Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2015

Israël-Palestine. "Parcours de paix..."

« La médiathèque Lucie Aubrac de Ganges, en Cévennes, et Réel éditions (maison d'éditions à Ganges) s’associent pour proposer deux journées, les Vendredi 20 et Samedi 21 novembre 2015, et présenter les actions de paix de plusieurs Palestinien(ne)s et Israélien(ne)s, à travers rencontres, débats, projections, musique… Les invité(e)s sont les auteurs du livre collectif : « Israël – Palestine, Les mains tendues » (Réel éditions), qui sortira en librairie début novembre.

Ils sont Israéliens, Palestiniens, Juifs, Arabes, Musulmans, Chrétiens... »

« Ces propositions et ces actions existantes nous sortent du clivage médiatique simpliste et désespérant. » 

Suite sur le site : http://fr.ulule.com/parcoursdepaix/ 

Le site de l'édition : http://www.reel-editions.comPAIX.jpg

12/06/2015

ASIA BIBI prisonnière en danger, Pakistan : action urgente (dégradation inquiétante de sa santé)

BLASPHEME.pngLIVRE ASIA BIBI.jpg

Je reprends les informations de la page du MPCT, confirmées par lettre par la journaliste qui suit Asia Bibi et a écrit deux livres pour son soutien :

L’association britannique des Chrétiens pakistanais a alerté des associations (dont le MPCT) sur la dégradation alarmante de la santé d’Asia Bibi, condamnée à mort pour un prétendu blasphème, et emprisonnée depuis près de 6 ans.

La journaliste Anne-Isabelle Tollet, proche de la famille d’Asia, note : « Asia est très malade, elle a probablement été empoisonnée. Elle n’arrive plus à s’alimenter, ni à se déplacer et vomit du sang…Son avocat a déposé une requête auprès de la Cour Suprême pour qu’elle puisse être vue par un médecin, analyse de sang, bilan général et traitement. / Il a demandé aussi à ce qu’elle soit transférée pour plus de sécurité et pour être plus proche de sa famille. Les déplacements à Multan sont très longs et très onéreux et c’est pourquoi, ils n’arrivent pas toujours à lui apporter sa nourriture à temps, d’où les risques d’empoisonnement. »

Il faut intervenir rapidement et efficacement auprès des autorités pakistanaises pour qu’elle soit suivie par un médecin, qu’elle ait un traitement et qu’elle revienne à Lahore (la sauver : la faire libérer sera une autre étape...).

ACTIONS possibles ? (Après consultation des sites) :

Soutenir la pétition déjà posée : http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2014N46953

Ecrire  (contact sur sites ou courriels). Résumer les faits pour demander une intervention du gouvernement français. Et s’adresser aux autorités pakistanaises par l’intermédiaire de l’ambassade et du consulat (les courriels sont sur le site).

Courrier sur le site de l’Elysée : http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Affaires étrangères : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/mentions-legales-infos-pratiques/nous-ecrire/

Ambassade du Pakistan : http://www.pakembparis.com/home  (deux adresses « emb », plus consulat).

...................................................................................................................................................................

Site du Comité international de soutien : http://www.asiabibi.com/

Page du MPCT sur les dernières informations concernant Asia Bibi: http://www.mpctasso.org/spip.php?article1417

Livre. « Blasphème », La Vie, 30-05-2011 : http://www.lavie.fr/religion/islam/blaspheme-un-livre-exceptionnel-pour-sauver-asia-bibi-catholique-pakistanaise-condamnee-a-mort-30-05-2011-17246_20.php

Livre. « La mort n’est pas une solution » d’Anne-Isabelle Tollet, Paris-Match, 08-03-2015 : http://www.parismatch.com/Actu/International/Seul-un-elan-international-pourra-sauver-Asia-Bibi-721332

Mise à jour 03-06-2016 (Asia Bibi ciblée par la propagande islamiste) : https://www.portesouvertes.fr/informer/espace-radio/chron... 

27/05/2015

Andalousie ? Non : Andalousies...

Blas Infante.gifANDALOUSIE.jpgAl-Andalus.gif

Ancestrale Andalousie à l’histoire complexe, aux récits parfois contraires. Et même si la réalité est  recouverte en partie par une mythologie idéale, il reste des mémoires transmises, qui touchent à un mystère identitaire. Ce qui est passé, de génération en génération, c’est un goût musical commun à plusieurs rives, les mêmes chants, un tissage de langues, une esthétique visuelle, architecturale notamment, qui transcende les frontières. Et des visages qui se ressemblent, car les gènes, au cours des siècles, ont circulé... Emprunts biologiques nés d’amours frontières. Andalousies, dit Jacques Berque, car ce pluriel donne une direction à la fraternité que les êtres humains, malgré tout, cherchent. L’Andalousie a ceci de particulier, qu’elle reste, plus qu’une région, une patrie intérieure des exilés, longtemps après qu’ils aient raconté leurs migrations, ou leur fuite, longtemps après, chez leurs descendants. Elle se fait centre diasporique, repère. Et quand on entend chanter Marlène Samoun, pour des chants sépharades en plusieurs langues, ou qu’on entend le violon ou la voix de Rachid Brahim-Djelloul, on part dans un voyage intime, on pénètre dans les douleurs et les joies de milliers de noms (avec les nôtres peut-être), dans un passé lointain, et dans le présent si proche qu’il suffit de quelques mots en espagnol ou de quelques heures en train, pour traverser le temps... Elle est peut-être, notre Andalousie métisse, la patrie intérieure de tous les humanistes, de tous ceux qui refusent les entraves de la haine, les pièges des barrières.

Il y a aussi, dans la souterraine identité andalouse (et espagnole), la conscience marrane. Ce mot peut se lire comme une injure faite aux conversos (porcs, pour ne pas vouloir en manger), ou trouver dans l'hébreu le sens de consciences forcées (à la conversion). Car des 5% de Juifs, seuls 12% partirent. C'est ainsi que certains donnèrent des saints chrétiens, authentiques mystiques ne sachant plus leur identité religieuse familiale (car leurs parents les protégeaient en ne la leur disant pas...). Et c'est ainsi que l'Espagne andalouse s'interrogea beaucoup, après le franquisme, sur les interférences cachées de ses visages culturels et spirituels...

On peut aller plus loin dans les questions, et sentir, encore plus, le ridicule des enfermements identitaires. Zev ben Shimon Halevi (Warren Kenton), kabbaliste anglais fascinant, écrivit un roman initiatique sur l'Andalousie des mystiques, "L'Envoyé de l'Esprit", publié d'abord en anglais à Londres et à New York, puis en français en 1991. Rencontres de destins, groupes hétérogènes qui s'enseignent. Talmud, kabbale et soufisme qui se frôlent et s'interpénètrent, familles qui se croisent... Chrétiens récents aux antécédents juifs "ou" musulmans, et même juifs "et" musulmans. Cela commence par "un matin glacé du printemps de 1491". Cela finit sur une scène de mort et son contraire. On parle de "l'envoyé de ce temps". (Non le Messie final des uns ou des autres, mais le "Katub", un esprit ordinaire en apparence - singulier ou pluriel - qui supporte le monde par son feu intérieur... Que les êtres ne reconnaissent pas, ou reconnaissent, et qui meurt, comme tous, suivi par un autre.) Il y a Rachel et Avraham, Hakim et Mora, à la fin, page 239. Rachel... "Mon père était juif et ma mère maure, avant que nous devenions chrétiens.", avait-elle dit, page 100... 

Encore plus loin? Si on parle à un taoïste ou un mystique tibétain, il dira que, sans doute, dans d'autres vies que parcourut notre âme, nous avons, nous, parcouru plus que des vies. En voyageur d'identité... Juif une vie, musulman une autre, chrétien la suivante, athée cérébral une autre fois, ou avant. Agnostique, souvent, en recherche de lucidité. Méditant parfois, et sage, peut-être, ou fou. En tout cas ennemi de soi-même dans les vies d'intégrisme, d'inquisition, de fermeture communautaire, tuant son miroir ou son frère. Mais il dira aussi qu'au bout du bout du temps (qui n'est pas ce que l'on croit) on finit par prendre conscience de ce que sont les mirages de nos rivages intérieurs, et par se voir soi-même dans l'autre, sage ou fou. Car notre réalité est une mise en abyme...    

« J’appelle à des Andalousies toujours recommencées, dont nous portons en nous à la fois les décombres amoncelés et l’inlassable espérance. » Jacques Berque, né en Algérie, leçon de clôture prononcée au Collège de France, en juin 1981.

............................

LECTURES....

"El Ideal Andaluz", de Blas Infante, Sevilla, Arévalo, 1915. Réédition, Sevilla. Junta de Andalucía, 2010, centrodeestudiosandaluces.es : http://bit.ly/1KyxuOQ

"Identité andalouse", de Gabriel Martinez-Gros, Actes sud, 1997 : http://bit.ly/1AwVsqe

"Al-Andalus, 711-1492", de Pierre Guichard, Hachette/Pluriel. Sur le site Bibliomonde : http://www.bibliomonde.com/livre/andalus-711-1492-1814.html

 "Construction des identités", l’exemple de l’Andalousie. Recherche d’Ébane  Mexcin, Montpellier : http://bit.ly/1EwiBEi

.......................

Sites...

L’Andalousie par elle-même, "Así es Andalucía", andalucia.org : http://bit.ly/1RmaP9r

Fiche wikipedia (liens, dont portails): http://fr.wikipedia.org/wiki/Andalousie

.......................

Notes antérieures...

J’ai fait une mise à jour dans une note du 07-03-11, en constatant un manque étonnant (note qui était suivie d’une autre page, le 11). Multiples liens, livres et musique, sites dédiés, aussi : http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2011/03/07/andalousies.html

Autre note, complémentaire, le 11-03-11 : http://bit.ly/1GC3dfO

26/01/2015

COMPLOTISME CHRETIEN, DANS LE LIT GENERAL D’UNE BÊTISE SANS INNOCENCE...

LIBE COMPLOT.jpg

Avant aujourd’hui, j’avais vu qu’existaient des sites complotistes (connus surtout depuis leurs délires autour du 11 septembre 2001), phares désastreux d’une non-pensée. J’avais constaté, souvent par hasard, de lien en lien, que des blogs ou des sites, en apparence non contaminés par cette dérive idéologique, étaient en fait indirectement les diffuseurs (volontaires) de pages complotistes présentes sur les sites référencés dans leurs listes, et ainsi, de référence en référence, faisant aller vers le pire du pire. J’avais constaté ensuite, comme tous, que des forums fréquentés par des jeunes - et des idéologues de sous-culture - relayaient ces interprétations orientées (et de plus en plus haineuses). J’avais entendu les formules ravageuses de Dieudonné et son ami J-M Le Pen : provocation et conviction. Extrême droite, théoriciens de l’intégrisme islamiste, esprits perdus et sans culture... Oui : on voit, on signale l’incitation à la haine raciale (associations et portail PHAROS), on essaie d’analyser les sources, on consulte le site conspiracywatch, on met en garde des distraits, etc. On sait que les intégristes catholiques flirtent de près avec ces courants, oui. Mais aller jusqu’aux franges les plus folles (les plus dangereuses) de cette mouvance, c’est un voyage sur la Toile qui donne la nausée, et a de quoi terrifier. Le hasard m’a fait faire ce voyage hier soir. A partir de rien (en apparence : le complotisme avance d’abord masqué).

Donc...

J’ai reçu des mails où on m’envoyait un lien vers une vidéo (Youtube)... Entretien avec le réalisateur (journaliste chrétien) d’un film sur la figure de Marie (miracles, prédictions, etc.) : sur le « 3è secret de Fatima ». Un mot, vite présent : secret.   

Cela n'est pas vraiment dans mes centres d’intérêt (la spiritualité, oui, les dogmes religieux, non, les superstitions, encore moins). Mais j’ai voulu écouter pour répondre  à l’envoi, et voir ce que recouvrait ce lien avec ce mot « secret » accolé à un tel thème. Vite un autre mot suivait : « apocalypse ». Grand malaise... J’ai reconnu des codes présents ailleurs, pas dans les meilleures pages. (On est dans un univers où on se méfie, car « des choses sont cachées », des « secrets » gardés... des dangers occultés).

Quand j'ai un doute – ou plus - je cherche : les supports, les sources, les réseaux. La vidéo a un éditeur, l’éditeur un site, le site un vocabulaire... On tombe, là, d’évidence dans les réseaux du FN et de ses amis. Nécessité d'aller plus loin dans la recherche. .. J'ai d'ailleurs trouvé une page avec la réfutation d'un prêtre blogueur,  qui notait la tendance complotiste du film en question et de la parole du réalisateur (après un entretien avec lui), et mettait carrément en thème secondaire de sa page de blog « théorie du complot », gêné par cela (mais n’allant pas chercher, alors, les sources, liens, réseaux...).

En cherchant encore quels fils reliaient quoi à quoi, j’ai trouvé un titre similaire, mais pour un livre cette fois. Donc, question... Que signifiait l’intérêt ésotérique pour ce thème, avec cette part complotiste ? (Je sais, bien sûr, que l’ésotérisme a ses variantes d’extrême droite, bien fournies). Le hasard (recherches personnelles n'ayant rien à voir) m'a fait retomber sur les mêmes pages ou d'autres, similaires...

La référence ? Jovanovic,  livre. Et ce nom... listé (caprice du jour de google) vers le site d’Alain Soral... avec un éloge de Soral apr l’auteur en question, Jovanovic. Là on est complètement dans un temple du complotisme... avec des thématiques, des  invités, des références nettement d’extrême droite. Le « secret » religieux prend un bain idéologique et politique sans nuances, enrobé de l’obsessionnel « Nouvel ordre mondial ». C’est chrétien, tout ça ? Non : catholique intégriste (catholique politique...).  En tout cas ça cherche à être habile : ou comment afficher la haine et échapper aux signalements, aux plaintes...

Peut-il y avoir pire ? Difficile (car déjà...), mais, hélas, oui. Oui, dans l’hystérie. Les mots « secret » et « Fatima » (ensemble) sont un hameçon qui pêche en eaux très troubles... Jusqu’aux sites  délirants (délire d’interprétation...). La couleur est affichée, sans garde-fous : complotisme, antisémitisme (référence donnée comme un slogan, le faux des Protocoles des Sages de Sion, ramené à Protocoles, en raccourci pour initiés peut-être). Et... paranoïa. Ils sont là, blogueurs et commentateurs fascinés, se croyant cernés, menacés par un monde athée ou croyant autrement (car seuls les Chrétiens, d’après eux, seront sauvés et échapperont à l’apocalypse qu’aurait prédit Marie à Fatima et que d’autres relaient tous les quinze jours pour le mois suivant. Ridicule... Chrétiens sauvés ? Pas sûr qu’ils pensent cela, d’ailleurs. Juste les catholiques ? Ou seulement les catholiques traditionnalistes dans leur bunker réel et symbolique ? Sauvés de quoi, en plus ? De la mort ? C’est tout ce que cela leur fait, aux chrétiens complotistes, que croire ? Encore plus de terreur devant la fin inéluctable de leur corps ?

En tout cas cela n’ouvre pas leur cœur. Atroce indécence des propos sur certaines pages. Les morts des 7, 8, et 9 janvier 2015, sont « punis », car sataniques. Et les victimes juives de l’Hypercacher symbolisent « la fin de la synagogue de satan ». Et la marche du 11 était une « messe satanique ». Ceux qu’ils voient en ennemis sont censés être aidés par des forces surnaturelles maléfiques... Moyen-Âge  en 2015...

Quel rapport entre le complotisme soft (vidéo du départ) d’un rêveur de miracles dont il croit qu’on le prive, mais qui déjà installe la peur (apocalypse non symbolique), et qui, apparemment, ne se signale pas du tout par un langage qui signerait des choix porteurs de haine, au contraire... Mais trahit ses proximités idéologiques par l’hébergeur de son entretien (site tv politiquement défini, par les invités de son programme notamment, TV libertés). Quel rapport avec ceux qui affichent nettement le désir de meurtre (la satisfaction à l’énoncé des morts, et les menaces souterraines), la violence radicale ? Le rapport c’est l’effrayant glissement lent d’un site à l’autre, de degré en degré, d’une information apparemment anodine à une monstruosité criminelle, mortifère, qui voit du blasphème partout, et dans chaque blasphème prétendument repéré, un crime répété. Et la « distraction » des premiers lecteurs, de ceux qui reçoivent et diffusent cela, diffusant ainsi tout le reste : chaîne molle qui se termine par des vœux d’assassinat, de mort collective. C’est cette mollesse qui piège les gens. Le complotisme ne marcherait peut-être pas s’il se donnait immédiatement dans sa face la plus abjecte. C’est parce qu’il emprunte des voies lentes et détournées qu’il prend des consciences dans ses filets.

On a beaucoup parlé de jeunes complotistes, de forums et de sites de la sous-culture, d’une jeunesse musulmane ignorante de ses racines spirituelles, déculturée. On a pu le constater en tombant sur des pages assez folles elles aussi. Et, oui, de massive ignorance. Sauf que ce que j’ai vu là, à la fin, est d’un autre domaine : blogueur qui semble jongler avec érudition entre des symboliques complexes qu’il maîtrise intellectuellement, ayant beaucoup lu (du genre bac plus dix ou le faisant croire), et lecteurs et commentateurs fascinés par ce qu’ils pensent être tant d’intelligence... Complotisme intellectuel...

Je ne mettrai pas de liens vers ces sites (même pas pour partage d’information ou exigence de sources), et surtout pas le dernier vu, où des âmes mortes spirituellement communient au nom de « Marie » en buvant l’hostie de la haine produite par un mental malade. Non, cela s’analyse, pour réfléchir. Et se signale (voir ci-dessous).

Une approche sans agressivité (vidéo un peu pauvre) débouche sur l’infâme théorisé...

......................................................................................................................

Le complotisme n'est pas chrétien par essence (et pas plus musulman par essence) : il est d'extrême droite, d'une religion ou d'une autre, ou sans. Et il faut le dénoncer partout où on le trouve... 

......................................................................................................................

COMPLOTISME, INCITATION A LA HAINE RACIALE. SIGNALER :

Internet-signalement.gouv.fr  PORTAIL. PHAROS (signalements de contenus illicites) https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

S’INFORMER : SITE DEDIE  (revue de presse et de sites, dossiers, clés pour comprendre ce qui est en jeu) : CONSPIRACYWATCH, Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot : http://www.conspiracywatch.info/

04/01/2015

« Aux yeux d’une fleur »... Ou retour sur Noël, Hanouccah, l’Aïd El Mouloud...

Père Noël.jpgGUIDE.png

 « Aux yeux d’une fleur, / le monde est une fleur. / Aux yeux d’une épine, / le monde est une épine. » Texte d’une chanson d’Ani Chöying Drolma, nonne star du Népal (d’origine tibétaine). /// Paraphrasons en détournant... Aux yeux d’une étoile Noël serait une fête lumineuse, aux riches symboles... Aux yeux d’une ombre ce serait fantaisie ridicule, piège idéologique, danger à écarter, liberté à détruire. (L’ombre étant suivant les lieux et moments un idéologue bouffi de certitudes, un tyran maître en dictature, un fondamentaliste rêvant d’exclure toute croyance autre que la sienne, toute pensée s’écartant de ses normes.) En France on a vu des épines se déguiser en fleurs (l’extrême droite tentant de récupérer la symbolique chrétienne pour en faire un masque identitaire...) et des épines afficher leur part d’ombre (de faux laïques se disant libres penseurs... et proposant une vision assez totalitaire, car marque par un militantisme extrême contre toute dimension spirituelle - et ce n'est pas cela être laïque...).

Crèches...? « La crèche dépasse la sphère du religieux », Le JDD, 21-12-2014, entretien : http://www.lejdd.fr/Societe/Religion/Creches-de-Noel-La-creche-depasse-la-sphere-religieuse-707826

« étoile qui survit à ses ternissures / comment la voit-on de l’infini où elle s’insère ? » Fragment d’un poème d’Abdelwahab Meddeb (page 12, « Portrait du poète en soufi »).

Dans les disputes idéologiques entre étoiles et épines... l’infini est oublié, celui que le poète inscrit justement dans sa méditation...

.......................................................................................................................................................................................................

Noël, fête heureuse dans certains pays, situation terrifiante dans d’autres (voir le livre ci-dessous, tour du monde des réalités diverses...), malaise ailleurs, moins gravement, ou pressions ridicules, autres lieux, cf. Chine : « Pékin appelle à résister à Noël, ‘’fête kitsch de l’Occident’’ », titre du Monde, 28-29 déc. 2014. 

« Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde  http://www.xoeditions.com/livres/le-livre-noir-de-la-cond...

Mais (autre livre), au-delà du drame de Tibhirine, un témoignage magnifique permet un regard où l’espoir de fraternité demeure. « Le jardinier de Tibhirine ». Surtout ne pas instrumentaliser l’assassinat des moines de Tibhirine : ce serait les trahir et trahir celui qui poursuit la présence et incarne le message, ce « jardinier » de Tibhirine, jardinier concrètement et « jardinier » spirituellement http://www.lecerclepoints.com/livre-jardinier-tibhirine-j...

Noël, c’est un ensemble de symboles (étudiés dans des notes précédentes) et de mythes, dont cette présence fantasmatique qui fait rêver l’enfance...  « Le mythe du père noël », de Viara Timtcheva, éd. L’Harmattan, 2006. L’ouvrage reprend l’histoire de ce mythe des origines à la fin du XXè siècle : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=22617

Richesse des signes... Mais qui remarque la concordance des dates ? Hanouccah dont le huitième jour rejoint Noël, l’Aïd El Mouloud qui suit Noël de peu. Le penser peut aider à saisir la fraternité au-delà des drames, le dialogue malgré des réalités divergentes... L'origine des fêtes religieuses n'a souvent que peu de rapport avec la religion, les dates s'inscrivant dans la continuité de rituels païens, liés au rapport avec la nature.

Hanouccah : http://www.evous.fr/Hanouka-ou-la-fete-des-lumieres,1180116.html

L’Aïd El Mouloud, naissance du Prophète pour les musulmans : http://www.joursferies.fr/al-mawlid.php

Donc, traces pour mémoire...

Fêtes, trois religions du livre : http://icalendrier.fr/religion/

Fêtes au fil des mois : http://www.calendrier-des-religions.ch/fetes.php

Ce pour... 12 traditions : http://www.calendrier-des-religions.ch/fetes.php?t=0

Le site se limite ainsi aux dates, mais il s’ouvre vers le site de l’édition (Suisse) du calendrier, riche : revue de presse interreligieuse – dans un but culturel et éducatif avec textes lisibles en ligne, liens nombreux...

Revue de presse : http://editions-agora.ch/page.php?label=revue_presse

Liens : http://editions-agora.ch/page.php?label=liens_utiles

Liens... dont Religioscope : http://www.religion.info/  (liste d’articles, double, en anglais et en français, et lien avec l’actualité, cf. l’Ei, le jihadisme, etc.). Cf. texte (ample) : « Analyse: djihadisme et "dérives sectaires" », questionnement de Jean-François Mayer : http://religion.info/french/articles/article_652.shtml#.VJX13CsgBg  ou Eurel http://www.eurel.info/  (données diverses, pays européens) et Clims (Infos sur mouvements spirituels et minorités) : http://www.clims.ch  (réflexion sur l’intégrisme, mais aussi sur l’universalisme...).  

....................

Dialogue interreligieux et interculturel (site de l’UNESCO) : http://www.unesco.org/new/fr/culture/themes/dialogue

Dialogue interreligieux, fiche wikipedia :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Dialogue_interreligieux

Lecture pour prolonger la réflexion sur ces cultures religieuses. Un livre : « Petit guide des religions à l’usage des mécréants ». Passionnant entretien avec l’auteur, Alain de Botton, Le Monde, 23-05-2012 : http://www.lemondedesreligions.fr/culture/alain-de-botton-pour-un-athee-les-religions-restent-une-source-de-sagesse-extraordinaire-23-05-2012-2520_112.php

Et, pour conclure, citation d’une ancienne page du Forum 104. « Interspirituel ou interreligieux ? », par Yvon Le Mince :  « L’interspirituel n’est pas l’interreligieux. Il se préoccupe moins de hiérarchie, de dogme, d’institution... » (...) « L’interspirituel n’est cependant pas totalement autre que l’interreligieux. »)

23/06/2014

Chrétiens d’orient, des associations et des sites…

Retour sur des réalités assez sombres…  Intolérance, haines… S’informer…

Association  française, L’œuvre d’Orient : http://www.oeuvre-orient.fr/  

Coordination des Chrétiens d’Orient (de divers pays) : http://chretiens-dorient-en-danger.org/  

ACAT : http://www.acatfrance.fr/    :  Association axée sur la torture (que les causes soient religieuses, idéologiques ou politiques, et quelles que soient les identités des victimes), mais dénonçant aussi les crimes concernant des chrétiens dans le monde : cf. le cas de Meriam, entre autres – articles antérieurs et la dernière nouvelle, ici  : http://www.acatfrance.fr/bonne-nouvelle/liberation-de_meriam

INFOS générales, Chrétiens de la Méditerranée : http://www.chretiensdelamediterranee.com

………………………..

Chrétiens, là ou là, autres appartenances ailleurs… Ainsi, en Chine, ce sont (aussi) les pratiquants du Falun gong qui sont victimes de crimes. 

23/12/2013

Noël… Sources, comparatisme, historicité, symboles. Lectures, parcours...

JESUS MUSULMAN.png

pascaljc.jpgLe Christ juif.jpgJésus Juif errant.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La note rituelle de Noël…Recherches, symboles, lectures diverses, historicité, sources. Cette année je mets l’accent, d’abord, sur Jésus vu par les trois religions du livre. Regards différents, portrait enrichi, questionnements, livres. Puis je note des pages et des dossiers trouvés autant sur wikipedia et L’Internaute que sur fabula.org ou le site de L’Agora. Mais j’ai relevé aussi  (Parcours) un article d’Afrik.com (Noël au Maghreb), des échanges sur des forums (Algérie, humour), une page intéressante sur un site touristique – mais qui n’est pas que ça (Maroc), une vidéo (chant chrétien en Kabylie). Pour finir (mémoire) en gardant en tête les persécutions subies par de nombreux chrétiens dans le monde : carte créée par Libération (persécutions, pays), article du Monde (Centrafrique), Afrik.com (revue de pages : Chrétiens, Afrique…).

D’Edmond Fleg, « Jésus raconté par le Juif errant », première tentative d’aborder vraiment le Jésus chrétien à travers la pensée du judaïsme, 1933, 1953, 1993 (Albin Michel). Deux mythes se rencontrent et dialoguent… Recension, par un chrétien orthodoxe : http://bit.ly/1l97xEx Page de librairie.

 « Un certain Juif : Jésus. Les données de l’histoire », de John Paul Meier, éd. du Cerf, 2004 : http://bit.ly/1kyXQl3(« Croyants ou agnostiques trouveront ici la grande encyclopédie moderne sur ce juif singulier que fut le Jésus de l'histoire. Conduite rigoureusement suivant les sciences historiques de notre temps, elle est reconnue comme œuvre de référence par l'exégèse biblique actuelle. »)

Autre approche, même sujet. Parution récente, août 2013. « Le Christ juif. A la recherche des origines », de Daniel Boyarin, préface du cardinal Ph. Barbarin, éd. du Cerf. Recension sur chretiensdelamediterranee.com : http://bit.ly/19Hff6W (« Séparés depuis 20 siècles, Juifs et chrétiens ont fini par se voir comme étrangers ; longtemps ils ont pensé leurs religions en opposition. Actuellement, beaucoup d’auteurs chrétiens recherchent les sources juives du christianisme ; il est remarquable que ce soit un rabbin, juif orthodoxe, qui s’en charge. / Le propos de l’ouvrage n’est pas la judéité du fils du charpentier. Il est ici question de savoir si la notion de « Messie (Christ), associé du Dieu – père, offrant sa souffrance pour sauver le monde » est une innovation des disciples de Jésus élaborée après sa résurrection, ou si elle existait déjà dans la pensée juive des temps bibliques. »). Autre recension, sur harissa.com (citations et commentaire) : http://bit.ly/1c070Tb

« Jésus vu par un musulman », d’Amadou Hampâté Bâ, éd. Stock : http://bit.ly/1ezDnMS (« …Ouvrage, qui reproduit d'abord une conférence donnée à Niamey, en 1975, devant la "Commission épiscopale des relations avec l'Islam". L'auteur y rappelle - on ne le sait pas toujours - la place éminente occupée par " Jésus fils de Marie " dans la révélation coranique et dans la vénération des musulmans. Puis le texte d'une deuxième conférence établit un parallèle étonnant entre le Pater chrétien et la Fatiha musulmane. Enfin, en postface, des propos d'Hampâté Bâ sur le dialogue religieux illustrent l'enseignement de cet homme imprégné de tolérance, convaincu de l'importance du respect mutuel et de l'écoute d'autrui. Un ouvrage de fraternité, aujourd'hui plus que jamais nécessaire. »)   

Vie de Jésus en BD :  http://vie-de-jesus-illustree.com/

 .................................

Même thématique. L’interreligieux : Jésus vu par... 

Wikipedia (historicité, points de vue religieux, mythe):

Jésus, historicité : http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9sus_de_Nazareth

Wikipedia. Point de vue du judaïsme sur Jésus : http://bit.ly/JX12cR

Wiki. Îsâ, Jésus dans l’islam : http://bit.ly/1jylyjp

Le mythe de Shingo : http://bit.ly/1cpCG78 …………………………………………………………………………………………………………………………………………

.........Deux dossiers.........

Fabula.org :

« Le cadeau de Noël - Histoire d’une invention ». M. Perrot , fabula.org: http://bit.ly/1e4arYP

Représentation de Noël dans la littérature de jeunesse, fabula.org : http://bit.ly/1fT4Ypq

« Noël chez Eckhart et les mystiques rhénans », fabula.org : http://bit.ly/J7Uk2J

.......

 L’Internaute:

« Sur les traces de Jésus de Nazareth ». La personne, le symbole, le mythe. Enquête historique et belle iconographie : http://bit.ly/JTuShw

Les personnages de Noël (et sommaire complémentaire sur les autres éléments portant sens symbolique: la date, les décorations, le repas, etc.) : http://bit.ly/1e4aFz9

Origines et traditions de Noël : http://bit.ly/1fT5hRe

Entretien avec Michel Dousse (historien des religions) sur Christianisme et Islam (Jésus et Marie dans les Evangiles et dans le Coran). Ample et passionnant : http://bit.ly/1kxGkxG

 

30/03/2012

FAIRE FRANCE ENSEMBLE. Pétition Respect Mag-Nouvel Obs. Le texte (et ma réflexion...)

FAIRE FRANCE ENSEMBLE.png

« Nous intellectuels, responsables ou citoyens musulmans, juifs, chrétiens ou non croyants, voulons manifester notre volonté de préserver l’unité de la nation autour des valeurs de la République dans l’épreuve que traverse le pays après les assassinats des enfants juifs, de leur professeur, et des militaires de Toulouse et de Montauban. L’heure est grave : dans cette période de campagne présidentielle, nous mettons en garde tous les candidats contre la tentation d’instrumentaliser ce drame à des fins partisanes et de diviser les Français sur des critères communautaires que nous récusons. »

SUITE du texte, et signature, sur le site petitions24.net : http://www.petitions24.net/faire_france_ensemble 

L'Appel sur Le Nouvel Observateur : http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120327.OBS4745/faire-france-ensemble-signez-l-appel-du-nouvel-obs-et-respect-mag.html (avec le lien vers deux articles, dont la chronique de Jean Daniel)

Pendant que nous tentons de penser ce qui est si difficilement pensable, mais doit l’être….Et pendant que nous lisons des textes divers de contributeurs ayant des points de vue parfois très contradictoires sur ce que peut la raison devant la folie et le fanatisme meurtrier, pendant ce temps la présidentielle continue. Campagne coupée en deux par l’horreur des faits. Dans cette campagne c’est bien de dire aux candidats ce dont nous ne voulons pas. Ni abjecte instrumentalisation, ni récupérations douteuses. On le dit de plusieurs manières, dont les pétitions sont une part. Notre « je » pour exprimer nos refus, ne laisse que notre nom, perdu parmi d’autres. Il est très possible que, signataires, nous ne donnions pas tout à fait le même sens aux mots de ce texte. Peut-être, même, que nous pourrions être en désaccord total, sur certains points, importants pour nous, avec des « je » qui voisinent le nôtre.

Justement… Je lis et relis des articles, et laisse aussi les textes de côté, prenant le temps de la réflexion. Mais j’ai été, dans ces lectures, particulièrement intéressée par le difficile équilibre à trouver entre les deux marges extrêmes de ce que croit pouvoir l’approche rationnelle, au-delà de l’émotionnel.

D’une part, la volonté de définir les diverses causalités d’une tuerie ignoble,  pour que,  les appréhendant un peu mieux, on tente de voir comment notre pays peut mener la lutte contre le terrorisme (surveillance des extrémistes, lois, police, justice, société, psychiatrie, culture, éducation, idéologie, lutte contre la délinquance et le trafic d’armes, communautés, religions, spiritualité, relations internationales, politique, géopolitique, etc.). Mais, dans cette volonté, le risque d’un glissement vers une « compréhension » qui banalise (comme dans un texte « littéraire » paru dans Le Monde ce jeudi), ou, pire, excuse presque, projetant la culpabilité sur un contexte social qui ne peut certainement pas expliquer à lui seul une si grande folie criminelle (comme le fait Tariq Ramadan dans un entretien que j’ai lu sur un blog - et paru dans Le Monde des Religions : semblable à lui-même). NON! Il ne faut pas déplacer la responsabilité, la culpabilité !!! Il ne faut pas manipuler...

D’autre part, le souci, de combattre. Surtout, combattre (grilles similaires, mais pensées autrement). Avec, cette fois, le piège des projections, des simplifications outrancières. Le risque, aussi, de se rapprocher de ceux qui instrumentalisent (qui font semblant de lutter contre la terreur, mais cachent derrière cela d'autres objectifs réels, haineux : la terreur sert leur propagande, comme leur haine sert la terreur - diabolique complicité).

Le « pourquoi » de tels faits. Et le « comment » de la lutte contre ces faits. Pas de juste milieu confortable, là. Juste un nécessaire aller-retour entre les deux frontières à ne pas dépasser.

Mais, oui : FAIRE France ENSEMBLE... J'ai donc signé.

24/12/2011

Noël 2011...

A Noël, une pensée, d’abord, pour les Chrétiens d’Orient, qui vivent leur fête dans un contexte inquiétant…(Additif, mise à jour 28-12, le Nigeria : http://religions.blogs.ouest-france.fr/archive/2011/12/26...  Et, aussi, en cette période de Noël, qui devrait avoir un autre sens, en France, des profanations : tombes musulmanes d'anciens combattants, avec l'inscription de croix gammées et des slogans haineux qui s'en prennent aux Arabes et aux Juifs, signe d'une dangereuse idéologie toujours présente : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/12/26/97001-201112...)

« La Terre sainte célèbre Noël au coeur d'un monde arabe en pleine révolution », L’Express, 24-12-2011 : http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/la-terre-sa...  (« Au coeur d'une région arabe en pleine révolution, où la poussée islamiste inquiète les chrétiens d'Orient. » (…) « En Egypte et en Tunisie, où des soulèvements populaires ont mis fin à des décennies de dictatures "laïques", les partis islamistes sont apparus comme les grands vainqueurs, récoltant dans les urnes les fruits des révoltes. En Libye et en Syrie, les islamistes réapparaissent également sur le devant de la scène. De quoi troubler des communautés chrétiennes déjà en déclin en raison de l'émigration et des guerres successives dans la région. »)

« Le Noël incertain des chrétiens du monde arabe », Le Figaro, 22-12-2011 : « Au Maghreb, où ils sont très minoritaires, ou au Proche-Orient, où ils sont présents depuis 2000 ans, les chrétiens des pays arabes ne sont pas rassurés en cette veille de Noël par la tournure islamique du printemps arabe. »

Cependant, Noël est une fête de lumière, gardons un espace mental pour cela aussi. Par exemple avec ce diaporama, trouvé sur une page du Dauphiné : http://www.ledauphine.com/loisirs/2011/12/24/les-plus-bel...  (« Les plus belles illuminations des fêtes »)

14/11/2011

« Avec les chrétiens d’Orient », hors-série du journal La Croix

HS CROIX ORIENT.jpg

 

 

 

 « Avec les chrétiens d’Orient », le hors-série présenté sur le site de La Croix https://librairie.la-croix.com/avec-les-chretiens-d-orien... 

 

 

 

Et sur le site de L'Oeuvre d'Orient  http://www.oeuvre-orient.fr/page-la-croix-hors-serie-avec-les-chretiens-d-orient-326.html?PHPSESSID=f718d4d815fd9e048c003bfb886d4fe7

« Qui sont les chrétiens d'Orient aujourd'hui ? / Cibles d'attentats organisés par des groupes terroristes, vivant dans une région très instable, leur avenir semble incertain. Beaucoup, pourtant, s'accrochent. / Comment comprendre les épreuves qu'ils traversent? Quels sont leurs rêves, leurs attentes, leurs espoirs ? »  (…) «… reportages, analyses et portraits… témoignages »

.................................................

Voir aussi :

La page du PORTAIL wikipedia, Chrétiens d’Orient : http://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Chr%C3%A9tiens_d'Orient

« La mosaïque des chrétiens d’Orient », slate.fr, 07-01-2011 : http://www.slate.fr/story/32509/la-mosaique-des-chretiens-dorient

« Le douloureux exode des chrétiens d’Orient », Libération , 26-03-2010 : http://www.liberation.fr/monde/01012327834-le-douloureux-exode-des-chretiens-d-orient 

« Les Chrétiens d’orient broyés par l’histoire », Le Point, 02-11-2010 : http://www.lepoint.fr/monde/ou-va-le-monde-pierre-beylau/les-chretiens-d-orient-broyes-par-l-histoire-02-11-2010-1257328_231.php

« Chrétiens d’Orient, impuissance et lâcheté » (occidentale), blog/Le Figaro d’Yves Thréard : http://blog.lefigaro.fr/threard/2011/01/chretiens-dorient-impuissance.html

DOSSIER . La Croix, Les chrétiens d’Orient : http://www.la-croix.com/Religion/S-informer/Actualite/Les-chretiens-d-Orient-_NG_-2011-05-06-575736