Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2017

L'athéisme, tabou en "pays" musulman...

BLASPhémateur.jpgLe texte d’Angeline Montoya, 20-12-17, paru dans Le Monde, repris sur le blog de Waleed Al-Husseini (La voie de la raison), athée ex-musulman qui a payé très cher son athéisme (emprisonné par l’Autorité palestinienne, puis exilé en France où il a été déçu par l’insuffisant soutien à gauche). 

Texte très intéressant, sur la difficile liberté de conscience, liberté de ne pas croire.

Et témoignages. 

Une seule chose me gêne, c'est le nom du blog de Waleed Al-Husseini,  car "La voie de la raison » (si on l’associe à une conviction athée affirmée et à une critique sans concessions de la religion, musulmane ici) cela peut signifier que l’athéisme est le seul choix rationnel, que la raison ne peut que produire l’athéisme (mais on comprend la position de celui qui tient ce blog, lui qui a tant souffert de l’obscurantisme, et qui le combat passionnément)... Mais la raison a des tas de manières de s'exprimer. Un mystique peut être extrêmement rationnel. De même, l'athéisme peut recouvrir plusieurs sens. Notamment le rejet total de toute transcendance (même totalement étrangère aux religions et à une quelconque croyance à un Dieu personnage), ou le simple refus de croire à un Être transcendant, cette divinité unique des monothéismes. (Encore que les théologies soient fort différentes d'une religion à l'autre, un des monothéismes cultivant le questionnement légitime). 

TRAHISON française.jpgLe risque de cette association de l'athéisme et de la raison est le glissement de certains vers un militantisme antireligieux ou anti-spirituel (suivant les cas). Alors que toutes les options sont possibles pour une conscience libre.

Et c'est là cependant que ce texte est important et utile, en montrant la difficulté à exprimer ses choix personnels dans certains contextes ou lieux et certaines communautés soudées par l'appartenance religieuse. J’ai mis « pays » entre guillemets dans le titre, car le pays dépasse le territoire, et son sens aussi, les frontières étant physiques ou mentales.

Angeline Montoya insiste sur le piège tendu à des athées ex-musulmans par l’extrême droite (sites et associations) qui dit les soutenir et critique l’islam en s’appuyant sur certains discours d’athées pour attaquer en fait la communauté musulmane, et déguiser ainsi le racisme… Citation : « Ce que ses détracteurs appellent l’« islamo-gauchisme » – incarné dans le débat français actuel par le site Mediapart et son directeur, Edwy Plenel –, en condamnant toute critique de l’islam, laisse ces athées, souvent jeunes et sans grande expérience du militantisme, à la merci des véritables islamophobes. » De Waleed Al-Husseini elle rappelle la publication du livre « Une trahison française », qui, résume-t-elle, exprime « son désenchantement face à la frilosité d’une certaine gauche vis-à-vis de l’islamisme ».

Un précédent livre de Waleed Al-Husseini faisait le récit de ses épreuves, « Blasphémateur ! Les prisons d’Allah ». Ils sont à lire, et lui à soutenir, pour son courage (et pour ne pas laisser des extrémistes croire avoir le droit de le récupérer, s’il ne trouve d’adhésion apparente que chez eux, ou surtout chez eux, très faussement laïques). Je crois que les athées ex-musulmans doivent se rapprocher aussi des laïques musulmans, qui allient le fait d’être croyants et celui de s’engager pour défendre les valeurs républicaines et la liberté de conscience, y compris celle des athées issus de leur culture, mais à qui ils reconnaissent, eux, le droit de ne pas croire... Page du blog reprenant le texte... https://la-voie-de-la-raison.blogspot.com/2017/12/latheis...

Liens. Les livres de Waleed Al-Husseini, pages des éditions et articles associés…

« Blasphémateur ! Les prisons d’Allah », page de l’édition, Grasset… http://www.grasset.fr/blasphemateur-9782246854616 

Page de RFI (« L’exil de ‘’l’athée de Palestine’’ »), sur le livre publié chez Grasset en 2015, « Blasphémateur ! Les prisons d’Allah »… http://www.rfi.fr/hebdo/20150220-blasphemateur-waleed-al-...

« Une trahison française », page de l’édition, Ring… http://www.ring.fr/livre/livre.php/livre/une-trahison-fra...

Page de RFI (« Le brûlot de Waleed Al-Husseini face à l’islamisme »), sur « Une trahison française », mars 2017… http://www.rfi.fr/france/20170331-litterature-trahison-fr...

Sur le site du Comité Laïcité République, plusieurs liens, revue de presse sur « Une trahison française »… http://www.laicite-republique.org/une-trahison-francaise-... 

Le Point, mars 2017, rappelle le choc des attentats qui coïncident avec la mise en garde de Waleed Al-Husseini  et montrent à quel point il avait raison d’alerter… Citation.  « Le 7 janvier 2015, Waleed Al-Husseini dédicace chez son éditeur Grasset les premiers exemplaires de son livre Blasphémateur, les prisons d'Allah. Le doux jeune homme aux longs cheveux noirs y revient sur son parcours de blogueur palestinien athée qui, après dix mois passés dans une geôle pour "atteinte à l'islam et à la sûreté de l'État", a fui la Cisjordanie et sa famille pour rejoindre ce "pays des libertés" qu'est la  France. Soudain, son téléphone sonne : les frères Kouachi, en décimant la rédaction de Charlie Hebdo, viennent de prouver que la liberté d'expression et celle de blasphémer…»... http://www.lepoint.fr/societe/waleed-al-husseini-en-franc... 

Marianne, mars 2017, « Islamisme, ce Palestinien qui dénonce la trahison des élites françaises »… Extrait. « Français de fraîche date et Palestinien de naissance, le jeune polémiste Waleed al-Husseini lance dans son dernier livre (“Une trahison française”, Ring éditions) un cri de colère contre tout accommodement avec l’islamisme. / Voici un troublant regard porté sur la France. Un jeune regard où la douleur n'est pourtant pas exempte de tendresse. / Waleed al-Husseini croyait - et il croit encore - aux lumières du pays qui l'a accueilli après les épreuves subies en Cisjordanie pour « blasphème ». L'Autorité palestinienne, que seuls les Candide s'ingénient à croire laïque, l'avait jeté au cachot après avoir découvert le blog où l'adolescent revendiquait son athéisme. Il ne fut extrait de sa prison que sur intervention française. »... https://www.marianne.net/societe/islamisme-ce-palestinien... 

Musulmans laïques… 

Tribune de Nasser Ramdane Ferradj, voix des musulmans laïques progressistes, et fondateur du Collectif des musulmans progressistes et laïques. Libération, octobre 2017… Citations : « Au lieu de faire entendre nos voix qui condamnent l’islamisme, qui défendent le droit des femmes, qui approuvent le principe précieux de la laïcité, des journaux de gauche privilégient des organisations communautaristes comme le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF). (…) « Les médias donnent aussi la vedette au Parti des indigènes de la République (PIR), groupuscule identitaire dont l’animatrice, Houria Bouteldja, a publié un brûlot les Blancs, les Juifs et nous (1). Ils ouvrent micros et studios à des associations régressives comme Lallab, qui se présente comme féministe mais fait campagne pour l’abrogation de la loi de 2004, c’est-à-dire pour le voile islamiste à l’école, et invite comme modèles à suivre des femmes comme cette députée tunisienne du parti Ennahdha ayant œuvré pour que la Constitution déclare la femme «complémentaire» de l’homme, ce qui revient à lui assigner un rôle second. La réforme a été rejetée grâce aux vraies féministes tunisiennes, dont Lallab ne parle jamais. »... http://www.liberation.fr/debats/2017/10/12/nous-musulmans... 

Musulmans laïques, fiche wikipedia… https://fr.wikipedia.org/wiki/Musulmans_laïcs 

Le soufisme, pour une « spiritualité laïque », "Le Courrier du Maghreb et de l'Orient"… (rempart au fondamentalisme)… https://lecourrierdumaghrebetdelorient.info/islam/islam-s...

Un blog, Islam laïque… http://islamlaique.canalblog.com 

Écrire un commentaire