Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2019

2. ANTISÉMITISME. Faits et réactions...

antisémitisme,antisémites,juifs,kippa,complotisme,gilets jaunes,rose ausländer,michel jonasz,élie chouraqui,alain finkielkraut,magda hollander-lafon,mario stasi,l.i.c.r.a.,licra,u.e.j.f.,amin zaoui,liberté-algérie,nadia meziane,brigitte stora,lignes-de-crêtes.org,dénills vinrent / firent griller nos vêtements et notre peau /  Ils vinrent / pour brûler notre sang / nous étions les bûchers de notre temps.

Rose Ausländer 

Voir, sur Rose Ausländer,, la page d'Esprits nomades...
..............
"L'antisémitisme est un marqueur de la destruction des sociétés, et l'histoire nous l'enseigne." Vincent Duclert, "L'antisémitisme sans fin", Esprit, janvier 2019... https://bit.ly/2TccdWG
 
.............
Des FAITS… 
Michel Jonasz témoigne, lors d’un rendez-vous sur la 2, pour parler d’une pièce de théâtre sur Einstein (ses drames personnels et la période du nazisme).
"Je me disais, heureusement que ma mère (qui a eu ses parents et quatre de ses frères qui sont partis en fumée par les cheminées d'Auschwitz) n'est plus là pour voir ça. Heureusement qu'elle n'est pas là pour voir les croix gammées sur les portraits de Simone Veil, pour voir marquer "Juden" sur la vitrine d'un commerçant juif ... Sarah Halimi et Mireille Knoll assassinées parce que juives, la mémoire d’Ilan Halimi souillée , et tant d’autres actes antisémites, encore hier… (l'agression visant Alain Finkielkraut, samedi 16 février 2019, à Paris, lors d’une manifestation de "gilets jaunes", alors que, simplement, il rentrait chez lui]. Elle me dirait... ‘Mais Michel, je ne comprends pas, ça existe encore ?' Eh bien oui…".
Émission, vidéo et page, FranceTv... https://bit.ly/2SfE1V6
 
Antisémitisme ? Série de faits récents et d'articles, à travers la page des tags "antisémitisme"sur 20 Minutes...
 
Actes antisémites recensés sur France Info
 
Émission sur le phénomène de la parole antisémite assumée
"Élie sans interdit". VIDÉO. Reportage d’Élie Chouraqui sur l’antisémitisme : la parole libérée (la parole des racistes et celle des personnes atteintes), I24NEWS. 
 
L’agression visant Alain Finkielkraut ...
Manifestation des G.Jaunes. Insultes antisémites contre Alain Finkielkraut (sale sioniste ! on est chez nous ! on est le peuple ! etc.) Pas étonnant, quand 34% des GJ croient au complot sioniste mondial, qu’il y ait infiltration d’islamistes qui y croient aussi. Et pas étonnant, quand certains leaders des GJ veulent un coup d’État. Car les islamistes veulent aux aussi détruire la démocratie et déstabiliser le pays... VIDÉO, Yahoo...
 
Alain Finkielkraut : "Quelque chose me gêne dans la mobilisation de demain" (de mardi 19 février). (…) "On y revient, on se mobilise contre, si j'ose dire, le bon vieil antisémitisme, (croix gammées, mot ‘ Juden") celui qu'on aime détester". Or "ce n'est pas lui qui était à l'œuvre contre moi en tout cas. Est-ce que c'est lui (ce bon vieil antisémitisme) qui est à l'œuvre de manière générale en France ? Je ne le crois pas. »  Il considère que "tous les partis républicains devraient être invités », RN compris (aux nombreux électeurs). 
Je trouve qu’il a raison. On combat les idées du FN, réelle extrême droite aux  réseaux problématiques. Mais, quand on fait front commun, on n’exclut pas du champ collectif ceux qui s’y seraient peut-être joints (d’autant plus que certains partis qui seront présents sont loin d’être plus clairs avec l’antisémitisme, mais sur d’autres bases idéologiques). Vidéo et page, France Info...
 
GILETS JAUNES. L’intox double d'un GJ sur la kippa
(1) Faire croire qu’un Juif manifeste tranquilement avec une kippa sur la tête, sans être agressé (pour démontrer que les GJ ne sont pas antisémites) : sauf que c’est un GJ pas du tout Juif, avec ses amis GJ.
(2) Relayer l’idée que la kippa protège de la répression. (Puisque, croient les complotistes antisémites, la police étant sous les ordres des Juifs, elle ne réprimera pas un Juif (Juif en apparence).
Décryptage sur FranceInfo... https://bit.ly/2T5Usrc
 
DES RÉACTIONS.
 
Réactions à l’augmentation importante des actes antisémites et aux agressions récentes... (Des articles, des dossiers, des déclarations, des émissions, des débats, des protestations, un appel à manifester le 19 février…). 

Témoignage et APPEL d'une rescapée d'Auschwitz, Magda Hollander-Lafon (danger pour tous, vigilance de tous...)... "Des tags antisémites, des croix gammées sur des murs ou sur le portrait de Simone Veil... Voilà des images que Magda Hollander-Lafon espérait ne jamais revoir. À 91 ans, cette rescapée du camp d'Auschwitz regarde avec effroi le retour de ces expressions antisémites, elle qui dit porter cette douloureuse mémoire dans la peau. "Quand le juif est en danger, le monde est en danger. On commence toujours par ce petit peuple-là", dit Magda Hollander-Lafon, rescapée d’ Auschwitz où elle fut déportée à 16 ans.". Émission, la 3. FranceTv,vidéo et texte... https://bit.ly/2Sbi6yj

Et, ainsi, un APPEL, en Provence, de 150 personnalités contre l'antisémitisme... "Les 150 signataires de la tribune font part de leur indignation totale et demandent une réaction républicaine forte, implacable et sans merci contre toutes celles et ceux qui se rendent coupables de tels agissements." Sur 20 minutes… 
 
TRIBUNE de Mario Stasi, LICRA. "La République doit se réarmer contre la haine". Trois directions. L'éducation dans le respect de la République, la réponse juridique du droit sanctionnant les infractions antisémites, la régulation de l'expression sur l'espace virtuel ("régulation numérique")... 
 
L’UEJF (Union des Étudiants Juifs de France) demande des réactions fermes (une déclaration"d’état d’urgence face à l’antisémitisme"). 
 
APPEL transpartisan à manifester mardi 19, Paris et autres villes). Même les partis non invités par le PS (qui a eu l’initiative) disent soutenir le combat contre l’antisémitisme. Mais certains des partis signataires de l’appel ont souvent été très en retrait de la lutte contre l’antisémitisme. (A noter que l’appel général contre le terrorisme avait suivi l’assassinat de Charlie Hebdo, pas celui des enfants de l’école juive de Toulouse). L'article ne le mentionne pas, mais on a appris qu'une certaine extrême gauche, comme le NPA, s'associait à un autre rassemblement, celui du PIR racialiste. Leur appel, même s'il mentionne l'antisémitisme, met l'accent sur le refus de... "l'instrumentalisation" de l'antisémitisme (et fait une liste de multiples racismes éventuels, pour ne surtout pas reconnaître le contexte particulier). Leur rassemblement fait le procès d'un antisémitisme dont ils réfutent la réalité, l'importance, et le caractère. On trouve de forts échos à cela dans les déclarations des responsables du LFI... (Instrumentaliser quoi, pourquoi? C'est très inspiré des thèses complotistes... Pour occulter le déni.)
Voir l'appel sur 20 minutes.
 
Regard extérieur… Article critique. L'écrivain et chroniqueur Amin Zaoui montre comment on peut, en France, se tromper sur ce que sont réellement des individus et des lieux. (Certains, ici, pratiquant la taqiya, masque idéologique, il faut une vigilance extrême pour ne pas se faire piéger, et savoir lire les indices... Mais d'autres, qui sévissent à visage découvert, en France ou à l'étranger, ne devraient jamais être sollicités d'aucune manière. Et pourtant…).
Liberté-Algérie...
...............................
Bertrand Delanoë, France Inter, 18-02-19
"Il ne faut pas dénoncer que l’antisémitisme, il faut aussi dénoncer les antisémites  : derrière cette vague qui est particulièrement dangereuse, il y a des gens qui profèrent des idées de haine". (…) "Tous ceux qui sont identifiés dans les médias, sur les réseaux sociaux, comme proférant des propos antisémites doivent être poursuivis fermement."
 
...............................
Mise à jour, 1er mars 19
"L'antisémitisme sans fin"
Vincent Duclert (historien : affaire Dreyfus, étude des génocides) rappelle, dans "Esprit", janvier 19, l’article d’Émile Zola, en 1896, condamnant l’antisémitisme, les luttes antijuives de l’extrême droite (article qui précède de près de deux ans son "J’accuse" pour défendre Dreyfus injustement diffamé et accusé). Vincent Duclert recense les différents courants de l’antisémitisme actuel, cinq. Et affirme que les luttes antijuives "du présent" sont très graves. Qu’il faut donc s’inscrire dans la lignée de Zola pour s’y opposer.
....
Les idées claires. FranceTV. 27-02-19
"D’où vient le mythe du complot juif?"
(Certains croient que les Juifs veulent dominer le monde...)
Texte de présentation et vidéo (légendes-textes). 
On peut écouter ou lire la vidéo aussi.
........................
SIGNALER... (publications ou faits)
INFOS. Gouv.fr… "Tous unis contre la haine"...
Dénoncer la haine (dont apologie du terrorisme)...
Égalité contre le racisme. LIENS (associations antiracistes)...
 
MC San Juan

03/02/2019

Gilets jaunes... Des ANALYSES, des points de vue, des questions.

« La révolte n’est pas le ressentiment ». ANALYSE de Brigitte Stora, auteur, pour le CCLJ belge (Juifs laïques). Elle décrypte les émotions en jeu, les concepts utilisés (qui traduisent quelle orientation ?), les revendications exprimées (qui signent quelle appartenance idéologique, quelle identité politique ?). Et elle prend en compte les « marges » qui, si on les néglige, empêchent de penser idéologiquement et politiquement ce qui se produit. Comment ne pas voir les dérapages antisémites, racistes, homophobes (tags, slogans, banderoles, violences et mises en question, rejets). Ceci sans jugement globalisant. Mais un courant collectif entraîne des individus qui sont pris dans la force dominante et suivent des « leaders » dont ils ne repèrent pas les composantes réelles, les itinéraires passés et les liens, les influences, les réseaux... 

Dans ce texte elle affirme d’abord une volonté de reconnaître les légitimités et le refus de réduire un mouvement à ses marges : « On ne pourra jamais réduire la colère de milliers de personnes à un mouvement ou à un mot. La complexité, les contradictions, la richesse des êtres humains est toujours plus grande qu’une définition politique. La plupart des revendications des Gilets Jaunes sont légitimes et on ne peut se détourner d’une cause en raison de ses écarts. » Mais elle refuse aussi de croire que le début avait une « pureté » idéale : les dérives étaient là tout au début. Présents, la haine, le populisme, le complotisme. A l’injustice de la violence sociale la réaction n’est pas une critique des excès du capitalisme mais, dit-elle, une « réplique » utilisant la violence en miroir sans perspectives sociales, économiques, politiques. Rejet des institutions et des partis, rejet des élites (pas celles des grands profits, pas un capitalisme cynique, non, mais les intellectuels et les politiques élus).

Les « valeurs d’émancipation » ont été moquées (« Droits de l’hommisme », « bons sentiments » et « bien-pensance ».  « Pourtant la colère populaire sans les valeurs d’émancipation, sans les organisations qui les ont portées, n’est hélas le plus souvent que la possibilité du fascisme. » 

Elle cite Albert Camus, « L’homme révolté », avec une phrase essentielle (alors qu’elle a été citée ailleurs à contretemps, confondant Histoire et actualité). Cette phrase, au contraire, parle de processus généraux, répétitifs, réalités valables à toutes les périodes de l’Histoire : « Quand le ressentiment supplante la révolte », écrivait Albert Camus dans L'Homme révolté, « alors l’on voit se lever partout la cohorte ricanante de ces petits rebelles, graines d'esclaves, qui finissent par s'offrir, aujourd'hui, sur tous les marchés d'Europe, à n'importe quelle servitude ».’

En conclusion elle note que « La haine ne signe aucune authenticité autre que celle du fascisme. » Après avoir insisté sur le fait que le plus grand mépris des manifestants Gilets jaunes est celui qui ne dénonce pas les dérives (comme si cela était part d’eux, de cette partie du peuple qui se veut (à tort) tout le peuple. Or dénoncer ce qui devait l’être (dont le cadre de l’ensemble, la dominante complotiste qui va avec les restes des failles), cela a toujours été, depuis des semaines, pris comme mépris... http://www.cclj.be/node/12270

Un regard extérieur, L’Orient le jour. Le mouvement vu du Liban… https://www.lorientlejour.com/article/1146462/democratie-...
Un questionnement, venu de Belgique; Le Soirhttps://plus.lesoir.be/199128/article/2019-01-07/gilets-j...
« L’urgence démocratique commence par le bas… », 
The conversationhttps://theconversation.com/gilets-jaunes-lurgence-democr...
La FOULE, les MOUVEMENTS de MASSE… Et le risque de la haine. Libération… https://www.liberation.fr/debats/2018/04/11/le-but-c-est-...
« L’antifascisme n’est pas une option », 
Le Mondehttps://www.lemonde.fr/idees/article/2018/12/15/sarah-kil...

DÉNONCER CE QUI DOIT L’ÊTRE… Cela s’est fait à partir d’enquêtes, investigations, observations, analyses. Et la simple attention à ce qu’on pouvait lire sur des pages ou entendre lors d’entretiens, de prises de parole (y compris à la télévision), cela suffisait pour faire des constats inquiétants.

Parcourir cette page pour prendre la mesure de l’influence des thèses complotistes chez les Gilets jaunes, Conspiracy Watch… https://www.conspiracywatch.info/etienne-chouard-gilets-j...

Un décryptage nuancé, Les Décodeurs, Le Monde. Vérification de 74 infos sur les PAGES Facebook des Gilets jaunes. 24 problématiques, les autres assez correctes. Mais les problèmes portent sur des sujets centraux, la répression et la « censure »… https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/01/31/d...

L’univers idéologique des Gilets jaunes…
Plongée au cœur des PAGES Facebook des GJ, Le Monde… Une France qui se sent humiliée, pas vraiment antisémite, raciste ou homophobe, mais dans la défiance des élites : « sentiment de persécution » et tendance au complotisme… https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/01/30/p...

Autre plongée dans l’univers des COMPTES Facebook des Gilets jaunes, Le Nouvel Observateur (une enquête faite par un journaliste pour la Fondation Jean Jaurès… Le constat est : « édifiant »... https://www.nouvelobs.com/politique/20190111.OBS8351/plon...

La démarche de ce décryptage, sur le site de la Fondation Jean Jaurès… https://jean-jaures.org/nos-productions/en-immersion-nume...

De nombreuses questions se posent. Dont celle des ingérences étrangères supposées (sans que la genèse du mouvement soit attribuée à des influences externes : il a sa logique et sa dynamique, avec ses causes et revendications). Mais des faits interrogent. Dont le constat sur l'activité intense de trolls russes et l'influence de sites comme Russia Today, RT, ou Sputnik. Lire l'investigation d'une journaliste finlandaise sur l'usine à trolls de Moscou... https://m.usbeketrica.com/article/les-ambitions-des-troll...

D'autre part Bannon s'installe à Bruxelles où il a un bureau et se déplace beaucoup en Europe pour soutenir les extrêmes droites. Avec M. Le Pen dans son sillage. Autre direction, même extrémisme... (Et les divers nationalistes européens soutiennent les GJ, s'affirmant en phase avec ce mouvement)... https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/08/paris-brule-se-r...

Qu'y a -t-til derrière le RIC ? Des revendications de partis extrémistes et le militantisme ancien d'Étienne Chouard, apprécié par de nombreux Gilets jaunes. Or penser un référendum cadré pour respecter les institutions, ou rêver d'un outil pour destituer le gouvernement élu ce n'est pas la même chose. Et c'est là qu'il y a fracture entre des GJ démocrates - qui veulent améliorer la participation et rendre cette démocratie plus juste, notamment fiscalement - et des factieux (car comment le dire autrement ?) qui ne veulent pas de réformes, pas de débat, pas de démocratie représentative. Pour situer ces fractures, voir qui est ce personnage adulé par les plus  réfractaires à tout dialogue, Chouard. Lire ceci... Conspiracy watch... https://www.conspiracywatch.info/pour-francois-ruffin-eti...  Et lire cela, Huffingtonpost... https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/19/etienne-chouard-...

Autre question, la violence. Celle des casseurs (venus pour cela, ultras), mais aussi celle de certains Gilets jaunes qui légitiment le fait d'incendier, détruire, agresser, bloquer. Et la violence verbale. Mots de haine (racisme, antisémitisme, homophobie, haine des élites, menaces). Pas une majorité, mais suffisamment pour faire nombre et inquiéter. Autre forme de violence, la durée qui coûte cher à tous, économiquement. Et la violence des armes utilisées pour maintenir l'ordre, non létales mais dangereuses (A Bauer lui-même a exprimé un désaccord). Dans un contexte où la police est exténuée par des semaines très dures et face à des gens qui viennent affronter (pas tous, non, mais trop). Un médecin a lancé une demande de moratoire. C'est à discuter... Il faut des solutions de remplacement.

Enfin, reste la réflexion que chacun doit avoir sur les perspectives. Un débat est proposé,et commencé . Peut-être même une consultation (...?). Si la société civile se saisit des outils qu'elle a, et des outils qui sont proposés là pour participer, beaucoup de pistes peuvent être ouvertes... (Pour plus de justice sociale - même si la France distribue plus que d'autres, des inégalités évidentes demeurent, précarité et travail insuffisamment reconnu, alors que des PDG ont des traitements indécents bien au-delà de ce qu'il faut pour vivre dans un luxe acceptable. Pour une fiscalité revue. Pour la laïcité respectée et les fondamentalismes combattus. Sans oublier les problèmes du logement, et le sujet de l'écologie...) MAIS en espérant que ce soit autrement que dans la posture de la revendication sans implication, dans l'attente passive de solutions venues "d'en haut". On peut inventer le "possible"... Cela passe par soi-même, pour chacun.