Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2021

Tisseurs de paix... Israël/Palestine. Violences, guerre, initiatives de paix... et élections.

israël,palestine,israéliens,palestiniens,juifs,arabes,paix,humanisme,livres,brice couturier,kamel bencheik,michel taube,david grossman,c.c.l.j.,the times of israël,waleed al-husseini,izzeldin abuelaish,laurent couson,yasmina khadra,nos larmes ont la même couleur,je ne haïrai point,l’attentat,une femme fuyant l’annonce,blasphémateurBeaucoup d’actualités dont je ne parlerai pas, ce serait vain -  ou cela a déjà été traité antérieurement (tags, si recherche, et catégorie Actu…). 
Mais trois séries d’événements m’ont fait beaucoup lire et communiquer ces dernières semaines, ces derniers mois même. Repoussant de jour en jour l’écriture des notes par refus de réaction dans l’immédiateté, qui ne porte qu’à l’agacement ou la colère, souvent. 
Cependant j’ai eu l’occasion de m’exprimer, et de m’informer. Et de voir que la complexité n’est pas ce qui peut le mieux se faire entendre. 
Premiers faits, que je vais traiter là. D’abord ceux qui sont liés au conflit israélo-palestinien. Constat, d’évidence, la violence de certains positionnements, les certitudes haineuses. Le goût qu’ont des esprits, aux certitudes confortables, de classer leurs interlocuteurs dans un camp à affronter. Et suivant qui parle on est dans l’un ou l’autre… 
 
.............................................................................
 
SOMMAIRE de la note
 
. D’abord, l’actualité, et comment en parler difficilement. Et le danger des engagements pour ou contre…
. Des initiatives de paix il y en a. Ainsi, lire Émile Shoufani, Comme un veilleur attend la paix
. Des analyses, pour éviter les débats stériles
. Tensions et réponses urgentes…
. Initiatives, actions pour la paix, le dialogue, contre les violences…
. Témoignages, musique, récits. Livres et art. (Israéliens et Palestiniens, ou pas).
. Citations. Edward Saïd
. Mise à jour. Articles. Courrier international et The Times of Israël
. LIENS. (Notes antérieures sur Israël-Palestine, dont deux mises à jour.
  Une, "Parcours de paix", pour des LIVRES,
  une, "Penser le conflit sans être le conflit", pour des SITES)
.................................................................................


israël,palestine,israéliens,palestiniens,juifs,arabes,paix,humanisme,livres,brice couturier,kamel bencheik,michel taube,david grossman,c.c.l.j.,the times of israël,waleed al-husseini,izzeldin abuelaish,laurent couson,yasmina khadra,nos larmes ont la même couleur,je ne haïrai point,l’attentat,une femme fuyant l’annonce,blasphémateurACTUALITÉ. Quand Israël reçoit des centaines de roquettes et réplique (en prévenant des cibles, pour évacuation), on ne voit souvent que les répliques, comme si les roquettes étaient légitimes. Et comme si le Hamas n’était pas un mouvement islamiste dont la Charte est antisémite, le régime d’oppression, et un pouvoir qui n’a pas l’intention de reconnaître l’existence du pays, pour l'instant. (On ne donne que rarement la parole aux dissidents : pourtant ils existent). Le terme « sionisme » est utilisé comme un argument, en totale ignorance de ce qu’il signifie. Critiquer les motivations des manifestations pro-palestiniennes est inaudible pour certains. (De ceux qui tolèrent des cris de haine et d’appel à la mort, de ceux qui ne réagissent jamais pour soutenir des musulmans - puisque la solidarité se veut identitaire ou en affinité identitaire - victimes de pouvoirs dictatoriaux ou de théocraties qui oppriment au nom de la religion, ou de groupes qui tuent leurs compatriotes au nom de Dieu aussi…). Non, préférence donnée à parler d’apartheid pour un pays où les Arabes israéliens sont représentés dans les institutions du pouvoir. Députés, partis. 

Mais quand on note les obstacles à la paix dans les choix, aussi, du gouvernement qui fut celui de Netanyahu, ou quand on critique la poursuite des colonies, ou quand on pointe la toxicité de courants extrémistes qui favorisent les tensions, d’autres ne sont pas non plus prêts à en tenir compte. Pourtant la presse israélienne, elle, ne craint pas de dénoncer ce qui est injuste ou problématique. (On ne peut en dire autant de l’expression critique palestinienne…). 

Cette actualité se vit sur un fond électoral. Netanyahu qui sentait qu’il jouait sa réélection (perdue), d’un côté. Le Hamas forçant l’AP à retarder les élections, de l’autre. Un contexte poussant à affronter, à provoquer. 

Cette note est la septième de la catégorie Israël-Palestine/tisseurs.de.paix Les deux dernières de 2015 ont été remaniées et mises à jour récemment. Nombreux liens. Livres pour l’une, sites pour l’autre. (Voir les liens en fin de note).

.................................................................................

Pour ma part je continue à être en accord avec la demande des mères qui avaient témoigné dans le livre Nos larmes ont la même couleur. Israélienne, l’une, Palestinienne, l’autre, toutes deux engagées dans le groupe des parents endeuillés militant pour la paix, contre les haines. Elles considèrent que ce que les étrangers doivent faire c’est soutenir les initiatives de paix, très méconnues souvent hors d’Israël. Ne pas importer le conflit.

Le danger des engagements pour ou contre un 'camp' dans le conflit israélo-palestinien, Amos Oz en parlait, en 2002, à l’occasion de la sortie de son livre Seule la mer. Propos rapportés dans le compte-rendu d’entretien du Monde du 7 mai 2002… CITATION. De la lutte contre le fanatisme, il disait qu’il fallait poursuivre le fanatique d’abord "à l’intérieur de soi-même" (famille, société, pays). Et il ajoutait… "C’est simple de manifester, même simpliste. Le cauchemar c’est de croire que le mal est ailleurs, chez les autres". (…) "Les Européens n’ont pas à prendre parti pour l’un ou l’autre camp. C’est contre-productif. Le seul choix est d’être pour la paix." (Les autres attitudes ne servant qu’à "encourager les extrémistes des deux côtés").

.................................................................................

Des initiatives de paix, il y en a. Autant qu’il y a des tensions tenant aux conditions de vie liées au conflit. Des initiatives et des signes divers démontant les clichés. Et c’est ce qui m’intéresse. Pas les débats stériles. Les faits précis,on les trouve le plus souvent dans la presse israélienne, notamment dans The Times of Israël, lisible en français… et newsletter quotidienne. Voir des exemples, plus bas dans la note (dont un qui est mentionné sur le site du CCLJ).

israël,palestine,israéliens,palestiniens,juifs,arabes,paix,humanisme,livres,brice couturier,kamel bencheik,michel taube,david grossman,c.c.l.j.,the times of israël,waleed al-husseini,izzeldin abuelaish,laurent couson,yasmina khadra,nos larmes ont la même couleur,je ne haïrai point,l’attentat,une femme fuyant l’annonce,blasphémateurTisseur de paix, Émile Shoufani, lui, qui, en 'veilleur' de paix, pensa à organiser des voyages judéo-arabes à Auschwitz. Dialogue et amour contre les haines. Et exercice de lucidité à communiquer, par, aussi, la critique des postures idéologiques figées qui transforment un conflit en guerre des religions. Lire son livre complète positivement la réflexion sur 'tisser' la paix. Comme un veilleur attend la paix, Albin Michel, 2002. La 4ème de couverture est lisible sur la page de l’édition (et reprise sur des sites de diffusion)… https://www.albin-michel.fr/ouvrages/comme-un-veilleur-at...

.................................................................................

Justement, débats stériles… Pour les éviter, la lecture de cette page de France Culture est tout à fait utile. Sur les paradoxes des positionnements et leurs motivations… Pourquoi de telles passions en Occident ? Par Brice Couturier… https://www.franceculture.fr/politique/pourquoi-ce-confli...

Utile, aussi, ce regard d’un chroniqueur dans Le Matin d’Algérie. Par Kamel Bencheik. Il insiste sur les responsabilités partagées et ne se fait aucune illusion sur les dirigeants palestiniens. CITATION… "La colombe de la paix ne construira jamais son nid dans cette région alors qu’aucune des deux parties n’acceptera de faire la moindre concession. Des deux côtés, on continuera de verser le sang des innocents et la haine grandira chaque fois un peu plus. A moins qu’un nouveau Yitzhak Rabin puisse de nouveau montrer le bout du nez en Israël et que les Palestiniens entendent se défaire de leurs dirigeants corrompus et de cet islamisme qui les enferme dans un bunker moral. Et que les uns et les autres puissent s’accepter en voisins respectables malgré les singularités et les paradoxes propres à chaque camp."… https://www.lematindalgerie.com/israel-palestine-limpossi...

Et enfin, cette analyse, qui ne fuit pas la complexité, sur Opinion internationaleNouveau gouvernement israélien : les faucons seront-ils les faiseurs de paix ? L'édito de Michel Taube...  CITATIONS… "On le dit souvent, et même on le constate comme une constante dans la politique des hommes : des conflits sociaux aux crises internationales, les durs, que l’on qualifie parfois de faucons, sont plus enclins à trouver des compromis et parfois à réaliser une « paix des braves », que les prétendues colombes. Dans le conflit israélo-arabe, c’est le leader historique du Likoud, Menahem Begin, qui fit la paix en 1978 avec le président égyptien Anouar el-Sadate, lequel avait voulu anéantir Israël cinq ans plus tôt, lors de la Guerre de Kippour. (…)Qui sera le faucon palestinien capable de reconnaître Israël en tant qu’État à majorité juive, de le faire devant son peuple, d’en tirer les conséquences pratiques en termes de coopération et d’échanges, comme cela se dessine entre Israël et les Émirats arabes unis ? On doute que ce soit le Hamas, et on sait que Mahmoud Abbas, chef de l’Autorité palestinienne, est trop corrompu et affaibli pour être l’homme de la situation. Il n’est ni faucon ni colombe. Quelle que soit l’attitude du nouveau gouvernement israélien, il faudra peut-être attendre sa succession pour que puisse être tentée l’ultime chance de voir un État palestinien se créer en Cisjordanie (mais quid de Gaza ?). / Côté israélien, force est de constater que le gouvernement est une mélasse complètement invraisemblable allant de l’extrême droite à l’extrême gauche, et incluant même un parti arabe islamiste. Le premier objectif de cette coalition est atteint : dégager Netanyahou ! Il faut espérer que son ambition ne s’arrête pas là. (…) Où en seront les Palestiniens en 2023, lorsque Lapid, nullement perçu comme un faucon, prendra les rênes du pouvoir (si la coalition tient jusque là !) ? En seront-ils encore à se déchirer entre les islamistes fanatiques du Hamas, soutenus par Téhéran et le Qatar, qui aspirent à tuer tous les Juifs et imposer la charia universelle, et les pantins corrompus de l’Autorité palestinienne, tenant d’un double discours qui a fini par exacerber de nombreux pays arabes ?(…) Les démocraties ne se font jamais la guerre, raison pour laquelle l’émergence d’une vraie démocratie palestinienne faciliterait grandement la quête de cette paix si attendue et encore si lointaine. Espérons alors que le Moyen-Orient entre peut-être dans une nouvelle ère…"… https://www.opinion-internationale.com/2021/06/22/nouveau...

Une tribune publiée en mai, France, pour exprimer le refus des choix identitaires et des expressions de haine au sujet du conflit Israël-Palestine (importé en France de manière plus que problématique). L’article n’est pas lisible intégralement en ligne, mais l’essentiel est dit dès le titre et le début… Le Monde… https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/05/31/nous-refu...

Grand changement de gouvernement. Difficile à estimer pour nous, de l’extérieur. Cependant, globalement, que Netanyahu soit éliminé est plutôt apprécié par tous ceux qui espèrent des changements. Huit partis sont représentés, dont un dit ‘islamiste modéré’ (oxymore, mais pourtant réalité, due à la proportionnelle, accueillie comme une avancée dans le dialogue… à suivre). Voir l’analyse du CCLJ belge… (Juifs laïques de Belgique)… https://www.cclj.be/node/14172 

.................................................................................

Tensions. Sur cela les analyses ne manquent pas… Initiatives de paix urgentes, dit le journal, The Times of Israël, qui sait qu’elles existent déjà. Des photographies en illustrent deux. Une marche de la paix organisée ensemble (Israéliens juifs et arabes), le 5 juin 2021 à Tel Aviv, et un match de foot organisé par un Palestinien de Cisjordanie. CITATION…  "Tandis qu’un grand nombre d’efforts entrent dans la catégorie de cette construction patiente de la paix entre Israéliens et Palestiniens, plusieurs groupes impliqués dans le secteur tentent de renforcer le dialogue entre Juifs et Arabes israéliens par le biais de programmes collaboratifs sociétaux. / Certaines initiatives utilisent la technologie pour renforcer les liens tandis que d’autres accordent plus de place au dialogue. Certaines existent seulement sur le territoire israélien, et d’autres s’étendent au-delà des frontières du seul État juif."… Après les émeutes dans les villes mixtes, les initiatives de paix sont urgentes…  https://fr.timesofisrael.com/apres-les-emeutes-dans-les-v...

Dans cet article le journal fait le point sur les attaques de roquettes et la réaction du pays. Mais il insiste aussi sur les tensions internes sans occulter le rôle d’extrémistes juifs israéliens, ni les causes sociales des tensions provenant d’Arabes israéliens.  Il présente comme une priorité la lutte contre les extrêmes des différentes communautés et la correction des injustices et manques… Le titre est dur (‘vicieuse rupture interne’...).  https://fr.timesofisrael.com/israel-le-hamas-et-notre-vic...?

.................................................................................

Initiatives, actions, faits à valeur symbolique... 

Un autre rassemblement pour la paix, qui avait réuni des milliers de personnes… Tel Aviv : Des milliers de Juifs et d'Arabes se rassemblent pour la coexistence. The Times of Israël… Était présent l’écrivain David Grossman… Le 22 mai 2021. CITATIONS… "Des milliers de personnes ont manifesté, samedi soir, dans le centre de Tel Aviv, appelant à la coexistence entre Juifs etArabes et à une solution à deux États au conflit israélo-palestinien. (…) Scandant« c’est notre foyer à tous » et « nous sommes solidaires sans haine et sans peur », les manifestants ont défilé de la place Rabin, à TelAviv, jusqu’à la place du théâtre Habima. Là-bas, la foule rassemblée a écoutéles discours de deux des organisateurs du mouvement, Itamar Avnery et Sally Abed, ainsi que les interventions de l’auteur David Grossman et du député de laListe arabe unie Ayman Odeh."… https://fr.timesofisrael.com/tel-aviv-des-milliers-de-jui...

Mai 2021. Action des femmes de Jérusalem sur Facebook. Protestation contre les violences… The Times of Israël… https://fr.timesofisrael.com/des-femmes-de-jerusalem-prot...

Le CCLJ donne des informations sur des faits qui peuvent apparaître comme mineurs, car ils ne sont pas politiques, pas militants. Des faits de vie dont on ne saurait parfois rien. Ainsi, dans cet article pourtant lié aux tensions, un fait qui relie un juif victime, une palestinienne, arabe, chrétienne, et un juif (tous deux greffés) et deux médecins musulmans de Jérusalem.  CITATION… "Nous sommes comme une famille maintenant". "Sur son lit d’hôpital où elle vient de subir une greffe de rein, Randa Aweis, une Arabe israélienne de 58 ans originaire de Jérusalem, parle de son donneur. Il s’appelait Yigal Yehoshua, avait deux ans de moins qu’elle, et était père de deux enfants. Il est mort le 17 mai à Lod, assassiné à coup de pierres par des émeutiers arabes parce que Juif. Son lynchage a provoqué une onde de choc dans une société israélienne fracturée et meurtrie. Mais son geste ultime symbolise aussi tout ce qu’elle peut offrir de meilleur : en faisant don de ses organes, Yehoshua a sauvé Randa, la chrétienne, ainsi qu’un jeune homme juif, Itsik, grâce à des opérations conduites par deux médecins musulmans de l’hôpital Hadassah Ein Karem de Jérusalem, Ashram Imam et Abed Halaila. Comme un défi lancé aux haineux, un encouragement à croire encore à la coexistence heureuse. Envers et contre tout ?"… Croire à la coexistence... https://www.cclj.be/node/14134

Et voici encore une histoire médicale, récente. Là il n’y a pas greffe de l’organe d’un mort, mais une vivante, israélienne, qui a fait le choix de donner un rein à un patient gazaoui, et d’ainsi le sauver. Le titre n’est pas bon (‘bonté d’âme’... c’est mièvre - or donner un rein c’est un acte qui va au-delà. Encore un signe de la complexité des liens entre les uns et les autres. Et c’est de cela que viendra la paix. Times of Israël, 02-07-2021 … https://fr.timesofisrael.com/comment-une-activiste-de-dro...

Complexes rapports entre Israéliens et Gazaouis, dont Hamas... Une nièce d'un chef du Hamas hospitalisée en Israël depuis un mois. (Et pendant la période de roquettes et bombes)...https://fr.timesofisrael.com/une-niece-dun-chef-du-hamas-...

Il y a la haine des uns, et le contraire. Une victime juive, d'une foule arabe, remercie l'infirmier arabe qui l'a sauvée. The Times of Israël… https://fr.timesofisrael.com/une-victime-juive-dune-foule...

RAP. Un rap sans filtres s’en prend au racisme entre Arabes et Juifs – des deux côtés. The Times of Israël…  Un rappeur arabe et son partenaire de dialogue, juif. Israéliens, ensemble. Ce qui est intéressant c’est qu’ils sont allés chercher dans leurs émotions négatives de quoi parler avec le langage de ceux qui s’affrontent, l’article l’explique clairement… CITATION... "Le décor est la scène pour le rappeur arabe Sameh Zakout et l’éducateur juif Uriya Rosenman alors qu’ils se lancent dans ‘Bo Nedaber Dogri’ (Viens on parle franchement), un rap de six minutes et 28 secondes publié jeudi alors qu’Israël et Gaza se dirigeaient vers un cessez-le-feu." ... https://fr.timesofisrael.com/un-rap-sans-filtres-sen-pren...

.................................................................................

israël,palestine,israéliens,palestiniens,juifs,arabes,paix,humanisme,livres,brice couturier,kamel bencheik,michel taube,david grossman,c.c.l.j.,the times of israël,waleed al-husseini,izzeldin abuelaish,laurent couson,yasmina khadra,nos larmes ont la même couleur,je ne haïrai point,l’attentat,une femme fuyant l’annonce,blasphémateur,comme un veilleur attend la paix,émile shoufaniENQUÊTE CINÉMATOGRAPHIQUE. INVESTIGATION EN IMAGES... 

Israël, le voyage interdit, film de Jean-Pierre Lledo

Car tisser la paix c'est aussi montrer le réel et révéler ce qui fait obstacle et pourquoi. Le mot "interdit" dans le titre correspond à cette réalité du non-pensé, en Algérie, du rapport avec les Juifs. Ce qui détermine effacement et hostilité (par rapport au pays qu'est Israël). Et ce qui a provoqué un refoulé durable dans l'histoire du cinéaste. 

Présentation. Film documentaire…  http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/608...

France culture. Émission, page à lire et bande-annoncehttps://www.franceculture.fr/emissions/plan-large/israel-...

Article sur la démarche de Jean-Pierre Lledo et son sens, plus qu’un message personnel du cinéaste. Ce que le film révèle de situations historiques, idéologiques, et culturelles. Cultures J. … https://cultures-j.com/israel-le-voyage-interdit-le-livre...

..................................................................................

Témoignages, récits, art...

israël,palestine,israéliens,palestiniens,juifs,arabes,paix,humanisme,livres,brice couturier,kamel bencheik,michel taube,david grossman,c.c.l.j.,the times of israël,waleed al-husseini,izzeldin abuelaish,laurent couson,yasmina khadra,nos larmes ont la même couleur,je ne haïrai point,l’attentat,une femme fuyant l’annonce,blasphémateurTémoignage. Un jeune palestinien de Cisjordanie, réfugié en France après avoir été emprisonné, et torturé, par décision de l’Autorité palestinienne, pour son athéisme. Waleed Al-Husseini exprime surtout son rejet de l’islam (et son inquiétude de voir l’islamisme avoir des complices en France). Mais son histoire montre aussi une des difficultés dans le dialogue israélo-palestinien. La religion imposée, l’absence de liberté de conscience, et l’utilisation identitaire qui est faite de la croyance.  Il témoigne dans son livre, Blasphémateur ! Les prisons d’Allah, Grasset. Son blog, La voie de la raison… https://la-voie-de-la-raison.blogspot.com

Témoignage. Je ne haïrai point. Dr Izzeldin Abuelaish. Livre d’un médecin humaniste. Médecin de Gaza travaillant aussi dans les hôpitaux israéliens. Frappé par la tragédie et refusant la haine… Mais témoignant de la difficulté d’une vie palestinienne limitée par des pouvoirs rivaux… https://www.jailu.com/je-ne-hairai-point/9782290054673

Cinéastes palestiniens réfugiés en France (car menacés de mort par les islamistes à Gaza), Tarzan et Arab Nasser. Leur film Dégradé, sorti en 2016 avait été sélectionné à Cannes. "Le Hamas ne tolère aucune voix différente". (Et justement ils veulent montrer que des voix autres il y en a…)...  https://www.leparisien.fr/culture-loisirs/honnis-du-hamas...

Voici un requiem qui est message de paix, en plus d'être un hommage aux morts de la pandémie. Le compositeur français Laurent Couson a commencé à créer son Requiem (au moins à y penser) pendant le premier confinement. Particularité, il utilise l'arabe, l'hébreu et le latin, car langues des textes des monothéismes et volonté de créer un lien en associant les langues de peuples en conflit. Textes religieux mais intention qui dépasse le religieux, tout en s'y réfugiant (en quelque sorte, non pour échapper à la réalité et cultiver la peur, mais pour le retrait qui permet de penser du sens). La langue arabe est ici pour l'écriture d'un poète. Éloge de Babel, des langues et des cultures, message contre le rejet de l'autre... Initiative de création qui rejaillit aussi vers le Moyen-Orient. Mieux qu'une pétition qui prendrait parti… https://www.opinion-internationale.com/2021/06/13/requiem...

israël,palestine,israéliens,palestiniens,juifs,arabes,paix,humanisme,livres,brice couturier,kamel bencheik,michel taube,david grossman,c.c.l.j.,the times of israël,waleed al-husseini,izzeldin abuelaish,laurent couson,yasmina khadra,nos larmes ont la même couleur,je ne haïrai point,l’attentat,une femme fuyant l’annonce,blasphémateur,comme un veilleur attend la paix,émile shoufani

 

Récit. L’attentat, de Yasmina Khadra. Une réflexion sur le conflit israélo-palestinien, à travers l’histoire d’Amine, médecin israélien d’origine palestinienne. La question du terrorisme, des choix. Sans manichéisme… https://www.mollat.com/livres/9871/yasmina-khadra-l-atten...

israël,palestine,israéliens,palestiniens,juifs,arabes,paix,humanisme,livres,brice couturier,kamel bencheik,michel taube,david grossman,c.c.l.j.,the times of israël,waleed al-husseini,izzeldin abuelaish,laurent couson,yasmina khadra,nos larmes ont la même couleur,je ne haïrai point,l’attentat,une femme fuyant l’annonce,blasphémateur,comme un veilleur attend la paix,émile shoufani

 

Récit. Une femme fuyant l’annonce, de David Grossman. La peur d’une mère israélienne craignant la mort de son fils parti en opération militaire. À travers elle, les difficultés et douleurs de tout un peuple broyé par un conflit long… https://www.seuil.com/ouvrage/une-femme-fuyant-l-annonce-...

.................................................................................

Deux réflexions d’Edward Saïd, cité dans un article du Monde du 25-09-2003… Dans la première il pense à un État futur binational, avec deux États d’abord, comme étape. (Cela reste un sujet de débat tant en Israël que chez les Palestiniens, avec des options diverses). Ensuite il insiste sur les liens inextricables des deux peuples et sur le travail qu’ils doivent faire les uns et les autres pour se rejoindre. L’article commentait le contenu du livre d’Edward Saïd, À contre-voie, portant beaucoup sur la question de l’identité, après avoir rappelé les engagements de l’intellectuel et sa critique des intellectuels arabes trop complaisants avec les régimes ’totalitaires et corrompus’ de leurs pays. CITATIONS… "La meilleure solution, la seule vraiment réaliste, est qu’Israéliens et Palestiniens, totalement imbriqués les uns dans les autres, forment un État binational. Mais sans doute faudra-t-il une étape transitoire, avec deux États côte à côte." (...) Et… "Le temps est venu pour les deux peuples d’effectuer un travail symbiotique pour bâtir une histoire commune. Séparer les routes est une faute épistémologique. L’histoire palestinienne est impensable en dehors de l’histoire d’Israël, et voce et versa." 

.................................................................................

Mise à jour. 29-06-21 et 27-07-21

Ceux qui tissent la paix sont aussi ceux qui œuvrent pour une parole authentique sur l’Histoire. Y compris en pensant contre soi-même (en apparence), en cassant les clichés, en démontant les ‘vérités' transmises pour le confort idéologique. Ainsi le rédacteur en chef du journal israélien critique HaAretz, Aluf Benn. Il pose la question de la mémoire de la Nakba (catastrophe, pour les Palestiniens) en disant qu’Israël doit s’en saisir aussi.
L’article du Courrier international, 29-06-21 (traduit de l’anglais) n’est pas lisible intégralement. Mais le lien vers l’article original ouvre un texte complet… https://www.courrierinternational.com/article/temoignage-...
 
Des messages personnels sont des pas vers la paix, signes symboliques. Médaillé d'argent, Saied Mollaei, qui a fui l'Iran, dédie sa victoire à Israël. The Times of Israël, 27-07-21... https://fr.timesofisrael.com/medaille-dargent-saied-mollaei-qui-a-fui-liran-dedie-sa-victoire-a-israel/
Et...
JO : sommé d'abandonner pour éviter de combattre un Israélien, un Iranien décroche une médaille avec la Mongolie deux ans plus tard. Le Figaro, 27-07-21…  https://www.lefigaro.fr/sports/jeux-olympiques/jo-judo-me...

.................................................................................

LIENS. NOTES antérieures…  et liens dans les notes… dont revues de presse.

Sur une pièce de théâtre de Kheireddine Lardjam, O-Dieux, pour aider à penser autrement le conflit. 08-11-2016… http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2016/11/08/o-... 

Parcours de paix. LIVRES, ART… Liens.  05-11-2015… http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2015/11/05/is...

Penser le conflit sans être le conflit. Associations, dissidences, SITES, presse. 18-10-2015… http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2015/10/18/is...

Sur un film de Thierry Binisti. Une bouteille à la mer. 13-10-2015… http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2015/10/13/un...

Nos larmes ont la même couleur. Un LIVRE. 13-10-2015… http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2015/10/13/no...

Sur l’assassinat de Juliano Mer-Khamis. 17-04-2011… http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2011/04/17/su...

Écrire un commentaire