TURQUIE. Ahmet Altan, journaliste et écrivain turc, est prisonnier depuis 2016 (et citoyen d’honneur du Pen Club français, comme Asli Erdogan, depuis le 25 juin 2020).
Lire son texte au sujet des peurs liées à la pandémie. "Ne vous laissez pas aller au désespoir"…
CITATIONS : "Etre enfermé dans une véritable prison, tandis qu’aujourd’hui le reste du monde se voit confiné chez soi, c’est comme être assis à l’intérieur d’un aquarium immergé au fond de l’océan. / En lisant les quotidiens, livrés le lendemain de leur parution après un semblant de « quarantaine » ou en regardant les quelques chaînes de télévision auxquelles nous sommes autorisés à avoir accès, je peux voir que vous êtes inquiets à mort. J’ai soixante-dix ans et je suis en prison. Je suis quelqu’un qui en sait davantage que vous sur l’expérience d’être assis au fond de l’océan et d’être constamment menacé de mort. A ce double titre, permettez-moi de vous dire ceci : ne vous laissez pas aller au désespoir. Nous assistons à une rupture de l’histoire, tout au long d’une gigantesque ligne de faille, qui fait trembler la vie elle-même. Cette rupture nous promet un avenir fait d’espoir. / (…) Cette vision n’est rien d’autre qu’une vision d’enfer. Et pourtant, dans quatre ou cinq mois ce désastre s’achèvera et l’humanité entrera dans une nouvelle ère de son histoire, sur une terre d’espérance." 
Lecture intégrale du texte sur le site… 
 
TURQUIE. Note d’avril 2020, Pen Club international. Demande de libération des journalistes et détenus d’opinion… 
 
CHINE. Demande de libération de la blogueuse Liu Yanli
 
INDE. Demande de libération du poète P. Varavara Rao , âgé de 81 ans…
 
Résister/Resistir. Anthologie de poésie latino-américaine, bilingue espagnol-français…
 
ANTISÉMITISME. Texte de juillet 2019. Contre l’antisémitisme. Par Antoine Spire
 
Autres textes contre l’antisémitisme (plusieurs, après d’autres thèmes). Page de publications…
 
Lettres d’information. De 2017 à 2020… 

Écrire un commentaire