Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2020

Mémoire de l'horreur concentrationnaire... Lire, savoir.

1 TERMINUS_AUSCHWITZ_poster.pngNote référençant plus de vingt livres, trois films sur les victimes de déportation et de génocide : Juifs, Gitans... Plus des pages d'histoire (dont une sur la Shoah par balles et une sur la déportation d’homosexuels), des émissions de France Culture, des poèmes, des dessins-témoignages, une citation... D'abord, livre, le témoignage de Félix Spitz, survivant de 91 ans. (Descendre sur la page pour lire la présentation). Cet ouvrage fait partie aussi de la sélection parue dans Le Monde des livres. Importance de ces paroles de survivants alors que l'antisémitisme sévit (augmentation de 74% en un an, la moitié des actes racistes alors que le pourcentage des Juifs est de 1% en France, et que seuls des Juifs ont été tués parce que Juifs dans notre pays). Importance, aussi, des témoignages, car le négationnisme du génocide existe encore (voir notamment le dernier lien de la note). Et il y a eu aussi des signes inquiétants de racisme visant les Gitans, les Roms, à partir de rumeurs, et malgré les démentis. 
 
(Mise à jour, le 29-01-20. Additif. Notes, articles et dossiers :
les commémorations, des témoignages, info sur la soirée 
de la 2 sur l’antisémitisme - documentaire et débat, 
un entretien avec Simon Epstein, 
une réflexion de David Gakunzi, un dossier sur le négationnisme…
plus liens ajoutés dans la rubrique "Histoire").  
 
Infos complémentaires, voir notes des catégories
"Antisémitisme", "Complotisme/Négationnisme"
et "Culture gitane" (liste des catégories, marge gauche, descendre un peu)... 
 
mémoire,histoire,déportation,génocide,shoah,samudaripen,juifs,gitans,tsiganes,bibliographie,filmographie,déni
LIENS
 
QUELQUES LIVRES...
 
Personne ne me croira, de Félix Spitz, éd. Fayard...
leslibraires.fr…  https://cutt.ly/6rRg0bE
 
Mauthausen, page Cercle.jean.moulin... https://cutt.ly/WrRg29o
 
Terminus Auschwitz, page éd. Michel Lafon... https://cutt.ly/2rRg9Jg
 
Bibliographie Babelio. Un (très bon) choix de 17 LIVRES sur les camps... https://cutt.ly/5rRg3vw
 
Samudaripen, le génocide des Tsiganes. LIVRE de Claire Auzias, page Librairie Gallimard... https://cutt.ly/ErRg70W
Destins gitans : des origines à la solution finale, 
éd. Gallimard… résumé
(et sur le site de Decitre voir le sommaire…).
Page éditeur… https://cutt.ly/2rTnXgq

Les Derniers, le LIVRE de Sophie Nahum. Éd. Alisio, janvier 2020. 
Portraits de survivants, qui s’expriment sur le passé et le présent… 
https://cutt.ly/RrUsOEw
Sortir de l’ère victimaire, de Iannis Rodier, éds. Odile Jacob, 2020. Page éditeur… 
L’émotion n’est pas l’approche qui fonctionne pour enseigner la Shoah. L’auteur fait le point sur ce qui ne marche pas pour proposer d’aller au-delà du compassionnel et d’aborder le sujet en faisant de l’histoire et en analysant l’idéologie, la politique.
 
-------------------------
FILMS (une sélection)... 
 
Shoah, le documentaire de Claude Lanzmann... Page de France24... https://cutt.ly/crRg6Or
 
Liberté, film de Tony Gatlif (né en Algérie) sur le génocide des Gitans... Page Allociné... https://cutt.ly/lrRhwky
 
MISE À JOUR, 28-01-20. ARTE a eu la bonne idée de rediffuser le film de Pepe Danquart, Cours sans te retourner, récit adapté d’une histoire vécue, la fuite pour survivre d’un enfant polonais juif… Rediffusé aussi le 5 février à 13h35.
Disponible en DVD. Lien, Arte… https://cutt.ly/krRM5re
 
-------------------------
RADIOFrance Culture, émissions. "Quatorze récits d'Auschwitz, la force du témoignage"… https://cutt.ly/vrRM6Ky
-------------------------
 
HISTOIRE...
 
"Qu’est-ce que la Shoah ?". Mémorial de la Shoah...
https://urlz.fr/bGQv
Histoire de la Shoah… Dossier, clips, AKADEM... 
https://cutt.ly/wrTnZyl
La Shoah. Aux origines du génocide. 
(page et DOSSIER, par André Larané).
HERODOTEhttps://cutt.ly/yrTnZKV
Auschwitz, le nom du mal absolu.
Par Annette Wieviorka, historienne (CNRS)… 
 
Le génocide tsigane.. NOTE, sur Mémoires tsiganes...https://cutt.ly/brRg4rg
PORAJMOS. Le génocide des Gitans et Tsiganes…
NOTE historique… https://cutt.ly/rrTnKaO
Porajmos (l’engloutissement). 
Les persécutions des Tsiganes
(page, chronologie et carte). 
AKADEM… https://cutt.ly/ZrTnZmC 
Tsiganes, de la stigmatisation au génocide… 
Page et DOSSIER, HERODOTE
https://cutt.ly/nrTnXqe
Tsiganes entre persécution et génocide... NOTE. cercleshoah.org...https://cutt.ly/1rRg4Jr
La Shoah par balles. "Les fusillades massives des Juifs en Ukraine, 
1941-1944
"…
Cette mémoire doit être associée aux commémorations
des camps de l’horreur
nazie…
Mémorial de la Shoah
https://cutt.ly/orR1tVY
La déportation d'homosexuels (ou supposés tels). Pas massive, mais réelle... (Le Triangle rose). Sur herodote.net... https://cutt.ly/srRheHC
--------------------------
 
POÈMES pour mémoire…Cercleshoah.org...
 
-----------------------------
DESSINS pour témoignerLéon Delarbre a réussi à dessiner ce qu’il 
voyait et vivait à Buchenwald, et à conserver ses dessins pour
témoigner de ces réalités.
PAGE qui présente la biographie de Léon Delarbre,
contient un diaporama de ses oeuvres,
et donne le titre d’un livre,
Buchenwald par ses
témoins, éd. Belin, 2004…
ASSO-Buchenwald-dora…
https://cutt.ly/wrR1egN
----------------------------
Réfléchir sur l'aveuglement. Là c'est celui sur la Shoah et Samudaripen, le génocide, l'horreur programmée du nazisme. (Mais il y eut le même pour le stalinisme - sauf Camus et quelques rares. Et il y a le même, idéologique, sur l'islamisme, pour beaucoup. Comme si le déni était un choix ordinaire.).
CITATION (et livre, recension sur le site du CCLJ)...
"L’abomination était en marche. Ils le savaient. Ils se sont tus. Ceux qui parlaient, on ne les a pas écoutés. En quoi les cécités d’hier peuvent-elles aider à comprendre celles d’aujourd’hui ? Si elles le peuvent." Daniel Scheidermann – Berlin, 1933 – La presse internationale face à Hitler – Seuil – 2018. http://www.cclj.be/node/12767
_____________________________________________________________
 
MISE À JOUR… 29-01-20
COMMÉMORATIONS… Les leaders mondiaux rendent hommage aux victimes 
de la Shoah. Note CCLJ…  http://www.cclj.be/node/13157
Mise en garde des derniers survivants d’Auschwitz… (Et rappel des torts
des Alliés, l’inaction au sujet des camps de la mort)…
Times of Israëlhttps://urlz.fr/bHue
DOCUMENTAIRE et DÉBAT… Sur la 2, . Soirée sur l’antisémitisme. 
Documentaire qui analyse les sources, de la dramatique Affaire Dreyfus,
en passant par le faux des Protocoles des Sages de Sion, jusqu’aux
attentats et assassinats ciblant des Juifs parce que Juifs.
L’antisémitisme historique et l’antisémitisme actuel (extrême droite
et néonazis, extrême gauche obsédée par le conflit Israël-Palestine,
islamistes et leurs complices). Visages des victimes, rappel des faits.
Témoignages de vécus quotidiens, agressions et menaces. /Et débat,
avec des interlocuteurs de qualité. Réflexion sur le long déni malgré
les morts qui se succèdent. Réflexion sur ce racisme qui concerne
(comme le dit le rabbin Delphine Horvilleur) l’autre trop semblable à soi.
Et rappel du fait que l’antisémitisme est le premier marqueur de
basculements qui concerneront ensuite tout le monde.
Article d’Ouest-France, précis et renvoyant à des pages en relation
avec les faits évoqués… https://urlz.fr/bHuf
--------------------------------------
TÉMOIGNAGES...

TÉMOIGNAGE d’une survivante hollandaise de 97 ans
, Selma Van de Perre,
résistante juive, auteur d’un livre récent. Qui donne un message de tolérance
(non politique mais pour le relationnel quotidien : l'amour comme
racine de la paix)…
Times of Israël https://urlz.fr/bHug

Les Derniers, série documentaire de Sophie Nahum.
Parole de ceux qui peuvent encore dire le passé terrible
et penser le présent avec le savoir de ce passé...
https://cutt.ly/5rUsOs0
----------------------------------------
ANALYSES
ENTRETIEN sur l’antisémitisme, avec Simon Epstein 
(spécialiste de l’Affaire Dreyfus). Intéressant par les faits qu’il situe
dans une histoire bien antérieure (cf.États-Unis, 1877), loin des
instrumentalisations actuelles. Sociologiquement il parle de mystère
irrationnel. Sa conclusion est pessimiste et ne correspond pas à la
position de ceux qui, comme Delphine Horvilleur, considèrent
que le renoncement des Juifs (partir) serait un renoncement pour
la France, l’annonce d’une catastrophe. Mais elle rejoint les craintes
de beaucoup. Les Échoshttps://urlz.fr/bHuh
Antisionisme et antisémitisme, une réflexion de David Gakunzi,
auteur et chroniqueur… Un texte de juin 2018 (toujours actuel),
très clair, qui mérite une lecture attentive…
La Règle du jeu… https://cutt.ly/4rTcESo 
 
Mécaniques du complotisme.
Le négationnisme (quatre vidéos, 21-01-20).
France Culture… https://cutt.ly/brYfWTW
--------------------------------------------------------------
 
Mise à jour, 31-01-20 (liens ci-dessous, et ajouts ci-dessus : deux livres, et un documentaire de témoignages).
Entretien avec Iannis Rodier, sur Conspiracy watch. Responsable des formations au Mémorial de la Shoah, professeur d’histoire (et engagé dans la lutte contre le conspirationnisme), il est l’auteur du livre, Sortir de l’ère victimaire (mentionné ci-dessus, liste de livres). Comment transmettre, malgré les résistances et les incompréhensions ou malentendus… https://cutt.ly/PrUsU35
 
J’ajoute aussi des pages sur la Russie (ayant constaté que la concurrence mémorielle sévit aussi à ce sujet). Après un échange déplaisant (Fb) avec quelqu’un qui prépare quelque chose sur le Front de l’Est, côté russe, et conteste le travail de mémoire sur les camps de la mort. Comme il conteste l'importance des auteurs qui témoignent, qui seraient ‘absolutisés’ par la ‘doxa’… ‘mainstream’ (…!!!), alors que la réalité du nazisme n’aurait son sens absolu que dans le Front de l’Est (côté russe) et l'invasion de la Russie - ce qui méconnaît toutes les connaissances, analyses, et recherches… La réalité russe serait méconnue…  (Faux : sur ces questions on trouve de nombreux.documents et livres).
 
Histoire (et idéologie...)... 
Les enjeux politiques des récits nationaux font déformer parfois la réalité des faits. Ainsi la Pologne et la Russie s’affrontent, surtout depuis l’adoption d’une résolution européenne le 19 septembre. Lire la note de Conspiracy watch.. https://cutt.ly/irUsIij
 
L’Union soviétique et le Front de l’Est… Des faitsPage de l’Encyclopédie multimédia de la Shoah…  https://cutt.ly/trUsIUB
 
Le grand jeu de dupes, livre de Gabriel Gorodetsky, éd Les Belles lettres. Un livre qui conteste les visions officielles (russe, notamment mais pas seulement), au sujet de l’invasion de la Russie…

12/07/2019

TZIGANES, GITANS, ROMS, MANOUCHES. Les connaître, les lire…

1 TZIGANE .jpgSongez-y : nous sommes tous / Le gitan d’un autre (Félix Monget, Gitanitude/poèmes)  

Je n’ai pas encore compris / comment fonctionne le monde, / mais je sais très bien / ce que le ciel exige de moi. / Le temps du gâchis est fini. / Maintenant je pose la main / sur tout ce qui est beau.  (Alexandre Romanes, Paroles perdues)

1 AME.jpgAu terrain vague des Tsiganes / Où papillonne l’enfant nu, / J’entends un orchestre d’oiseaux. (Esméralda Romanez - liens plus bas dans la note).

1 ROMANES.jpgCe qui m’attriste et me met en colère, c’est que les préjugés sont vivaces et tenaces. Les stéréotypes véhiculés au sujet des Roms demeurent identiques à ceux des années 40. On n’a rien appris de l’histoire qui se répète inlassablement. (Tony Gatlif, Entretien - lien plus bas dans la note).  

1. EXILS.jpgIl y a un feu sous les arbres : / on l’entend qui parle bas / à la nation endormie / près des portes de la ville. /// Si nous marchons en silence, / âmes de peu de durée / entre les sombres demeures, / c’est de crainte que tu meures, / murmure perpétuel / de la lumière cachée. (Philippe Jaccottet, Les Gitans, recueil L’Ignorant, 1958) 

……………………………………………………...  

1. FILM.jpgIl y a eu récemment des faits plus que problématiques. Rumeurs et peurs finissant par des menaces et des agressions. Invention d'enlèvements d'enfants et hystéries collectives dans certains quartiers. Contre les Roms.

Peuples nomades, qui ont été victimes à très grande échelle de la catastrophe de l’holocauste, cette mémoire étant largement occultée (voir ci-dessous des liens vers des informations). La Shoah, pour les Gitans c’est "Porajmos" ou "Samudaripen". 

On leur reproche le fait de s’installer n’importe où et de déranger la vie des villages. Mais les accueils prévus sont très largement insuffisants. 

Certes certains font parfois parler d’eux pour des faits de délinquance. Mais comment survivre quand les droits au travail ne sont pas vraiment reconnus (suivant le statut mal compris de ceux qui traversent les frontières). Et quand la mendicité est réprimée (voir l’entretien de Tony Gatlif). Les préjugés, eux, assimilent toute une communauté à une minorité.

D’eux, des apports à la culture de tous, peu est su. Pourtant il suffit de traverser la frontière et de penser « Andalousie » pour voir partout les marques d’une pensée et d’un rapport au corps et au monde qui a une dimension métaphysique. Le geste qui porte à la danse, magnifie la main, c’est une transfiguration de l’être. (Et de même le geste mental, qui ancre dans le réel et dans quelque chose de sacré – ce qui ne veut pas dire religieux).  

De cette réalité qu’est le nomadisme, de la force de liberté qu’elle donne, nous ramenant à une source profonde de l’humain, ontologiquement, peu est compris.

Et que sait-on de la littérature tzigane ? 

D’où la nécessité de cette note. Pour donner à lire, à commencer de lire, le monde gitan. 

MC San Juan

.....................LIENS vers des pages, des SITES. Artistes et auteurs...........................................

Nommer (généralités nécessaires)... https://www.linternaute.com/actualite/societe/1175540-rom...

Aborder le sujet… Page sur les Tsiganes... http://mayvon.chez-alice.fr

FICHE wikipedia. ROMS. Dont partie Littérature… https://fr.wikipedia.org/wiki/Roms

Un SITE. Fils du vent sans pays. Tsiganes, gens du voyage… http://filsduvent.kazeo.com

……………………………………………………………………………………………….........

Pour commencer (hors axe mais pas tout à fait…)

Le prénom d’Enrico Macias vient de sa rencontre à Constantine avec le groupe gitan de musiciens de la famille Enrico. Il les fréquenta tant qu’ils finirent par l’intégrer et le nommer « petit Enrico ». Il y a en lui quelque chose de gitan (en plus du maalouf appris avec son beau-père)… Il chante "L’âme des Gitans" et "Le feu des Gitans", va sur scène en duo avec  Kendji Girac, jeune gitan catalan, avec lequel on sent une proximité de repères.

……………………………………………………………………………………………………………..

Federico Garcia Lorca, poète du cante jondo, poète des gitans. FlamencoWeb... https://www.flamencoweb.fr/spip/spip.php?article179

…………………………………………………………………………………………………………….

Tony Gatlif, gitan ET français natif d’Algérie. Boualem Dahmani, dit Tony Gatlif, est un cinéaste né  à Alger. Père kabyle, mère tzigane. Engagé dans la défense de la cause tzigane.

Cinéaste (dont Exils. FILM sur le retour en Algérie d’un jeune couple, un fils de Pieds-Noirs, une fille de Franco-Algériens)...  http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=54123.html

ENTRETIEN   informations et réflexions… Son FILM (et livre)  Liberté est mentionné (sur les persécutions subies par les Tziganes)… https://owl-ge.ch/arts-scenes/cinema/article/entretien-to...

……………………………………………………………………………………………………………

Un poète gitan connu et publié (livres), Alexandre Romanès, du cirque Romanès…

Article d’Alexandre Romanes. "Nomades nous resterons", Le Monde…https://www.lemonde.fr/idees/article/2011/02/26/nomades-n...

SITE sur le cirque Romanes (Voyageurs créateurs)...  http://www.voyageurscreateurs.com/romanes-poetes-tsiganes/

Ses LIVRES...http://www.gallimard.fr/Contributeurs/Alexandre-Romanes

………………………………………………………………………………………………………………………

Manitas de Plata. Considérable musicien...

....................................................................................................

LIVRES... 

POÈMES ROMS (et gitans, tsiganes). Une sélection… http://www.revue-secousse.fr/Secousse-02/Carte-blanche/Sk...

LISTE de LIVRES TZIGANES sur BABELIO (et introduction  avec lien vers article de The Conversation)…https://www.babelio.com/liste/7311/Litteratures-Rromani-R...

LIVRE. Anina. "Je suis tzigane et je le reste"… https://www.france-terre-asile.org/actualites/la-presse-e... 

LIVRE. Semi-autobiographique. Sandra Jayat... https://www.decitre.fr/livres/la-zingarina-ou-l-herbe-sau...

Autres livres d’elle (récits de vie de gitans). Cf. El Romanes... https://www.decitre.fr/auteur/230752/Sandra+Jayat

Couleur de fumée, une épopée tzigane, de Menihért Lakatos, Actes Sud, 1986. Traduit du hongrois... https://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature-etrangere/...

Félix Monget (a vécu beaucoup avec les gitans, l’est devenu de coeur). Un poème de lui était dans l’église de Ste Marie de la mer, c’est là que je l’ai lu d’abord, émue. De lui Esmérada Romanez dit qu’il est "tisseur de passerelles".

"Il ne faut pas faire pleurer les anges", L’Harmattan, coll. Poètes des cinq continents. Et autres LIVRES de lui (dont ses témoignages sur le monde gitan)… http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=auteurs&... 

Et c’est par lui (sur un site disparu) que j’avais découvert la poétesse Esmeralda Romanez. 

Qui est Esméralda Romanez (pas Romanes, autre famille)…. http://www.diversite-europe.eu/fr/news/esmeralda-romanez-...

gitans,roms,tziganes,manouches,nomades,porajmos,samudaripen,gitanitude,félix monget,anina,alexandre romanes,esméralda romanez,tony gatlif,philippe jaccottet,fils du vent sans pays,enrico macias,famille enrico,kendji girac,manitas de plata,édition wallada,sandra jayat,el duende,michaël stoll,flamencoTsiganes, Sur la route avec les Rom Lovera, de Jan Yoors, éd. Libretto, 2011. L’histoire vraie d’un enfant parti vivre avec les Roms, la vie de l'auteur. "Un témoignage inespéré sur la culture de tout un peuple : un peuple affamé de liberté, fascinant et pourtant tellement méconnu." (présentation éditeur).

……………………...

ÉDITION Wallada (dont une collection tsigane). Édition présente au Marché de la poésie... http://www.wallada.fr

Contes manouches... http://wallada.free.fr/boutique/?p=productsMore&iProd...  

Chansons manouches... http://wallada.free.fr/boutique/?p=productsList&iCate...

Waroutcho. COLLECTION TSIGANE. Liste de LIVRES… http://wallada.free.fr/boutique/?p=productsList&iCate...

Théâtre. "El duende" (textes de Lorca et Romanès). Descendre sur la page jusqu’au titre et texte... https://www.francetvinfo.fr/culture/spectacles/theatre/el...

Chorégraphe d’origine manouche, Michaël Stoll. Compagnie Mémoires vives. "Samuradipen", création sur le génocide… http://cie-memoires-vives.org/samudaripen/

……………………………………………………...

gitans,roms,tziganes,manouches,nomades,porajmos,samudaripen,gitanitude,félix monget,anina,alexandre romanes,esméralda romanez,tony gatlif,philippe jaccottet,fils du vent sans pays,enrico macias,famille enrico,kendji girac,manitas de plata,édition wallada,sandra jayat,el duende,michaël stoll,flamencoPaysage avec Roms, fleur sauvage et chemins d’horizon, de Patricia Cottron, éd. Le Temps des Cerises, 2015. Un regard en empathie… https://www.letempsdescerises.net/?product=paysage-avec-roms-fleur-sauvage-et-chemins-dhorizon

................................................

gitans,roms,tziganes,manouches,nomades,porajmos,samudaripen,gitanitude,félix monget,anina,alexandre romanes,esméralda romanez,tony gatlif,philippe jaccottet,fils du vent sans pays,enrico macias,famille enrico,kendji girac,manitas de plata,édition wallada,sandra jayat,el duende,michaël stoll,flamencoHISTOIRE. Le GÉNOCIDE DES TSIGANES… 

 

 

 

 

 

 

 

 

Porajmos = le génocide des tsiganes... https://fr.wikipedia.org/wiki/Porajmos

Autre nom. Samuradipen. Le génocide des tsiganes (roms, gitans). (Nom, aussi, d’une association qui avait été créée par la poétesse Esméralda Romanez)… https://fr.wiktionary.org/wiki/Samudaripen  

La Croisée des chemins. La guerre secrète des Tsiganes 1840-1944,de Jan Yoors, Phébus/Libretto, 2005... "Né en Andalousie en 1922 et nourri par une enfance cosmopolite, Jan Yoors fut, durant la Seconde Guerre mondiale, agent de liaison entre les Tsiganes et les Forces alliées. Il est mort à New York, le 28 novembre 1977." (page éditeur)... http://www.editionslibretto.fr/la-croisee-des-chemins-jan-yoors-9782752901071

Mémoire du CAMP tsigane, Montreuil-Bellay (Maine et Loire). Camp oublié… https://jacques-sigot.blogspot.com

et aussi... http://memoireducamptsigane.blogspot.com

PAGE (infos de Jacques Sigot qui fut instituteur à Montreuil-Bellay)...https://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/camp-dinternement...

Article (2013)... http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/23/01016-...

30/04/2015

« Petit-fils d’Algérie », BD, avril 2015

BD Petit-fils d'Algérie.jpg

 

 

 

 

Album de Joël Alessandra (scénario, dessin, couleurs), éd. Casterman, coll. Univers d’auteurs.

 

 

 

 

 

 

 

Critique, par David Taugis, sur actuabd.com. Intéressante, parce qu’elle met l’accent, dans l’origine de cette famille, dont l’histoire est donc comptée par le « petit-fils », dessinateur bédéiste,  sur le premier exil de ces Italiens. Immigrés : Français... après.

...Rappel important du fait migratoire dans la constitution de ce « peuple » de Pieds-Noirs, communauté majoritairement issue de l’immigration méditerranéenne. (Et qu’on a tendance à transformer en  « colons » venus de France, à les assimiler à eux, ou aux descendants des soldats colonisateurs... Non. Ils n’étaient même pas des Français, alors, eux. Ensuite, ils ont eu le tort de se laisser piéger par un mélange entre l’ancrage algérien - l’amour de cette terre - et la construction mensongère - élaborée par le pouvoir français, sa propagande - d’une identité qui devait se confondre avec l’acceptation d’un statut et d’une citoyenneté inégalitaires. Tous n’étaient pas dupes, mais beaucoup, car un système dans lequel on baigne nous imprègne. Et que la population, en France métropolitaine, globalement, l’appuyait). Citations : « Découverte poignante de Constantine par ce fils de Pieds-noirs italiens qu’est Joël Alessandra. Où il reconstruit son passé autant que des morceaux d’histoire d’Algérie. » (...) « Il se penche non seulement sur l’histoire de tous les Pieds-noirs, mais aussi sur l’évolution de l’Algérie, sa mémoire, ses blessures dues aux années terribles des attentats durant les années 1990. » / « Dans ’Petit-fils d’Algérie’, le sentiment de réconciliation et d’apaisement nous ramène au ‘Portugal’de Pedrosa. Une porte à nouveau ouverte vers le passé, et un chemin de mémoire éclairé pour les générations suivantes. ».

....Oui, il fallait insister aussi sur cet aspect : « réconciliation et apaisement ». Les générations qui suivent les temps des conflits et des violences peuvent avoir, réciproquement, un regard qui se défait des ombres et des peurs, mais garde les proximités. Dans la guerre d’Algérie (guerre d’indépendance), il y avait, d’une part, un peuple qui voulait ne plus dépendre d’une identité captive et se libérer de ce joug, et, d’autre part, un pouvoir colonisateur, avec son armée et ses fantasmes de puissance, en France métropolitaine. Au milieu, les Pieds-Noirs qui n’étaient ni l’un ni l’autre (mais dont certains choisirent d’être acteurs de cette libération nationale, et d’autres de tout faire pour ne pas perdre ce qu’ils considéraient comme leur patrie, mais française, notamment en se faisant manipuler par des stratèges suicidaires, cf. oas métro – comme on dit). Il est temps de mettre de côté les jugements (sur les uns et les autres) et de prendre en compte, surtout, ce sentiment, non-dit, pour des Pieds-Noirs, de se retrouver dans l’horreur d’une sorte de guerre civile. On voit mourir les uns et les autres, voisins et lointains (au sens littéral et au sens métaphorique). Exil sur exil : il y a de quoi perdre le sens des racines, et de quoi, chez ceux qui suivent, de tenter de le retrouver. ...Quand on lit cet album, on sait qu’on peut remplacer « Italiens » par « Espagnols », « Maltais », « Gitans », « Arméniens », etc. et repérer les mêmes schémas. Ainsi les BD des fils et petit-fils de Pieds-Noirs tiendront le rôle d’une salle de Musée de l’immigration... ! (Inexistante... elle). Migrations, errances... exils. Est-ce drame ou chance ? Un sens est à déchiffrer, à mon avis. Le résultat, aussi : métissage d’âme, qui peut ouvrir - et ouvre - les lignées à une acceptation de l’Autre, au goût des langues, au refus du racisme. Terrien, n’est-ce pas suffisant ? (Remarque récente d’un Pieds- Noirs arrivé en France très jeune adolescent – je mets PN avec ‘s’ car on a deux pieds, même si on est "un"). Lire l’article intégral de David Taugis, actuabd.com: http://www.actuabd.com/Petit-fils-d-Algerie-Par-Joel 

...........................

Critique sur 9èmeart.fr. Par Alfro ... Moins bonne  critique, car partiale, et peu cohérente. Bizarrement, déjà, le site (dédié à la BD...) reproche à l’auteur son expression par la... BD (car, dit l’auteur de la page, c’est ainsi moins convaincant qu’un reportage... !). Ce qui est ignorer tout le courant de la BD qui crée en ayant comme supports des autobiographies, biographies, enquêtes, reportages,  voyages, récits historiques. Ensuite, le parti pris est flagrant. Alfro (pseudo…) sur 9emart.fr, donc, continue en exprimant son malaise. Comme le retour de ce petit-fils de Pieds-Noirs se fait dans l’harmonie, que ce qu’il apprend de la vie de sa famille en Algérie ne peut être que créateur de lien (au singulier, sens fort) avec les Algériens qu’il rencontre, la ville, la mémoire familiale, un ancrage dans cette part de son identité hérité. Comment... ???!!! Des Pieds-Noirs qui ne correspondent pas aux clichés construits par la métropole, une parole paisible avec les Algériens, du dialogue ??? Non, Alfro ne supporte pas ça. Donc il déclare que c’est « bâtard » comme point de vue. Il soupçonne de « l’angélisation », trouve que la violence de l’OAS et du FLN n’est pas assez présente... Sauf que l’auteur n’est pas venu pour ressasser la guerre et se vautrer dans les émotions négatives : il est venu (par accident au départ, une invitation qui se transforme) avec l’intention de profiter de ce voyage pour faire un pont entre lui et ceux dont il descend, un pont entre celui qui méconnaissait sa part algérienne et cette part enfouie, un pont entre lui et les êtres de l’Algérie vivante actuelle. Pour comprendre d’où il vient en partie. C’est juste... ce qu’il fallait faire. Et tant mieux si c’est de la BD. Cela complète une « collection » d’œuvres qui finissent par réaliser un portrait nuancé d’une communauté. (Les Pieds-Noirs et leur « algérianité » complexe, triste et joyeuse à la fois : triste par l’exil, joyeuse par la conscience d’une culture qui ne peut se perdre complètement, car elle se glisse dans les interstices de la mémoire transmise, même insuffisamment.  Et que, si la métropole a tendance à la jeter aux orties, cette mémoire, il y a aussi, justement, des consciences qui portent un autre regard, comme des éditeurs de BD...  Et il y a, c’est essentiel, une proximité avec les natifs de l’autre rive, par cette algérianité commune que même les descendants retrouvent quand ils franchissent la mer, ou sans la franchir encore, dans leurs rencontres d’autres exilés, sur cette rive.).   Ce texte critique décevant, par ces deux faiblesses importantes, donc, est à lire ici (il a quand même le mérite d’en parler, ce qui est déjà beaucoup). LIEN, 9emeart.fr : http://www.9emeart.fr/post/critique/franco-belge/petit-fils-d-algerie-la-critique-3882

Autres BD,  même thématique 

Jacques Ferrandez (particulièrement « Fils du Sud » dans « Carnets d’Orient ») et « L’Hôte » puis « L’Etranger » de Camus (voir TAGS à son nom, pour notes) : http://www.bedetheque.com/auteur-877-BD-Ferrandez-Jacques... 

« L’Algérie c’est beau comme l’Amérique », d’Olivia Burton et Mahi Grand http://steinkis.com/l-alg-eacute-rie-c-est-beau-comme-l-a... 

« Là-bas », de Tronchet-Sibran, éd Dupuis  http://www.dupuis.com/la-bas/bd/la-bas-la-bas/2870 

« Le chat du rabbin », de Joann Sfar https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Chat_du_rabbin

« Pierrot de Bab El Oued », éd Limage, Alger, de Sid Ali Melouah. Bio sur ActuaBD http://www.actuabd.com/Deces-du-dessinateur-algerien-Sid-... 

Hommage sur Femmes en action (forum). Sid Ali Melouah : http://femmesenaction.forumactif.fr/t644-deces-du-dessina...

Zoom sur la BD algérienne, sur ToutenBD, 2004 : http://www.toutenbd.com/dossiers/article/zoom-sur-la-bd-a...  

La BD algérienne à travers une expo (avril 2016) : http://www.lecourrierdelatlas.com/1115006042016-Caractere... 

...... BIBLIOGRAPHIE thématique, ALGÉRIE, guerre d’Algérie. Sélection de BD... http://www.bdfugue.com/bd/selections/independance-algerie

...... Voir aussi… Algérie, guerre d’Algérie, mémoire, livres Jeunesse… note. Un livre, et une bibliographie : http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2016/02/29/un...

04/10/2011

L’internement des Gitans (1940), témoignage de Raymond Gurême, 86 ans. 4 octobre pour mémoire…

NOMADES.jpg

« Indigné pour toujours. »

« A 86 ans, Raymond Gurême témoigne de l’internement des gitans, en 1940, dans le camp de Linas-Montlhéry (91). » : Article de Julie Védie, Ile de France, Journal du Conseil Régional, oct-nov 2011. (Lien devenu inactif, ce n'est plus lisible en ligne) 

Citations : « ‘’Toute ma vie, j’ai recherché la liberté, l’insouciance et le bonheur familial que l’on m’a volés ce jour-là, alors que j’avais 15 ans.’’ Ce jour-là, c’est le 4 octobre 1940. Raymond Gurême, ses parents et ses sept frères et soeurs sont arrêtés aux aurores dans leur roulotte et internés dans le ‘’camp de rassemblement de nomades’’ de Darnétal, en Seine-Maritime. » Puis « au camp de Linas-Montlhéry (91), avec 200 autres tziganes. » (…) « ‘’Il ne faut pas oublier’’, martèle ce témoin indigné pour toujours, qui trouve à notre époque des relents des années 1940. ‘’On continue à s’acharner sur des gens sous prétexte qu’ils sont noirs, rouges ou bronzés. Nous, les gitans, on est de toutes les couleurs, avec l’impression d’être indésirables dans notre pays…’’ ».

…………………………………………………………………………………………………………………

LIVRE : « Interdit aux nomades », de Raymond Gurême, avec Isabelle Ligner, éds Calmann-Lévy.

………………………………………………………………………………………………………………………………

Voir aussi : MémoiresTsiganes1939-1946... http://www.memoires-tsiganes1939-1946.fr/internement.html