Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2017

RUMEURS… RUMEURS... et INFORMATIONS… Contre la pulsion de mort, politiquement agissante…

Rumeurs, donc. Complotisme, et internationale d’extrême droite fabriquant des intox.

Fake newsFausses inrormations et documents falsifiés. Pour diffamer, créer le doute, faire peur, mettre dans la confusion, pour que les gens ne sachent plus ce qu’il faut croire.

Des sites complotistes sont spécialisés dans la diffusion de ces multiples mensonges de toutes sortes. Mais ces inventions, habiles, qui mélangent souvent un peu de vrai, non problématique, à beaucoup de faux, pour attirer, et créer la confusion - qui est le but - pour ensuite faire passer l’idéologie source et défendre des choix politiques (géopolitiques, notamment). Cela vient de partis extrémistes, de leurs alliés étrangers, de personnalités elles-mêmes confuses, comme les théoriciens du complotisme permanent, associé (dès qu’on regarde un peu le contexte), au négationnisme. Mais c’est repris par toute une série d’autres sites associant cela à d’autres thèmes. Ainsi on attire le public par des sujets qui l’intéressent, qui peuvent être la santé, avec des alternatives plus ou moins sérieuses ou carrément du charlatanisme, ou la spiritualité, "version ésotérisme" (un ésotérisme aux sources douteuses, bien loin d'une réelle spiritualité…) et souvent lié à l’extrême droite de manière plus ou moins masquée : mais les liens en marge trahissent souvent les liens réels et les réseaux (et le sens de certains messages...). La difficulté, c'est que les lecteurs internautes ne savent pas toujours comment décrypter, ne connaissant par certains codes repérables, n'ayant pas d'autres sources contraires. (Séduits par cette idée qui est partout sur ces sites : on apprend là ce qu'on nous cache... "on" nous cache, ce b.a. ba du complotisme... ils se font au contraire couper des réelles informations vérifiées, la méfiance pour le journalisme professionnel apparaissant à toutes les pages...).

Je mets ici une liste de LIENS qui, d’abord, sont des informations sur ce que sont ces fake news (quoi? comment?).  Puis j’ajoute des pages qui permettent de répondre - que ce soit sur tel fait, ou sur tel thème (islamisme, terrorisme, etc.) ou tel pays impliqué. Enfin je complète par des propositions de lecture sur la pulsion de mort (inconsciente, donc) qui nous fait aller individuellement ou collectivement, parfois, vers des choix morbides (l’Histoire en est témoin) : ce qui explique que ce soit si difficile de communiquer rationnellement avec des gens qui sont agis par cette pulsion, ou cette « jouissance létale » (voir les articles). Pour terminer, VIE, expression d’un refus de jeunes.

RUMEURS… RUMEURS... L'internationale d'extrême droite s'agite (USA - où le KKK apprécie tant MLPen, Russie, etc), les sites complotistes relaient les rumeurs, les militants FN s'énervent et commentent en posant leurs faux docs... Er des électeurs naïfs croient avoir le privilège de révélations. (Pendant que ceux qui ont fabriqué ça et les premiers destinataires cherchent à influer sur le vote). Le Monde… http://bit.ly/2qE4EsI

 RUSSIE...  L’article (que des amis ont traduit) est paru dans La Komsomolskaya Pravda. Papier de Daria Aslamova. Un entretien avec Soral qui donne son "expertise" sur Macron... Sans qu'il soit dit qui est Soral - complotiste antisémite négationniste. (Voilà comment sont fabriquées les désinformations reprises par tous les lecteurs des sites complotistes financés par le Kremlin... ! C'est repris avec des variantes (un psychiatre italien, un thérapeute américain.. etc.). L'internationale fasciste aux diverses couleurs (dont KKK américain) fabrique les rumeurs pour les offrir au FN. Le Kremlin veut Le Pen au pouvoir et la Russie s'active aussi (trolls sur les réseaux sociaux et sites). L'extrême droite française fait oeuvre de haute trahison... avec la complicité des irresponsables qui se nourrissent du vide complotiste, tant leur paresse trouve trop épuisant de lire la presse et des livres pour s'informer vraiment... ! Complicité active, aussi, de l'ultragauche qui préfère son ego à la démocratie et utilise un langage et des insinuations qui lui font rejoindre le fascisme à force de le frôler... !!! ). Source russe... http://www.kp.ru/daily/26675/3697218/  

 http://bit.ly/2p89izk  (Rumeurs sur la campagne, FranceTVInfo)

SUR LES FAKE NEWS…. Quoi et comment… HuffingtonPost… http://huff.to/2qOIFvX  

Tout ce que des sites, faussement d'information (qui n'ont rien de professionnel mais tout d'idéologique) peuvent colporter de rumeurs et de désinformations fabriquées pour nuire... Faux sondages, accusations infondées, diffamation, etc. Lecture utile... Le Monde…  http://lemde.fr/2qOxS4O

Onze fake news… (parmi d’autres)…  20minutes… http://bit.ly/2pRLD5D

RUSSIE... Liens financiers (encore) entre le FN et la Russie… L’Express…  http://bit.ly/2php1HN

 https://en-marche.fr/article/communique-presse-piratage   (Piratage)

WIKILEAKS..  POUTINE et … le FN…. LeSOIR.be..http://bit.ly/2qDVgFF

KKK. Ancien chef du Ku Klux Klan… soutien de Le Pen… FranceTVInfo... http://bit.ly/2qbziKp

………………………………….

ISLAMISME. Liens UOIF et FN.  Un collectif du FN (« Banlieues patriotes ») tourne avec un membre de l’UOIF… Marianne… http://bit.ly/2plQwR4

 Un collectif FN avec une figure de l’UOIF… La Croix… http://bit.ly/2pNLWhc

Un candidat FN médiateur entre Lafarge et Daech… Médiapart… http://bit.ly/2qOshve

 RÉPONSE d’Emmanuel Macron sur l’UOIF… Vidéo, sur Yahoo actu. https://yhoo.it/2pSnABp

 ……………………………..

TERRORISME. « 7 figures de l’antiterroriste alertent : Le Pen fait le jeu des djihadistes ». NouvelObs … http://bit.ly/2p7PAE9

POLICE…  Alliance, syndicat majoritaire,  appelle à voter Macron… Libération…. http://bit.ly/2pSCasr

…………………………………

Pulsion de mort. « Jouissance létale du fascisme », Diacritik… https://diacritik.com/2017/05/04/la-jouissance-letale-du-...   

VIE… REFUS des JEUNES…Les Échos… http://bit.ly/2plTVPM

............  COMPLOTISME : autres notes ici (catégorie et tags).

28/07/2016

Le sabre et l'esprit...

PENSEE EXTREME.jpg« Il n’y a que deux puissances au monde, le sabre et l’esprit. A la longue le sabre est toujours battu par l’esprit. » Napoléon à Las Cases. Cité dans la chronique de Marie-Laure Delorme sur le livre de Jean-Paul Kauffmann, « Outre-Terre » (la bataille d’Eylau, Napoléon..).

La mort, les crimes atroces, comment penser cela, comment penser les assassinats violents et comment penser les assassins, pour lutter contre ce qui les détermine? Parce que cette réalité n’est pas la même que celle du nazisme, avec un pouvoir repérable, un pays, la guerre. La dimension insidieuse est en plus, le travail souterrain d’ennemis masqués qui tissent leur toile maléfique, avec leur propagande qui fanatise. Pour penser il faut lire, écouter, échanger, et encore lire, au-delà de la presse, livres qui approfondissent (et au minimum chroniques qui en tirent le questionnement essentiel, car on ne pourra tout lire…). Ainsi, cet ouvrage de 2009, réédité : « La pensée extrême. Comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques », de Gérald Bronner

« Ne pas rester sur l’image d’une désespérance qui, actuellement, alimente les démagogies d’extrême droite. » dit Jean-Louis Laville, cité par Julie Clarini, dans Le Monde du 25 mars 2016. Le sujet était la crise intellectuelle dans la pensée de gauche (« Nombreux sont les intellectuels tétanisés. Ils ont l’impression qu’un monde se défait. », disait-il aussi). Mais on peut adapter cela à cette période longue d’attentats qui se succèdent, ici et ailleurs, et qui mettent les survivants et les témoins en état de sidération (nous le sommes tous, à divers titres, témoins, même de loin : par les informations, les images, les témoignages, l’émotion). Et ce qui va nous être nécessaire c’est de lutter contre l’impression que notre univers se défait, qu’il ne reste que le désespoir, ce grand piège compréhensible…  

Même si un certain pessimisme est une des formes de la lucidité, parfois. Comme celui qui advient quand on découvre les faces sombres de pouvoirs qui manoeuvrent en coulisses obscures, parce qu’on maîtrise une langue qui permet d’entendre des voix masquées en traduction… Ainsi l’explique Kamel Daoud dans une chronique du Point (5 mai 2016) sur le bilinguisme cause de souffrance : « Le bilinguisme est aussi un pessimisme ». Car il peut lire et entendre les discours de haine soutenus par de faux « alliés » de pays occidentaux, qui auront un autre langage (celui du  masque) quand il s’agira de manipuler (ou d’acheter des armes…).

« Pour éradiquer le terrorisme islamiste, les mesures sécuritaires ne suffiront pas. Il faudra aussi lui opposer la force de l’esprit. » Sébastien Le Fol, Le Point, 11-02-16. D’un côté, le sabre des armes de mort (quelles qu’elles soient) et le sabre de l’idéologie totalitaire, d’une sorte de fascisme qui impose sa vision religieuse comme un outil de domination (l’islamisme, le pétrole irriguant la Mecque qui prend les croyants en otage et participe au formatage wahhabite en uniformisant un islam qui est en réalité pluriel), et d’un autre l’esprit, la pensée, la création, l’humour, la libre conscience. Sébastien Le Fol dit qu’il « faut disséquer cette idéologie apocalyptique » qu’est l’islamisme et opposer (notamment sur les réseaux sociaux) la dérision et l’humour : « Pour terrasser l’hydre djihadiste, nous devrons aussi la tourner en ridicule. »

C’est ce qu’ont compris les Marseillais, dans leur réponse aux menaces de Daech. Par tweets moqueurs, posts divers et même vidéo à visage découvert (l’ironie et le courage). C’est un régal. Sur MétroNews : http://www.metronews.fr/info/quand-les-marseillais-se-moq...  Et sur Libération (pour sourire deux fois, avec des variantes) : http://www.liberation.fr/societe/2016/07/22/sur-les-resea... 

Mais je repense aussi au témoignage du luthiste irakien Naseer Shamma, qui, avec la musique, par l’enseignement de la maîtrise de l’oud, a sauvé un jeune Irakien désespéré par la mort de ses soeurs à cause d’une bavure militaire. Il l’a sauvé de la haine qui allait le faire basculer dans des choix extrêmes. En lui disant que la musique exprimerait les absentes et serait son langage. (J’avais fait une note sur lui au début de l’année). Ce jeune a trouvé devant lui une personne au moment exact où il le fallait et la personne qu’il fallait. Naseer Shamma n’a pu faire passer un tel message que pour avoir été loin dans sa propre démarche intérieure. Malgré son pays ravagé, malgré son engagement, c’est de musique dont il a parlé en ouvrant un horizon d’espoir. Bien sûr tout le monde n’a pas un luth à mettre sous les yeux de quelqu’un qui serait habité par une colère personnelle ou d’emprunt. Mais tout le monde peut être une présence (écoute et parole) parmi les autres.  

.......... MISE à jour, 29-07-16. Deux réflexions au sujet du terrorisme et de la manière de le penser... Amin Zaoui, dans Liberté.dz. Réaction au dernier attentat, 28-07-16... http://www.liberte-algerie.com/chronique/flaubert-et-les-... 

Et Kamel Daoud, La Cause littéraire. Chronique de mai 2015, toujours valable... http://www.lacauselitteraire.fr/un-mort-est-la-somme-de-s...

Plus... le texte essentiel d'Abdennour Bidar, envoyé comme communiqué à l'AFP, et publié sur son site (Édito de juillet 2016, lisible alors en accueil). Réaction aux attentats et pistes pour agir : http://abdennourbidar.fr

19/01/2016

Agression antisémite à Marseille. Réfléchir...

On apprend les agressions, comme celle de Marseille, effrayante par la haine affirmée, aussi radicale que celle qui a causé les assassinats précédents (Toulouse, Bruxelles, Paris, etc.). On lit des commentaires divers, qui ne tiennent pas toujours compte de tous les éléments en jeu, notamment les confusions avec l’alibi de la défense des Palestiniens, défense qui diabolise Israël bien au-delà des critiques légitimes qu’on peut faire du gouvernement et des extrémistes hostiles à la paix. Oubli des initiatives de paix, des efforts dialogiques d'associations. Effacement de tout regard critique sur le Hamas et la réalité des déclarations et des choix des pouvoirs locaux. Volonté de boycott de ce pays (colonies et au-delà, jusqu’à manifester pour refuser des danseurs), et de ce seul pays, comme si les atrocités des exécutions et des atteintes aux droits humains dans des pays autres, comme l’Arabie saoudite, le Qatar ou l’Iran, étaient singulièrement occultées. Et envahissement de la pensée conspirationniste, très présente dans les réseaux sociaux et certains forums, en association fréquente avec l’antisémitisme, plus ou moins masqué derrière un antisionisme peu référencé. Concordance entre pro-palestiniens des courants extrêmes (gauche ou droite) qui, sur ce sujet, sont d’accord. Comme on le voit dans les articles du Parisien du 19 janvier, faisant une double page sur les relations sulfureuses de Marine Le Pen avec des anciens du GUD, reconvertis dans l’antisionisme militant, pour donner forme à leur antisémitisme.    

« Agression antisémite à Marseille : cette plus longue haine », par Joseph Macé-Scaron, 15-01-16, Marianne : http://www.marianne.net/agression-antisemite-marseille-ce... 

Mais je complèterai par un document sur un spécialiste des théories du complot, qui révèle (encore) les liens entre ces courants et la Russie (Soral, liens avec le FN et voyages en Russie). Alain Soral, qui a fondé le site d’extrême droite « Egalité et Réconciliation » avec Philippe Péninque (tous deux reconvertis dans l’antisionisme militant). Street Press : http://www.streetpress.com/sujet/1453121203-exclu-documen... 

Sur le conspirationnisme, sité dédié : http://www.conspiracywatch.info/F-A-Q_r11.html 

Et, pour conclure, il faut noter que les agressions antisémites ont augmenté, comme les agressions contre les musulmans. Le refus d’un racisme ne peut faire tolérer un autre racisme…

01/05/2013

ARRETEZ… ! Violence, terrorisme, guerre, misère, heurts idéologiques et identitaires… En exergue, une citation d’Ahmed Azeggah

Arrêtez de célébrer les massacres / Arrêtez de célébrer des noms / Arrêtez de célébrer les fantômes / (…) Ce sang coagulé / Venin de la haine / Levain du racisme

Ahmed Azeggah,

Arrêtez (Quand la nuit se brise, anthologie, Poésie algérienne)

BOSTON, ISTRES. La folie de l’idéologie (quand des jeunes en perte de repères se radicalisent seuls ou sont manipulés par des criminels et se cherchent une identité dans la haine, un refuge dans l’islamisme), ou la folie du mal être (quand un enfant détruit devient un jeune criminel, et que l’entraînement au tir est un choix maternel, pour apprendre à se concentrer, écho d’un autre drame, aux USA…). En commun, terrorisme ou meurtrière violence gratuite, les armes qui circulent, et Internet où on trouve des jeux qui coupent du réel, isolent et hypnotisent, des propagandes haineuses,  des recettes pour faire des bombes…  Quelle solution ? En arrière-plan une communication absente, des masques et des apparences, des solitudes monstrueuses. Effets de ces horreurs, une peur qui grandit, la haine qui se trouve des justifications. Mais au Canada un attentat a été déjoué grâce à des musulmans qui ont alerté… Cela suffira-t-il à déjouer les récupérations idéologiques, la stigmatisation ?

Et pendant ce temps-là… le FN. A lire, blog droites-extrêmes : http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2013/04/26/le-fn-fait-mauvaise-pioche-pour-sa-securite-du-1er-mai/  

Oui. ARRÊTER… Il faut arrêter de nourrir la violence des faits avec la violence des mots. Combattre les extrémismes toxiques c’est dire avec force, dénoncer les idées avec force, ce n’est pas prendre plaisir à la confusion.

30/03/2012

FAIRE FRANCE ENSEMBLE. Pétition Respect Mag-Nouvel Obs. Le texte (et ma réflexion...)

FAIRE FRANCE ENSEMBLE.png

« Nous intellectuels, responsables ou citoyens musulmans, juifs, chrétiens ou non croyants, voulons manifester notre volonté de préserver l’unité de la nation autour des valeurs de la République dans l’épreuve que traverse le pays après les assassinats des enfants juifs, de leur professeur, et des militaires de Toulouse et de Montauban. L’heure est grave : dans cette période de campagne présidentielle, nous mettons en garde tous les candidats contre la tentation d’instrumentaliser ce drame à des fins partisanes et de diviser les Français sur des critères communautaires que nous récusons. »

SUITE du texte, et signature, sur le site petitions24.net : http://www.petitions24.net/faire_france_ensemble 

L'Appel sur Le Nouvel Observateur : http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120327.OBS4745/faire-france-ensemble-signez-l-appel-du-nouvel-obs-et-respect-mag.html (avec le lien vers deux articles, dont la chronique de Jean Daniel)

Pendant que nous tentons de penser ce qui est si difficilement pensable, mais doit l’être….Et pendant que nous lisons des textes divers de contributeurs ayant des points de vue parfois très contradictoires sur ce que peut la raison devant la folie et le fanatisme meurtrier, pendant ce temps la présidentielle continue. Campagne coupée en deux par l’horreur des faits. Dans cette campagne c’est bien de dire aux candidats ce dont nous ne voulons pas. Ni abjecte instrumentalisation, ni récupérations douteuses. On le dit de plusieurs manières, dont les pétitions sont une part. Notre « je » pour exprimer nos refus, ne laisse que notre nom, perdu parmi d’autres. Il est très possible que, signataires, nous ne donnions pas tout à fait le même sens aux mots de ce texte. Peut-être, même, que nous pourrions être en désaccord total, sur certains points, importants pour nous, avec des « je » qui voisinent le nôtre.

Justement… Je lis et relis des articles, et laisse aussi les textes de côté, prenant le temps de la réflexion. Mais j’ai été, dans ces lectures, particulièrement intéressée par le difficile équilibre à trouver entre les deux marges extrêmes de ce que croit pouvoir l’approche rationnelle, au-delà de l’émotionnel.

D’une part, la volonté de définir les diverses causalités d’une tuerie ignoble,  pour que,  les appréhendant un peu mieux, on tente de voir comment notre pays peut mener la lutte contre le terrorisme (surveillance des extrémistes, lois, police, justice, société, psychiatrie, culture, éducation, idéologie, lutte contre la délinquance et le trafic d’armes, communautés, religions, spiritualité, relations internationales, politique, géopolitique, etc.). Mais, dans cette volonté, le risque d’un glissement vers une « compréhension » qui banalise (comme dans un texte « littéraire » paru dans Le Monde ce jeudi), ou, pire, excuse presque, projetant la culpabilité sur un contexte social qui ne peut certainement pas expliquer à lui seul une si grande folie criminelle (comme le fait Tariq Ramadan dans un entretien que j’ai lu sur un blog - et paru dans Le Monde des Religions : semblable à lui-même). NON! Il ne faut pas déplacer la responsabilité, la culpabilité !!! Il ne faut pas manipuler...

D’autre part, le souci, de combattre. Surtout, combattre (grilles similaires, mais pensées autrement). Avec, cette fois, le piège des projections, des simplifications outrancières. Le risque, aussi, de se rapprocher de ceux qui instrumentalisent (qui font semblant de lutter contre la terreur, mais cachent derrière cela d'autres objectifs réels, haineux : la terreur sert leur propagande, comme leur haine sert la terreur - diabolique complicité).

Le « pourquoi » de tels faits. Et le « comment » de la lutte contre ces faits. Pas de juste milieu confortable, là. Juste un nécessaire aller-retour entre les deux frontières à ne pas dépasser.

Mais, oui : FAIRE France ENSEMBLE... J'ai donc signé.

14/01/2011

APPEL des Musulmans. L'Islam bafoué par les terroristes

 A l’initiative de Respect Magazine, dirigé par Marc Cheb Sun, un appel dénonce l’instrumentalisation de l’Islam par les terroristes, manipulateurs extrémistes, assassins, qui donnent des arguments à ceux qui veulent créer la confusion entre Islam et islamisme. Que les signataires soient croyants, mystiques ou athées ils se sentent concernés par leur appartenance à une culture commune, et ils sentent bien que le regard extérieur ne fera pas de différence entre les uns et les autres. Ils pensent aussi avoir une responsabilité engagée, celle de citoyens qui rejettent ces violences criminelles et doivent dire qu’ils refusent le fondamentalisme (comme beaucoup l’ont déjà montré dans leurs engagements antérieurs). Ils font référence aux Chrétiens massacrés en Irak, en Egypte ou ailleurs, et rappellent que les extrémistes tuent aussi de nombreux musulmans. Nous voulons, disent-ils, « signifier par cet Appel notre refus de ce rapt de nous-mêmes : celui dont on usurpe l’identité est plus à même de démasquer le faussaire. ». Insistant sur le fait que « Le meurtre de chrétiens, comme de tout être humain, est une horreur absolue. » ils affirment la nécessité de la parole pour dire l’indignation, de cette forme de résistance : « Alors comment se taire quand on tue en votre nom? ».

 

Libération l’a publié aussi. (Titre du dossier : "L'écrit du coeur des musulmans"). « «La décision de lancer cet appel est née d’une réaction spontanée», raconte Marc Cheb Sun. Au lendemain de l’attentat contre l’église copte d’Alexandrie, le rédacteur en chef de Respect Magazine se promène sur les forums et autres blogs. «De très nombreux musulmans - de confession ou de culture - y exprimaient le dégoût de cette violence. Ils se disaient extrêmement choqués par ce massacre. Et par le fait que, depuis des années, ces actes sont commis au nom de l’islam», rapporte-t-il./ Avec Ousmane Ndiaye, collaborateur de Respect Magazine, l’idée de lancer cet appel, que publie aujourd’hui Libération, germe. » Lire la suite sur le site du journal : http://www.liberation.fr/societe/01012313113-l-ecrit-du-c-ur-des-musulmans

Parmi les premiers signataires : Abd Al Malik, rappeur et écrivain. Cheikh Khaled Bentounès, soufi, guide spirituel Tariqa Alawiya. Latifa Bennari, présidente de L’Ange bleu, association qui lutte contre la pédophilie, les maltraitances sexuelles. Ghaleb Bencheikh, président de la Conférence mondiale des religions pour la paix. Dalil Boubakeur, recteur de l’Institut musulman de la Grande Mosquée de Paris. Marc Cheb Sun, fondateur et directeur de la rédaction de Respect Mag. Mohamed Colin, directeur de la rédaction de Saphirnews et Salamnews. Hakim El Karaoui, président de l’Institut des cultures d’Islam, ville de Paris. Fadila Mehal, présidente des Marianne de la diversité. Mohammed Moussaoui, président du conseil français du Culte Musulman. Faouzi Skali, fondateur du festival des musiques sacrées de Fès...